Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Erh2-Bretagne

  • ERH2-Bretagne
  • THEME: L'énergie renouvelable, hydrogène et piles à combustible, réseaux énergétiques intelligents

SERVICES Proposés aux membres adhérents de l'association:
- Veille technologique, économique et réglementaire.
- Etudes technico-économiques.
- Projets de démonstration
  • THEME: L'énergie renouvelable, hydrogène et piles à combustible, réseaux énergétiques intelligents SERVICES Proposés aux membres adhérents de l'association: - Veille technologique, économique et réglementaire. - Etudes technico-économiques. - Projets de démonstration

Adhésions

Nouveau site internet: 

erh2-bretagne.strikingly.com

 

Demande d'adhésion: ERH2.Bretagne (at) gmail.com

 

Services proposés:

- Conférences, sensibilisation, formation (structures publiques et entreprises)
- Etudes générales et spécifiques sur l'hydrogène et les piles à combustibles
- Aides au montage de projets de stockage d'énergie renouvelable et de véhicules décarbonés
- Veille technologique, économique et règlementaire

 

Evénements

13-14 avril 2016
Fuel Cells Science and Technology 2016
Glasgow, Royaume Uni


25-29 avril 2016
Hannover Messe2016 - Hydrogen and Fuel Cells
Hanovre, Allemagne


29-30 avril 2016
24H de St Jo
Boulogne sur Mer


26-27 mai 2016
23rd FCDIC Fuel Cell Symposium
Tokyo, Japon


     
13-17 juin 2016
World Hydrogen Energy Conference 2016
Palais des Congrès et des Expositions, Saragosse, Espagne


14-17 juin 2016
Advanced Automotive Battery Conference (+ Fuel Cells) (16th aabc)
Detroit, USA


19-22 juin 2016
EVS29 - Electric Vehicle Symposium & Exhibition
Montréal, Québec


29-30 juin 2016
4e édition des Journées Hydrogène dans les Territoires
Grenoble

 

filière hydrogène et piles à combustible française

1) Rapport de l'Office Parlementaire d'Evaluation des Choix Scientifiques et Technologiques (OPESCT) de 2014: L'hydrogène; vecteur de la transition énergétique ?

 

Article de ERH2-Bretagne avec les 5 recommandations du rapport:

Résumé ERH2-Bretagne
 

Rapport: L'hydrogène; vecteur de la transition énergétique ?

 

Présentation pdf de l'AFHYPAC au SENAT le 7 novembre 2014
 

 

2) Mobility hydrogène France: Etude nationale sur le déploiement des voitures électriques à hydrogène et de l'infrastructure de recharge associée. (2014)

Présentation de l'étude: 

http://www.afhypac.org/images/documents/h2_mobilit_france_fr_final.pdf

 

3) Les piles à hydrogène une filière d'avenir pour la transition énergétique, Rapport DREAL Rhône Alpes (Nov 2012)

Présentation du rapport: 

http://www.rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/121030_-_DREAL_Hydrogene_-_Livret_de_promotion_cle149915-1.pdf

 

4) Les acteurs de la filière hydrogène et piles à combustible en région Rhone Alpes:

http://www.rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Fiche_Acteurs_H2PAC_nov_2012_cle545381-1.pdf

 

5) Les acteurs de la filière électromobilité hydrogène en région Midi-Pyrénées

Carte interractive: 

https://mapsengine.google.com/map/viewer?mid=zjC-x7q49Xec.kUDirMmLxpaQ

Etude de positionnement de la filière électromobilité H2 en région Pyrénées: 

http://blogs.enstimac.fr/phyrenees/Rapport_Phyre%CC%81ne%CC%81es_VF_HA%20pdf.pdf

Classement Des Articles Par Thématiques

Filière stockage des énergies marines (EMR) et renouvelables (EnR)

1) Etude stockage des énergies marines renouvelables en Bretagne, pour Bretagne Développement Innovation (BDI) dans le cadre du projet européen MEREFIC, par le bureau d'étude Indicta. (présentée le 22 novembre 2014 à la CCI du Morbihan).

Rapport d'étude: 

http://ressources.bdi.fr/telechargements/INDICTA_BDI_Stockage&EMR_Livrable%20final_v1.0%20Merific.pdf

28 juillet 2016 4 28 /07 /juillet /2016 13:52
Repost 0
1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 10:11

Areva H2 Gen, fournisseur de technologie spécialisée dans la production de l' hydrogène (H2 ) la production, a inauguré la première usine dédiée à la fabrication d'électrolyseurs en France.


Situé à Les Ulis , près de Paris, l'usine fabriquera sa dernière génération d'électrolyseurs PEM pour produire H 2 pour le marché en plein essor des véhicules électriques pile à hydrogène (FCEV) en France.


La nouvelle installation sera en mesure de produire environ 30 électrolyseurs chaque année dans une zone de surface totale du site de 2800m 2 , y compris un grand espace d'unité pour produire des piles pour l' intégration électrolyseur.


Les électrolyseurs de la société sont basés sur la production de la membrane échangeuse de protons (PEM) H 2  dans une conception «tout-en-un» qui intègre l' ensemble du refroidissement, de la purification et du contrôle système. Ces systèmes peuvent générer une capacité totale comprise entre 5 à 120 Nm 3 par heure de H 2 .


Dans une communication de la société, «En construisant cette usine de fabrication d'électrolyseurs, Areva H 2 Gen offre un système de technologie française innovante qui répond à la nécessité pour le stockage à volume élevé de l'énergie fournie par des sources renouvelables."


"Areva H 2 Gen dispose désormais d' une installation de production industrielle qui correspond à la fois à ses ambitions et aux besoins du marché."


Dans un projet distinct, Areva H 2 Gen se prépare actuellement à construire la plus grande station de ravitaillement hydrogène à ce jour pour l'entreprise Braley à Rodez , dans le sud de la France.



Areva H 2 Gen n'a été fondée il y a deux ans en 2014. Depuis cette époque, la société a doublé son personnel et à la fois son chiffre d' affaires, espérant générer environ 5 M € (5,5m $) pour l'exercice en cours. Il a des bases en Europe, en Asie et aux États - Unis.

AREVA H2-Gen, leader français de l’électrolyse, avec plus de 25 ans d’expertise, fabrique des électrolyseurs à membrane échangeuse de protons.

Cette technologie, dite « PEM » (Proton Exchange Membrane), permet la production d’hydrogène à partir d’eau et d’électricité. 
Destinée initialement aux applications industrielles, l’électrolyse PEM vise désormais le marché du stockage des énergies renouvelables afin d’alimenter en hydrogène les stations-service pour les véhicules à pile à combustible ou les réseaux de gaz naturel (« Power-to-Gas »).

Areva H2Gen offre aujourd’hui une gamme de produits indoor et outdoor allant de 5 à 120 Nm3/h et répond aux besoins des marchés de l’Industrie, de la mobilité, et du stockage d’énergies.

Equipementier industriel au cœur de la transition énergétique, AREVA H2Gen la rend possible.

Pour plus de renseignements : www.arevah2gen.com

Repost 0
9 mai 2016 1 09 /05 /mai /2016 10:01

La filière hydrogène et piles à combustible française, représentée par l'AFHYPAC était présente à la manifestation européenne de l'hydrogène à Hanovre en Allemagne qui s’est tenue du 25 au 29 avril 2016.


Le Ministre français de l'Economie Emmanuel Macron est venu visiter le Pavillon France guidé par Gérard Planche, représentant de l'AFHYPAC


- 160 exposants ont participé à l'exposition réservée à l'hydrogène et aux piles à combustible sur 5 000 m2 d'expo.

C’est le plus grand événement du type en Europe, avec 200 présentations en live sur deux forums et surtout 15 000 m2 d'espace en extérieur pour des démos.

L'AFHYPAC  a répondu à ce rendez-vous sur le Pavillon France.

 

L'association était présente avec les entreprises françaises:

- RAIGI (réservoirs d'hydrogène composites haute pression),

- McPhy Energy (solutions de production d'hydrogène par électrolyse McLyzer et station de recharge hydrogène McFilling),

- MaHyTec (réservoirs hydrogène haute pression de type IV, réservoirs hydrogène sous hydrures, solution complète de stockage de l'énergie 

- SECURITHY (électrolyse - stockage H2 et PAC),

- Haskel (technologies hautes pressions, boosters, compresseurs, valves haute pression),

- Engie (Projet GRHYD à Dunkerque avec l’injection d’hydrogène dans les réseaux de gaz naturel d’un nouveau quartier et injection d’hythane dans une station de bus GNV de la Communauté Urbaine de Dunkerque) (projet GRHYD),

- Symbio FCell (piles à combustible pour des applications mobiles en mode prolongateur d'autonomie ou full power),

- Ad-Venta (stockage et distribution de gaz sous pression).

 

Source: Newsletter 57 de l'AFHYPAC

Repost 0
5 mai 2016 4 05 /05 /mai /2016 08:24

Le Mercredi 4 mai 2016 est à graver dans les annales françaises !

 

APPEL A PROJETS " TERRITOIRES HYDROGENE "

 

Ouvert du 4 Mai 2016 au 30 septembre 2016

 

Ségolène Royal, ministre de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer, en charge des Relations internationales sur le climat annonce le lancement d'un appel à projets pour le développement de "Territoires Hydrogène" dans le cadre des travaux sur le stockage d'énergie de la Solution « Mobilité Écologique » de la Nouvelle France Industrielle.

 

L'hydrogène est un vecteur énergétique à fort potentiel qui permet de nombreuses applications, par exemple pour le stockage d'énergie sur longue durée en alternative à la batterie ou pour des solutions de mobilités durables avec des véhicules électriques à piles à combustible.

 

Le 12 février 2015, sous l'impulsion des acteurs de la Nouvelle France Industrielle, Ségolène Royal a confié aux Conseils généraux de l'économie et de l'environnement - développement durable une mission relative à la filière hydrogène énergie. Ce rapport est publié aujourd'hui et vise à proposer des mesures concrètes propres à lever les freins de son développement. Cette mission a dressé 20 recommandations pour développer la filière dont plusieurs font déjà l'objet d'applications concrètes.

 

Consulter le rapport: http://www.cgedd.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/010177-01_rapport_cle2be959.pdf

 

Parmi les recommandations, la mission proposait le lancement d'un appel à projets pour développer une économie de l'hydrogène à l'échelle d'un territoire.

C'est l'objet du présent appel à projets qui servira à montrer qu'un territoire, dès lors qu'il utilise une source d'hydrogène décarbonnée pour satisfaire plusieurs utilisations, peut générer un développement économique rentable et écologique.

 

Les projets attendus seront des projets intégrés qui intègrent une chaîne complète de production, conditionnement, distribution et valorisation d'hydrogène dans des applications finales. Ils pourront servir à différents usages : électro-mobilité, alimentation embarquée, alimentation autonome, lissage des énergies intermittentes, secours électriques, cogénérations, injection dans le réseau de gaz, usage industriel…

Différentes typologies de territoires seront retenues pour valider des modèles économiques et énergétiques variés : urbain, rural, zones d'activités, ports et aéroports, territoires insulaires.

 

Cet appel à projets fonctionnera comme un guichet unique vers les différents dispositifs d'aide existants (européens, nationaux, locaux), faisant bénéficier aux lauréats d'un comité de suivi dédié regroupant l'ensemble des financeurs publics (Programme des investissements d'avenir, ADEME, BPI France, Caisse des Dépôts et Consignations, représentants régionaux,…) afin d'accélérer le montage et le financement des projets ; il pourra être complété par de nouveaux dispositifs de soutien le cas échéant. Les candidats devront remettre leur dossier avant le 30 septembre 2016.

 

Consulter le cahier des charges: http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/AAP-territoires-hydrogene.pdf

 

Les principales conclusions du rapport sur la Filière Hydrogène-énergie:

Le vecteur hydrogène énergie doit être considéré comme un instrument au service de la transition énergétique. C'est un vecteur flexible, utilisable pour des applications diverses (mobilité, résidentiel, stockage d'énergie), et potentiellement décarboné.

La filière hydrogène se développe notamment au Japon, aux États-Unis, en Allemagne et en Corée. En France, des infrastructures adaptées à des besoins de niche (par exemple pour des flottes automobiles captives comme celles de La Poste) sont actuellement développées de manière dispersée, et quelques petites entreprises performantes sont apparues à côté de quelques grands acteurs liés à la chimie et l'automobile.

Longtemps perçue comme une technologie pour le long terme, la filière hydrogène énergie connaît un regain d'intérêt qui se manifeste par un nombre croissant de démonstrateurs, de prototypes, et de nouveaux produits.

Le développement de la filière hydrogène est un pari sur l'avenir. Mais les enjeux pour l'industrie française sont très importants et cette filière doit être encouragée.

 

La mobilité apparaît comme le secteur le plus prometteur, et le plus concurrentiel. Le véhicule électrique à hydrogène bénéficie, outre d'une autonomie accrue, d'une grande rapidité de recharge par rapport au véhicule électrique à batteries. Son coût, encore très élevé, devrait baisser avec l'augmentation du nombre de ventes. Quelques véhicules sont déjà commercialisés avec un positionnement haut de gamme. L'approvisionnement en hydrogène du consommateur final par déploiement de stations de distribution sera néanmoins crucial.

 

D'autres applications apparaissent par ailleurs : le stockage de l'hydrogène peut assurer une régulation de l'intermittence liée à la plupart des énergies renouvelables et l'injection d'hydrogène produit par de l'électricité excédentaire dans le réseau de gaz est un débouché potentiellement important.

La mission considère que l'hydrogène-énergie pourrait se développer de manière visible à l'horizon 2025-2030, et recommande une aide dès à présent à la structuration de la filière avec notamment l'établissement d'une feuille de route précise, une gouvernance adaptée et un soutien du Programme des Investissements d'Avenir.

Une filière industrielle française de fabrication des briques technologiques propres à l'hydrogène-énergie* doit être organisée : soutien des technologies de rupture, réduction des coûts et sécurisation des technologies les plus mûres.


* : Par exemple électrolyseur, pile à combustible, réservoir, gestion intégrée de systèmes

 

Source: communiqué de presse: http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/2016-05-04_-_Appel_a_projets_Territoires_Hydrogene-2.pdf

Repost 0
28 avril 2016 4 28 /04 /avril /2016 16:49
28/04/2016: Premier groupe électrogène français avec une pile à hydrogène

Premier prototype de groupe électrogène hybride avec pile à hydrogène

 

 

La Fédération de recherche FCLAB, en association avec l'Institut FEMTO-ST et FC Innov ont présenté leur premier prototype de groupe électrogène hybride à hydrogène.

 

Puissance du prototype: 1 kW

Masse: 15 kg



Il s'agit d'un projet de maturation réalisé avec le soutien de la région Bourgogne Franche-Comté, la SATT Grand Est et la direction de la valorisation de l'Université de Franche-Comté, FCLAB et FEMTO-Engineering.

A très court terme, création d'une start-up pour passer du projet au produit.

 

Source: Communiqué de presse du FC Lab et du pôle véhicules du futur de Belfort

Vidéo sur France 3 région:

Contact : Daniel Hissel - Directeur FCLAB

Repost 0
30 mars 2016 3 30 /03 /mars /2016 07:46


Projet DJANGO
optimisation Des Jonctions ANode/électrolyte et cathode/électrolyte des Générateurs d'hydrOgène par électrolyse de la vapeur d'eau

 

Programme de recherche national de l'ANR:
Production Renouvelable et Gestion de l'Electricité (PROGELEC) 2013


Le projet DJANGO porte sur l’Electrolyse de la Vapeur d’eau à Haute Température (EVHT ou EHT).

Cette technologie est très prometteuse grâce à son rendement élevé mais elle présente cependant un inconvénient majeur qui retarde l’émergence de cette technologie. En effet les cellules électrochimiques actuellement utilisées présentent un taux de dégradation (variation de la tension divisée par la tension initiale, de 2 ou 3 %/1000h pour les meilleures cellules commerciales) supérieur à l’objectif (<1%/1000h) qui permettrait de rendre ces systèmes compétitifs par rapport à des technologies plus matures comme l’électrolyse alcaline.

 

Le projet DJANGO se concentre donc sur cette problématique. Il vise à concevoir, élaborer et tester une cellule électrochimique composée d’électrodes H2 et O2 optimisées d’un point de vue composition et microstructure, afin d’atteindre l’objectif souhaité en termes de vieillissement. Pour cela, une cellule complète dont la fabrication est déjà maitrisée par un des partenaires (CEA), et présentant des performances initiales très élevées, servira de base. Par ailleurs, une électrode O2 innovante de type nickelate de terre rare développée par l’ICMCB, partenaire du projet, et très prometteuse en mode EHT, sera également évaluée.

La température nominale de fonctionnement étudiée dans le projet est 800 °C.

Pour chaque électrode développée, la microstructure et les mécanismes électrochimiques élémentaires seront finement étudiés, par MEB, MET, DRX, puis spectroscopie d’impédance, voltampérométrie, chronopotentiométrie …etc. Une reconstruction 3D de ces électrodes, couplée à une modélisation à l’échelle locale des mécanismes électrochimiques associés, permettra de mettre en évidence les points critiques limitant les performances dans le temps de ces électrodes.

Ces résultats serviront de guide aux élaborateurs en termes de morphologie et de matériaux des électrodes idéales à élaborer.

 

A mi-projet, une cellule électrochimique composée de ces électrodes optimisées sera alors fabriquée à l’échelle laboratoire (<25cm²), puis caractérisée avant et après vieillissement afin de valider que le gain attendu en terme de vieillissement ait bien été obtenu.

Le transfert à l’échelle 1 (100 cm²) sera également réalisé dans le projet par un industriel (CTI), afin de prendre en compte le plus tôt possible les exigences et les difficultés supplémentaires liées à ce changement d’échelle, dans l’optique d’une industrialisation future de systèmes d’électrolyse haute température


Partenaires

CEA CEA Grenoble
CTI Céramiques Techniques et Industrielles SAS
ICMCB Institut de Chimie de la Matière Condensée de Bordeaux


Aide de l'ANR:  655 901 euros

 

Début et durée: janvier 2014 - 42 mois

Fin prévue: décembre 2017

Référence projet : ANR-13-PRGE-0008
 

Coordinateur du projet :
Monsieur Julien VULLIET (CEA Grenoble)
julien.vulliet@cea.fr

Repost 0
23 mars 2016 3 23 /03 /mars /2016 08:45

 

Afin de faire émerger une filière industrielle autour de l'hydrogène en Franche-Comté, le Pôle Véhicule du Futur et ses partenaires lancent le projet ACTIVATION H2 FC – ACTion collectIVe d’animATION de la filière industrielle H2 en Franche-Comté - avec le soutien de la région Bourgogne Franche-Comté.


D’une durée de 18 mois, ce projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie régionale industrielle H2 de la Franche-Comté.


Pilotée par le Pôle Véhicule du Futur, cette action collective a pour objectif de contribuer au développement de la filière industrielle hydrogène en apportant des éléments concrets aux industriels de la région. 

Pour mener à bien cette mission, le Pôle Véhicule du Futur travaille en partenariat avec les différents acteurs de l’écosystème : l'ARD Franche-Comté, l'APRISTHY, MAHYTEC, les équipes de Recherche...  


 
Les livrables sont:

- Extension du groupe de travail Hydrogène (GT H2) à tous les marchés de l’hydrogène

- Analyse des chaines de valeurs des applications hydrogène


- Analyse des marchés des applications hydrogène

- Ateliers d’information et de sensibilisation des industriels régionaux

- Analyse des facteurs de succès et d’échec des différents projets

- Animation régionale du plan "Stockage d'énergie" de la Nouvelle France Industrielle.



Contact : Rodolphe Gié - Pôle Véhicule du Futur: rg@vehiculedufutur.com

Site internet pole véhicule du futur: http://www.vehiculedufutur.com/

Repost 0
6 mars 2016 7 06 /03 /mars /2016 10:05
Camion Maxity électrique pile à hydrogène de Renault Trucks

Camion Maxity électrique pile à hydrogène de Renault Trucks

 

Fiche technique Maxity Électrique hydrogène de 4,5 tonnes

Renault Trucks et La Poste poursuivent leur engagement dans une démarche de développement durable et vont mettre en circulation, à titre expérimental, pour la première fois en Europe le 23 février 2015, un camion électrique avec un prolongateur d’autonomie fonctionnant à l’hydrogène.

Caractéristiques techniques :

- Véhicule immatriculé en catégorie N2

- PTAC technique : 4,5 t, homologué en France à 3,5 t + 1 t grâce à la réglementation spécifique liée aux « véhicules propres » (conduite avec un permis B) : la majoration de 1 000 kg étant justifiée par le surpoids technique déclaré et lié à la mise en œuvre d’une technologie alternative « propre »


- Charge utile : 1 tonne
- Chauffage cabine : chaleur dégagée par la pile à hydrogène ou résistance électrique type CTP lorsque la pile est arrêtée

 

Performances


- Autonomie moyenne jusqu’à 200 km (100 km grâce aux batteries  + 100 km grâce à la pile hydrogène)
- Vitesse maximale de 90 km/h
- Boîte de vitesses robotisée
- Moteur électrique asynchrone : 400 V / 47 kW
- Couple maximum au démarrage (270 Nm)
Batteries
- Énergie utile embarquée : 42 kWh- Technologie lithium-ion / Phosphate de fer (Valence Technology)
- 4 packs batteries, d’un poids total de 400 kg
- Temps de recharge complet, y compris phase d’équilibrage des batteries : 7 heures
- Chargeur embarqué sur le véhicule, permettant la mise en charge sur une simple prise d’alimentation triphasée

 

Kit hydrogène


- Energie utile embarquée : 45 kWh- Pile à hydrogène : 20 kW
- 2 réservoirs d’hydogène, de 75 litres chacun, permettant de stocker 4 kg d’H2 à 350 bars
- Poids total du kit : 300 kg- Rappel sur le fonctionnement de la pile


Champ de l’expérimentation


- Le camion Maxity H2 a été livré à la plateforme de Dole. Le test est prévu sur une durée d’un an pour que les capacités du véhicule soient étudiées sur toutes les saisons et que l’on puisse en dégager des retours d’expérience significatifs.

- Le véhicule sera utilisé pour une tournée de collecte de courrier et de colis.
- La tournée est plutôt rurale et de 70 km environ.
- Une factrice titulaire et un remplaçant ont été formés à la conduite du véhicule.

 

Source: Communiqué de presse Renault Trucks 23 fév 2015


À propos de Renault Trucks
La marque de véhicules industriels Renault Trucks est présente dans plus de 100 pays. Les véhicules Renault Trucks sont produits en France à Blainville-sur-Orne (Calvados), Bourg-en-Bresse (Ain), Lyon (Rhône) et Limoges (Haute-Vienne). En 2014, Renault Trucks a reçu le label Origine France Garantie pour ses véhicules Renault Trucks T, C, K, D et D Wide. 
Renault Trucks a rejoint le groupe Volvo en 2001. Le groupe Volvo est l’un des principaux constructeurs mondiaux de camions, de bus, d’engins de chantier et de systèmes de propulsion et d’entraînement pour les applications navales et industrielles. Le groupe Volvo, qui emploie environ 100 000 personnes, possède des sites de production dans 19 pays et distribue ses produits sur plus de 190 marchés. En 2014, les ventes totales du groupe se sont élevées à 283 milliards de SEK.


À propos de Symbio FCell
Symbio FCell conçoit, produit et industrialise des piles à combustible hydrogène et les systèmes qui les mettent en œuvre, pour les intégrer dans les plates-formes cibles. Symbio FCell a pour ambition de devenir le leader Européen dans les applications transports. Les solutions innovantes développées par Symbio FCell sont conçues d’une part pour être installées sur des véhicules électriques de série, comme prolongateurs d’autonomie des systèmes batteries permettant de déployer des véhicules non polluants de plus grande autonomie ; et d’autre part comme nouveaux systèmes de propulsion forte puissance entièrement basés sur les piles à hydrogène pour les applications de transports routiers, marine et fluvial, ainsi que des engins spéciaux nécessitant une électrification de forte puissance. Les systèmes développés par Symbio FCell sont conçus avec l’aide du CEA et de Michelin et produits à Grenoble.

Repost 0
12 février 2016 5 12 /02 /février /2016 14:38

 

Résumé:

La France va démarrer cette année le déploiement d'une infrastructure de recharge en hydrogène. 
Un appel aux territoires pourrait être lancé dès ce mois de février.


Selon la direction générale de l'énergie et du climat (DGEC), la France va transposer d'ici à novembre 2016 la directive européenne sur les carburants alternatifs et proposer ainsi une feuille de route nationale sur l'hydrogène et les piles à combustibles.
Dans le cadre de la Nouvelle France Industrielle, « une vingtaine de projets a été lancée en deux ans. 
"Désormais, l'enjeu prioritaire est le déploiement d'une infrastructure hydrogène », selon Florence Lambert, directrice du CEA Liten et pilote du plan sur le stockage de l'énergie de la Nouvelle France Industrielle. L'idée est de lancer un appel dans les territoires. « En principe, d'ici la fin février »,  ce qui permettrait de commencer le déploiement dès septembre prochain. 


L'objectif est d'installer 100 stations dans une trentaine de zones dans les trois ans à venir.
 
L'appel sera ouvert à toute collectivité locale, mais aussi aux consortiums d'industriels. 
Il visera en priorité les applications dans la mobilité, à travers des flottes automobiles, mais l'appel sera ouvert à des applications dans le stockage d'énergies renouvelables.


« On peut très bien faire et refaire des équations, se demander ce qui est rentable et ce qui ne l'est pas. Mais notre responsabilité, c'est le déploiement », a insisté Florence Lambert. 
« Pour faire vivre des industriels et permettre à cette filière de suivre sa courbe d'apprentissage. » Elle répondait ainsi à ceux qui doutent de la rentabilité des solutions hydrogène. « Je suis persuadée que nous allons vers un modèle énergétique plus décentralisé, indépendamment des modèles économiques. Quelle que soit notre approche, le consommateur va pousser en ce sens. » 


En guise d'illustration, le constructeur Toyota a annoncé au congrès HyVolution qu'il allait tester cette année en France les premiers exemplaires de la Miraï, sa nouvelle voiture à hydrogène.


ERH2-Bretagne reste disponible s'il y a un soubresaut en Bretagne.


cordialement

 

Source: 

http://www.environnement-magazine.fr/presse/environnement/actualites/6587/mobilite-energie/la-france-deploie-son-infrastructure-hydrogene

Repost 0
8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 16:28

A l’occasion du salon HyVolution des 4 et 5 février 2016 à Paris, l’ADEME publie son avis sur l’hydrogène.

 

AVIS DE L’ADEME
L’hydrogène dans la transition énergétique


L’hydrogène produit à partir de ressources renouvelables peut apporter une contribution importante à la transition vers un modèle énergétique décarboné. Produit et consommé localement à partir de ressources renouvelables, il peut participer à l’optimisation des ressources énergétiques d’un territoire, favoriser l’électromobilité et le recours aux énergies renouvelables.

 

S’il est aujourd’hui majoritairement produit à partir de gaz naturel et employé comme composant chimique dans des procédés industriels, l’hydrogène présente un intérêt pour ses qualités de vecteur énergétique. En effet, lorsqu’il est produit à partir de ressources renouvelables, il permet de fournir de l’électricité et de la chaleur pauvres en CO2. Les progrès techniques réalisés ces dernières années dans la filière hydrogène pour des utilisations à des fins énergétiques et les défis de la transition énergétique créent des conditions favorables au développement de ce vecteur énergétique.


L'avis publié ce 4 février par l'ADEME présente les enjeux de l’utilisation du vecteur hydrogène dans les secteurs du transport et du stockage d’énergie à des fins de valorisation des énergies renouvelables.


Selon l'ADEME, l’hydrogène est un vecteur qui présente un intérêt environnemental lorsqu’il est produit et consommé localement à partir de ressources renouvelables. Il peut participer ainsi à l’optimisation des ressources énergétiques d’un territoire.


En effet, le vecteur énergétique qu’est l'hydrogène issu de ressources renouvelables représente un facteur de souplesse et d’ajustement dans un système énergétique décarboné :


- En appui au développement de l'électromobilité du fait des services rendus supplémentaires (plus grande puissance du véhicule, prolongation d’autonomie, rapidité de recharge),

- En appui au développement des énergies renouvelables variables en tant que moyen de stockage de long terme (>12h) et intersaisonnier.

- En valorisant des excédents d’électricité renouvelable, au travers d’un vecteur gaz, dans des usages transport et habitat.

 

Document complet: 

http://www.presse.ademe.fr/wp-content/uploads/2016/02/AvisADEME_Hydrogene-et-TE_Vfinale-022016.pdf

Repost 0