Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Erh2-Bretagne

  • ERH2-Bretagne
  • THEME: L'énergie renouvelable, hydrogène et piles à combustible, réseaux énergétiques intelligents

SERVICES Proposés aux membres adhérents de l'association:
- Veille technologique, économique et réglementaire.
- Etudes technico-économiques.
- Projets de démonstration
  • THEME: L'énergie renouvelable, hydrogène et piles à combustible, réseaux énergétiques intelligents SERVICES Proposés aux membres adhérents de l'association: - Veille technologique, économique et réglementaire. - Etudes technico-économiques. - Projets de démonstration

Adhésions

Nouveau site internet: 

erh2-bretagne.strikingly.com

 

Demande d'adhésion: ERH2.Bretagne (at) gmail.com

 

Services proposés:

- Conférences, sensibilisation, formation (structures publiques et entreprises)
- Etudes générales et spécifiques sur l'hydrogène et les piles à combustibles
- Aides au montage de projets de stockage d'énergie renouvelable et de véhicules décarbonés
- Veille technologique, économique et règlementaire

 

Evénements

13-14 avril 2016
Fuel Cells Science and Technology 2016
Glasgow, Royaume Uni


25-29 avril 2016
Hannover Messe2016 - Hydrogen and Fuel Cells
Hanovre, Allemagne


29-30 avril 2016
24H de St Jo
Boulogne sur Mer


26-27 mai 2016
23rd FCDIC Fuel Cell Symposium
Tokyo, Japon


     
13-17 juin 2016
World Hydrogen Energy Conference 2016
Palais des Congrès et des Expositions, Saragosse, Espagne


14-17 juin 2016
Advanced Automotive Battery Conference (+ Fuel Cells) (16th aabc)
Detroit, USA


19-22 juin 2016
EVS29 - Electric Vehicle Symposium & Exhibition
Montréal, Québec


29-30 juin 2016
4e édition des Journées Hydrogène dans les Territoires
Grenoble

 

filière hydrogène et piles à combustible française

1) Rapport de l'Office Parlementaire d'Evaluation des Choix Scientifiques et Technologiques (OPESCT) de 2014: L'hydrogène; vecteur de la transition énergétique ?

 

Article de ERH2-Bretagne avec les 5 recommandations du rapport:

Résumé ERH2-Bretagne
 

Rapport: L'hydrogène; vecteur de la transition énergétique ?

 

Présentation pdf de l'AFHYPAC au SENAT le 7 novembre 2014
 

 

2) Mobility hydrogène France: Etude nationale sur le déploiement des voitures électriques à hydrogène et de l'infrastructure de recharge associée. (2014)

Présentation de l'étude: 

http://www.afhypac.org/images/documents/h2_mobilit_france_fr_final.pdf

 

3) Les piles à hydrogène une filière d'avenir pour la transition énergétique, Rapport DREAL Rhône Alpes (Nov 2012)

Présentation du rapport: 

http://www.rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/121030_-_DREAL_Hydrogene_-_Livret_de_promotion_cle149915-1.pdf

 

4) Les acteurs de la filière hydrogène et piles à combustible en région Rhone Alpes:

http://www.rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Fiche_Acteurs_H2PAC_nov_2012_cle545381-1.pdf

 

5) Les acteurs de la filière électromobilité hydrogène en région Midi-Pyrénées

Carte interractive: 

https://mapsengine.google.com/map/viewer?mid=zjC-x7q49Xec.kUDirMmLxpaQ

Etude de positionnement de la filière électromobilité H2 en région Pyrénées: 

http://blogs.enstimac.fr/phyrenees/Rapport_Phyre%CC%81ne%CC%81es_VF_HA%20pdf.pdf

Classement Des Articles Par Thématiques

Filière stockage des énergies marines (EMR) et renouvelables (EnR)

1) Etude stockage des énergies marines renouvelables en Bretagne, pour Bretagne Développement Innovation (BDI) dans le cadre du projet européen MEREFIC, par le bureau d'étude Indicta. (présentée le 22 novembre 2014 à la CCI du Morbihan).

Rapport d'étude: 

http://ressources.bdi.fr/telechargements/INDICTA_BDI_Stockage&EMR_Livrable%20final_v1.0%20Merific.pdf

19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 15:08

 

A la lumière de l'instabilité croissante du climat et aux calomnies exprimées sur la production nucléaire après la catastrophe au Japon, les pays du monde entier investissent massivement dans les énergies renouvelables, en particulier l'énergie éolienne et solaire. Ces énergies sont à la fois fondamentalement durable et intrinsèquement variable. Intermittence signifie que la plupart des réseaux d'électricité ne peut pas soutenir l'emploi à grande échelle des énergies renouvelables - inadéquation entre l'offre et la demande sont inévitables tant que la demande des consommateurs ne varie pas avec la force du vent. En outre, dans les périodes d'excès, une grande quantité d'électricité peut être perdue tout simplement parce que le réseau ne peut pas l'accepter.

Au Royaume-Uni en 2011 un total de 15,8 millions de £ (19,66 million d'€) a été dépensé pour inciter les exploitants de parcs éoliens écossais à restreindre leur alimentation afin de ne pas surcharger le réseau. L'énergie totale perdue était de 75.000 MWh, pour lesquels les clients payaient 0,21£ (0,26 €) / kWh. Déjà cette année (en Septembre), un total de 85.000 MWh ont été restreind, ce qui coûte au consommateur environ 17 millions de £ (21,16 millions d'euros).
Il est clair que le stockage d'énergie est nécessaire entre les énergies renouvelables et le réseau pour éviter le gaspillage de telles ressources.

Le potentiel de l'hydrogène comme vecteur d'énergie est bien connue et il a un rôle important à jouer dans le stockage de l'énergie renouvelable. Une implication qui gagne rapidement de l'intérêt est la puissance au gaz (power-to-gaz): en utilisant des électrolyseurs pour convertir l'électricité en hydrogène qui est ensuite injecté, stocké et distribué à travers le réseau de gaz naturel existant, où il y a un énorme potentiel pour le stockage de l'énergie.

Les électrolyseurs sont encore une technologie coûteuse, en particulier à l'échelle du mégawatt, mais les investissements qui leur sont consacrés conduiraient à des économies sur coûts de fonctionnement. En outre, le retour sur investissement peut être amélioré grâce à la monétisation directe de l'hydrogène produit. Ceci peut être réalisé grâce à la vente de l'hydrogène produit par électrolyse à partir d'éolien, par exemple pour les véhicules électriques à pile à combustible (FCEV) étant donné que les voitures commencent à entrer sur le marché commercial. Les estimations de l'Union Européenne relatives à la vente de l'hydrogène comme carburant en station service de € 5-10/kg. En termes plus comparables, le Département américain de l'énergie (DOE) ont une cible à 6 $ / gge (gallon équivalent d'essence) d'ici 2020, ce qui équivaut à 1 € / £ 0,80 par litre d'équivalent essence.

Les parcs éoliens qui sont payés plus fortement à restreindre leur offre, principalement en Ecosse pour le Royaume-Uni, devraient être ciblés en premier. Des électrolyseurs pourrait être déployés sur ces sites, la production d'hydrogène avec injection dans le réseau, ainsi de l'hydrogène peut être distribué sur place ou livré aux stations-service du pays. En outre, les régions qui ont de l'hydrogène propre déjà disponible seront plus susceptible d'attirer les véhicules électriques avec pile à combustible FCEV.

Même avant l'arrivée des FCEV, les électrolyseurs vont commencer à être rentables par eux-mêmes car ils abaissent la contrainte nécessaire à ces parcs éoliens clés. En outre, la contribution de l'hydrogène renouvelable dans le mix gazier commence à décarboniser le réseau, et peut lentement commencer à réduire la demande de gaz importé, en renforçant la sécurité énergétique du pays. Par extrapolation à l'ensemble de l'Union Européenne, où 200 milliards d'€ par an sont consacrés à importer des combustibles fossiles et où les ressources éoliennes existent en abondance, l'intérêt pour les électrolyseurs semble encore plus fort.

Les électrolyseurs semblent certainement être une solution économiquement viable pour l'intermittence des énergies renouvelables, et il n'est donc pas surprenant que ce principe prend de l'ampleur dans le monde entier. Hydrogenics travaille avec le transporteur de gaz naturel Enbridge pour développer une échelle utilitaire des solutions de stockage d'énergie avec l'hydrogène en Amérique du Nord. En Allemagne, Greenpeace Energy et Gasunie ont signé une coopération dans laquelle Greenpeace Energy construira un électrolyseur alimenté par une éolienne, l'hydrogène produit sera distribué sous son tarif « proWindgas » via le réseau de gaz naturel de Gasunie. Ceci est juste un des projets de la douzaine de projets de ce type prévues en Allemagne, comme on peut le voir sur le schéma ci-joint. L'Allemagne est déjà un marché clé pour le lancement des FCEV et l'utilisation de gaz d'éolienne « windgas » comme combustible ne peut que renforcer cette position.

Les électrolyseurs peuvent prévenir le gaspillage coûteux des ressources éoliennes abondantes, ils peuvent aider les réseaux de gaz à se décarboniser et accroître la sécurité énergétique, ils peuvent produire de l'hydrogène rentable pour les véhicules électriques FCEV, et à son tour encourager le déploiement des FCEV, facilitant ainsi la décarbonisation du transport personnel. Et ils ne feront que diminuer de coût avec le temps.

Soudainement les coûts d'investissement ne semblent pas être un mauvais prix à payer.

 

Source: Fuel cell today article de Jonathan Wing, Market Analyst (traduction ERH2-Bretagne)

Partager cet article

Repost 0

commentaires