Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Erh2-Bretagne

  • ERH2-Bretagne
  • THEME: L'énergie renouvelable, hydrogène et piles à combustible, réseaux énergétiques intelligents

SERVICES Proposés aux membres adhérents de l'association:
- Veille technologique, économique et réglementaire.
- Etudes technico-économiques.
- Projets de démonstration
  • THEME: L'énergie renouvelable, hydrogène et piles à combustible, réseaux énergétiques intelligents SERVICES Proposés aux membres adhérents de l'association: - Veille technologique, économique et réglementaire. - Etudes technico-économiques. - Projets de démonstration

Adhésions

Nouveau site internet: 

erh2-bretagne.strikingly.com

 

Demande d'adhésion: ERH2.Bretagne (at) gmail.com

 

Services proposés:

- Conférences, sensibilisation, formation (structures publiques et entreprises)
- Etudes générales et spécifiques sur l'hydrogène et les piles à combustibles
- Aides au montage de projets de stockage d'énergie renouvelable et de véhicules décarbonés
- Veille technologique, économique et règlementaire

 

Evénements

13-14 avril 2016
Fuel Cells Science and Technology 2016
Glasgow, Royaume Uni


25-29 avril 2016
Hannover Messe2016 - Hydrogen and Fuel Cells
Hanovre, Allemagne


29-30 avril 2016
24H de St Jo
Boulogne sur Mer


26-27 mai 2016
23rd FCDIC Fuel Cell Symposium
Tokyo, Japon


     
13-17 juin 2016
World Hydrogen Energy Conference 2016
Palais des Congrès et des Expositions, Saragosse, Espagne


14-17 juin 2016
Advanced Automotive Battery Conference (+ Fuel Cells) (16th aabc)
Detroit, USA


19-22 juin 2016
EVS29 - Electric Vehicle Symposium & Exhibition
Montréal, Québec


29-30 juin 2016
4e édition des Journées Hydrogène dans les Territoires
Grenoble

 

filière hydrogène et piles à combustible française

1) Rapport de l'Office Parlementaire d'Evaluation des Choix Scientifiques et Technologiques (OPESCT) de 2014: L'hydrogène; vecteur de la transition énergétique ?

 

Article de ERH2-Bretagne avec les 5 recommandations du rapport:

Résumé ERH2-Bretagne
 

Rapport: L'hydrogène; vecteur de la transition énergétique ?

 

Présentation pdf de l'AFHYPAC au SENAT le 7 novembre 2014
 

 

2) Mobility hydrogène France: Etude nationale sur le déploiement des voitures électriques à hydrogène et de l'infrastructure de recharge associée. (2014)

Présentation de l'étude: 

http://www.afhypac.org/images/documents/h2_mobilit_france_fr_final.pdf

 

3) Les piles à hydrogène une filière d'avenir pour la transition énergétique, Rapport DREAL Rhône Alpes (Nov 2012)

Présentation du rapport: 

http://www.rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/121030_-_DREAL_Hydrogene_-_Livret_de_promotion_cle149915-1.pdf

 

4) Les acteurs de la filière hydrogène et piles à combustible en région Rhone Alpes:

http://www.rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Fiche_Acteurs_H2PAC_nov_2012_cle545381-1.pdf

 

5) Les acteurs de la filière électromobilité hydrogène en région Midi-Pyrénées

Carte interractive: 

https://mapsengine.google.com/map/viewer?mid=zjC-x7q49Xec.kUDirMmLxpaQ

Etude de positionnement de la filière électromobilité H2 en région Pyrénées: 

http://blogs.enstimac.fr/phyrenees/Rapport_Phyre%CC%81ne%CC%81es_VF_HA%20pdf.pdf

Classement Des Articles Par Thématiques

Filière stockage des énergies marines (EMR) et renouvelables (EnR)

1) Etude stockage des énergies marines renouvelables en Bretagne, pour Bretagne Développement Innovation (BDI) dans le cadre du projet européen MEREFIC, par le bureau d'étude Indicta. (présentée le 22 novembre 2014 à la CCI du Morbihan).

Rapport d'étude: 

http://ressources.bdi.fr/telechargements/INDICTA_BDI_Stockage&EMR_Livrable%20final_v1.0%20Merific.pdf

12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 22:40

Une première journée bretonne consacrée à l’hydrogène a montré le potentiel de cette filière dans le développement des énergies renouvelables.

D’un côté, la voiture électrique à batterie : huit heures de recharge, pour une autonomie de 100 à 150 km. De l’autre, le véhicule électrique à pile à combustible : trois minutes de recharge, pour une autonomie de 500 à 800 km. Malgré ses qualités indéniables, l’hydrogène reste encore méconnu par les acteurs politiques et économiques. En Bretagne, il existe plusieurs projets de recherche sur l’hydrogène mais ils sont encore loin des applications et sont menés sans réelle coordination : mise au point de “biopiles” à combustible par un laboratoire rennais(1), production d’hydrogène à partir d’algues à Brest(2) et par électrolyse au LimatB à Lorient(3).

 

L’hydrogène dans les tuyaux

 

Pour tenter de fédérer les actions et d’encourager le développement de la filière, le pôle de compétences régional ERH2-Bretagne(4), qui regroupe les acteurs industriels, institutionnels et scientifiques de la filière, a organisé la première journée bretonne “hydrogène énergie et véhicules électriques”, le 19 octobre, au Véhipôle de Ploufragan. Très utilisé dans l’industrie gazière (il existe plusieurs centaines de kilomètres de canalisations d’hydrogène entre le nord de la France, l’Allemagne, la Belgique et les Pays-Bas), mais aussi pétrolière et agroalimentaire, l’hydrogène peut être produit à partir des énergies renouvelables, et constituer ainsi un moyen de stockage massif de l’électricité(5). « Nous avons imaginé trois plates-formes de stockage des énergies renouvelables : une en ville, pour des véhicules électriques à pile à combustible de transport collectif et de nettoyage urbain, une en zone rurale, pour des engins agricoles, et une troisième en mer, pour le stockage des énergies issues des éoliennes offshore et des hydroliennes », indique Bernard Mansuy, président de ERH2.

 

Avec l’éolien et l’hydrolien

 

Ce projet pourrait être précédé par la rédaction, en 2013, d’un livre blanc sur “les compétences nécessaires et disponibles pour l’émergence d’une filière hydrogène en Bretagne”, selon Dominique Ramard, vice-président énergie du Conseil régional de Bretagne. Ces conclusions seraient suivies d’une étude stratégique sur le sujet commandée par la Région. « Jean-Yves Le Drian s’était montré en janvier dernier intéressé par notre présentation d’une filière hydrogène charnière avec la filière des énergies marines », se souvient Bernard Mansuy. ERH2 devra maintenant convaincre son successeur Pierrick Massiot. Parmi ses arguments décisifs : une canalisation d’hydrogène coûte 1,2 million d’euros par kilomètre, contre 3,3 millions d’euros pour un câble électrique. Or, selon le Pacte électrique breton, les besoins énergétiques pourraient atteindre 25 TWh en 2025. À cette date, les parcs éoliens et hydroliens pourraient fournir les trois quarts de la production électrique. Selon ERH2, l’hydrogène serait alors une solution de transport et de stockage de l’énergie beaucoup plus adaptée que le réseau électrique. La Bretagne pourra-t-elle tirer son épingle du jeu ? Comme pour le solaire, l’éolien ou les énergies marines, la France dispose de très sérieux atouts pour développer cette filière. Mais sans volonté politique, l’hydrogène risque de rester stocké... au bord de la route !

 

RAPHAËL BALDOS

 

(1)UMR 6226 CNRS/Université de Rennes 1.

(2)UMR 6521CNRS/Université de Bretagne Occidentale.

(3)Laboratoire d’ingénierie des matériaux de Bretagne de l’Université de Bretagne Sud.

(4)Énergies renouvelables, hydrogène et piles à combustible, réseaux énergétiques intelligents.

(5)Lire Sciences Ouest n°288 - juin 2011 sur www.sciences-ouest.org.

 

 

 

Source: Sciences Ouest décembre 2012  http://www.espace-sciences.org/sciences-ouest/304/actualite/la-carte-bretonne-de-l-hydrogene

Partager cet article

Repost 0

commentaires