Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Erh2-Bretagne

  • ERH2-Bretagne
  • THEME: L'énergie renouvelable, hydrogène et piles à combustible, réseaux énergétiques intelligents

SERVICES Proposés aux membres adhérents de l'association:
- Veille technologique, économique et réglementaire.
- Etudes technico-économiques.
- Projets de démonstration
  • THEME: L'énergie renouvelable, hydrogène et piles à combustible, réseaux énergétiques intelligents SERVICES Proposés aux membres adhérents de l'association: - Veille technologique, économique et réglementaire. - Etudes technico-économiques. - Projets de démonstration

Adhésions

Nouveau site internet: 

erh2-bretagne.strikingly.com

 

Demande d'adhésion: ERH2.Bretagne (at) gmail.com

 

Services proposés:

- Conférences, sensibilisation, formation (structures publiques et entreprises)
- Etudes générales et spécifiques sur l'hydrogène et les piles à combustibles
- Aides au montage de projets de stockage d'énergie renouvelable et de véhicules décarbonés
- Veille technologique, économique et règlementaire

 

Evénements

13-14 avril 2016
Fuel Cells Science and Technology 2016
Glasgow, Royaume Uni


25-29 avril 2016
Hannover Messe2016 - Hydrogen and Fuel Cells
Hanovre, Allemagne


29-30 avril 2016
24H de St Jo
Boulogne sur Mer


26-27 mai 2016
23rd FCDIC Fuel Cell Symposium
Tokyo, Japon


     
13-17 juin 2016
World Hydrogen Energy Conference 2016
Palais des Congrès et des Expositions, Saragosse, Espagne


14-17 juin 2016
Advanced Automotive Battery Conference (+ Fuel Cells) (16th aabc)
Detroit, USA


19-22 juin 2016
EVS29 - Electric Vehicle Symposium & Exhibition
Montréal, Québec


29-30 juin 2016
4e édition des Journées Hydrogène dans les Territoires
Grenoble

 

filière hydrogène et piles à combustible française

1) Rapport de l'Office Parlementaire d'Evaluation des Choix Scientifiques et Technologiques (OPESCT) de 2014: L'hydrogène; vecteur de la transition énergétique ?

 

Article de ERH2-Bretagne avec les 5 recommandations du rapport:

Résumé ERH2-Bretagne
 

Rapport: L'hydrogène; vecteur de la transition énergétique ?

 

Présentation pdf de l'AFHYPAC au SENAT le 7 novembre 2014
 

 

2) Mobility hydrogène France: Etude nationale sur le déploiement des voitures électriques à hydrogène et de l'infrastructure de recharge associée. (2014)

Présentation de l'étude: 

http://www.afhypac.org/images/documents/h2_mobilit_france_fr_final.pdf

 

3) Les piles à hydrogène une filière d'avenir pour la transition énergétique, Rapport DREAL Rhône Alpes (Nov 2012)

Présentation du rapport: 

http://www.rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/121030_-_DREAL_Hydrogene_-_Livret_de_promotion_cle149915-1.pdf

 

4) Les acteurs de la filière hydrogène et piles à combustible en région Rhone Alpes:

http://www.rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Fiche_Acteurs_H2PAC_nov_2012_cle545381-1.pdf

 

5) Les acteurs de la filière électromobilité hydrogène en région Midi-Pyrénées

Carte interractive: 

https://mapsengine.google.com/map/viewer?mid=zjC-x7q49Xec.kUDirMmLxpaQ

Etude de positionnement de la filière électromobilité H2 en région Pyrénées: 

http://blogs.enstimac.fr/phyrenees/Rapport_Phyre%CC%81ne%CC%81es_VF_HA%20pdf.pdf

Classement Des Articles Par Thématiques

Filière stockage des énergies marines (EMR) et renouvelables (EnR)

1) Etude stockage des énergies marines renouvelables en Bretagne, pour Bretagne Développement Innovation (BDI) dans le cadre du projet européen MEREFIC, par le bureau d'étude Indicta. (présentée le 22 novembre 2014 à la CCI du Morbihan).

Rapport d'étude: 

http://ressources.bdi.fr/telechargements/INDICTA_BDI_Stockage&EMR_Livrable%20final_v1.0%20Merific.pdf

10 novembre 2014 1 10 /11 /novembre /2014 14:53

IONWATT

La rencontre en 2012 entre Bruno Mansuy de ERH2-Betagne et le professeur Didier Floner de l'équipe CNRS (MACSE) Matière condensée et systèmes électro-actifs de l'Université de Rennes 1/CNRS, avait suscité de l’intérêt quand aux recherches menées sur les batteries à flux et à électrolyte régénéré.

 

Nous sommes extrêmement heureux que ces recherches débouchent sur la création de la startup IONWATT par François Huber qui a su anticiper les potentialités de cette technologie qui intéressait aussi Total, et que Didier Floner en deviennent conseiller scientifique tout comme Florence Geneste, chargée de recherche au CNRS.

 

François Huber a pris la direction de l’entreprise ; il pilote la stratégie et le développement en lien avec des grands groupes industriels et des PME.
Ionwatt, créée en août 2014 à Pacé près de Rennes, conçoit, fabrique et commercialise une nouvelle génération de batteries pour le stockage industriel d’électricité.

Ionwatt lève ainsi 800 000 euros pour révolutionner le stockage d’électricité
Les fonds Emertec 5 et Go Capital accompagnés par un investisseur privé, Pierre-Yves Divet et la Société d’accélération du transfert de technologie (Satt) Ouest Valorisation y investissent 800 000 euros pour financer un prototype pré-commercial de la batterie.


La technologie développée met en œuvre une batterie dans laquelle les électrolytes circulent au travers d’électrodes à haute performance. Par rapport aux batteries à électrolytes circulants actuelles, elle présente des rendements nettement améliorés. De plus, elle utilise des électrolytes qui existent en ressources quasi-illimitées et donc moins sensibles aux fluctuations du marché des matières premières, contrairement aux électrolytes d’origine minière actuellement utilisés. La nouvelle batterie va pouvoir stocker et délivrer des quantités d’énergie proportionnelles à la taille des réservoirs d’électrolytes permettant ainsi d’envisager des solutions commerciales de grande capacité (MWh).


Ionwatt, fournisseur d'équipements à l'échelle mondiale, adressera particulièrement la gestion optimisée de l’énergie produite (smart grid) et des segments de marchés tels que la production d’énergie renouvelable, la gestion des plages de production/distribution, le résidentiel, le désenclavement de zones à risques d'approvisionnement.


La technologie, protégée par quatre brevets et un savoir-faire confidentiel, est issue de l’équipe Matière condensée et systèmes électroactifs (Université de Rennes 1/CNRS) de l’Institut des sciences chimiques de Rennes.


Sept emplois vont être créés au cours du premier exercice. D'autres le seront d’ici à trois ans, pouvant dépasser la dizaine si la commercialisation intervient rapidement. Le projet bénéficie de l’accompagnement de la Satt Ouest Valorisation qui a mis en place deux programmes de maturation successifs, et de celui de Rennes Atalante dans le cadre de l’incubateur Emergys sur les volets juridiques et de financement.

 

Contact: 

François Huber - Tél : 06 34 48 29 76

fhr@ionwatt.com

 

Laboratoire CNRS MACSE: 

http://www.scienceschimiques.univ-rennes1.fr/equipes/macse/

 

Source: 

http://www.rennes-atalante.fr/actualites-technopole/actualites-de-la-technopole/blog/ionwatt-leve-800-000-euros-pour-revolutionner-le-stockage-delectricite.html

 

Pour en savoir plus sur les batteries à électrolyte circulant:

Une batterie permet de stocker et déstocker de l'énergie électrochimique par le biais de réactions d'oxydo-réduction au cours desquelles des électrons sont échangés. De manière simplifiée, les batteries sont composées de trois grandes catégories d'éléments : les électrodes, l'électrolyte et le circuit électrique extérieur. Les électrodes (anode et cathode) sont constituées de matériaux de travail qui libèrent ou acceptent les électrons selon leur état de charge ou de décharge. L'électrolyte, placé entre les deux électrodes, bloque les électrons mais autorise le passage des ions afin d'assurer l'équilibre de charge du système. Enfin, le circuit électrique extérieur connecté aux électrodes amène les électrons de l'anode à la cathode (décharge) et utilise l'énergie sous forme de travail électrique. Les batteries à flux continu ont la particularité d'avoir des électrodes liquides et un électrolyte polymère (membrane échangeuse d'ions). Dans la cellule où a lieu la réaction d'oxydo-réduction, un feutre en graphite qui est imprégné des électrodes liquides permet la conduction électronique vers des collecteurs en graphite puis vers le circuit extérieur. Les liquides contenant les éléments réactifs des deux demi-piles sont stockés dans des réservoirs séparés. Ils traversent les cellules pour l'oxydo-réduction puis sont évacués par un système de pompage. Ainsi, un grand avantage de cette technologie est de dissocier la puissance et la capacité énergétique du système, qui dépendent respectivement du nombre de cellules utilisées et du dimensionnement des réservoirs. L'un des avantages des batteries à flux continu est qu'il n'y a pas de perte de performance par déformation de l'électrode au cours des cycles de charge-décharge, et les systèmes ont une durée de vie assez longue (plusieurs milliers de cycles).

Partager cet article

Repost 0

commentaires