Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Erh2-Bretagne

  • ERH2-Bretagne
  • THEME: L'énergie renouvelable, hydrogène et piles à combustible, réseaux énergétiques intelligents

SERVICES Proposés aux membres adhérents de l'association:
- Veille technologique, économique et réglementaire.
- Etudes technico-économiques.
- Projets de démonstration
  • THEME: L'énergie renouvelable, hydrogène et piles à combustible, réseaux énergétiques intelligents SERVICES Proposés aux membres adhérents de l'association: - Veille technologique, économique et réglementaire. - Etudes technico-économiques. - Projets de démonstration

Adhésions

Nouveau site internet: 

erh2-bretagne.strikingly.com

 

Demande d'adhésion: ERH2.Bretagne (at) gmail.com

 

Services proposés:

- Conférences, sensibilisation, formation (structures publiques et entreprises)
- Etudes générales et spécifiques sur l'hydrogène et les piles à combustibles
- Aides au montage de projets de stockage d'énergie renouvelable et de véhicules décarbonés
- Veille technologique, économique et règlementaire

 

Evénements

13-14 avril 2016
Fuel Cells Science and Technology 2016
Glasgow, Royaume Uni


25-29 avril 2016
Hannover Messe2016 - Hydrogen and Fuel Cells
Hanovre, Allemagne


29-30 avril 2016
24H de St Jo
Boulogne sur Mer


26-27 mai 2016
23rd FCDIC Fuel Cell Symposium
Tokyo, Japon


     
13-17 juin 2016
World Hydrogen Energy Conference 2016
Palais des Congrès et des Expositions, Saragosse, Espagne


14-17 juin 2016
Advanced Automotive Battery Conference (+ Fuel Cells) (16th aabc)
Detroit, USA


19-22 juin 2016
EVS29 - Electric Vehicle Symposium & Exhibition
Montréal, Québec


29-30 juin 2016
4e édition des Journées Hydrogène dans les Territoires
Grenoble

 

filière hydrogène et piles à combustible française

1) Rapport de l'Office Parlementaire d'Evaluation des Choix Scientifiques et Technologiques (OPESCT) de 2014: L'hydrogène; vecteur de la transition énergétique ?

 

Article de ERH2-Bretagne avec les 5 recommandations du rapport:

Résumé ERH2-Bretagne
 

Rapport: L'hydrogène; vecteur de la transition énergétique ?

 

Présentation pdf de l'AFHYPAC au SENAT le 7 novembre 2014
 

 

2) Mobility hydrogène France: Etude nationale sur le déploiement des voitures électriques à hydrogène et de l'infrastructure de recharge associée. (2014)

Présentation de l'étude: 

http://www.afhypac.org/images/documents/h2_mobilit_france_fr_final.pdf

 

3) Les piles à hydrogène une filière d'avenir pour la transition énergétique, Rapport DREAL Rhône Alpes (Nov 2012)

Présentation du rapport: 

http://www.rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/121030_-_DREAL_Hydrogene_-_Livret_de_promotion_cle149915-1.pdf

 

4) Les acteurs de la filière hydrogène et piles à combustible en région Rhone Alpes:

http://www.rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Fiche_Acteurs_H2PAC_nov_2012_cle545381-1.pdf

 

5) Les acteurs de la filière électromobilité hydrogène en région Midi-Pyrénées

Carte interractive: 

https://mapsengine.google.com/map/viewer?mid=zjC-x7q49Xec.kUDirMmLxpaQ

Etude de positionnement de la filière électromobilité H2 en région Pyrénées: 

http://blogs.enstimac.fr/phyrenees/Rapport_Phyre%CC%81ne%CC%81es_VF_HA%20pdf.pdf

Classement Des Articles Par Thématiques

Filière stockage des énergies marines (EMR) et renouvelables (EnR)

1) Etude stockage des énergies marines renouvelables en Bretagne, pour Bretagne Développement Innovation (BDI) dans le cadre du projet européen MEREFIC, par le bureau d'étude Indicta. (présentée le 22 novembre 2014 à la CCI du Morbihan).

Rapport d'étude: 

http://ressources.bdi.fr/telechargements/INDICTA_BDI_Stockage&EMR_Livrable%20final_v1.0%20Merific.pdf

23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 18:34

Air Liquide a organisé aujourd’hui une cérémonie pour célébrer l’installation de deux stations de distribution d’hydrogène dans les villes de Nagoya et Toyota, situées dans la préfecture d’Aichi au Japon. Ces deux stations de distribution d’hydrogène sont les deux premières stations de distribution d’hydrogène destinées au grand public, respectivement dans le centre de Nagoya et dans la ville de Toyota. Elles permettront de recharger les véhicules électriques à hydrogène en moins de 5 minutes pour un plein qui leur donnera une autonomie de plus de 500 km selon les modèles.


Ces nouvelles stations ont été développées par une co-entreprise entre Air Liquide Japon et Toyota Tsusho Corp., Toyotsu Air Liquide Hydrogen Energy. Air Liquide Japon a réalisé la conception et l’installation de ces stations en s’appuyant sur l’expertise du groupe Air Liquide acquise grâce à la livraison de plus de 60 stations de distribution d’hydrogène à travers le monde.


La veille de la cérémonie, le 18 janvier, Air Liquide a accueilli M. Michel Sapin, Ministre français des Finances et des Comptes publics, sur le site de la nouvelle station de Nagoya. Le Ministre a salué le partenariat innovant entre Air Liquide et Toyota Tsusho Corp. comme un exemple de contribution positive en matière de lutte contre le réchauffement climatique.


Air Liquide participe activement au développement de la filière hydrogène énergie à l’échelle mondiale, exploitant d’ores et déjà des stations de distribution d’hydrogène destinées au grand public en Europe, notamment à Rotterdam aux Pays-Bas, à Düsseldorf en Allemagne et dans plusieurs villes au Danemark ainsi qu’aux États-Unis. Très présent dans ce secteur au Japon, le Groupe a déjà installé trois stations de distribution d’hydrogène à Tokyo, Kawasaki et Saga, actuellement en phase de test.

 

Air Liquide au Japon:

Établi en 1907 au Japon Air Liquide sert aujourd’hui plus de 15 000 clients dans tout le pays, notamment dans l’Électronique, grâce à ses 2 300 collaborateurs. Le Groupe dispose également d’un centre de Recherche et Technologie à Tsukuba (près de Tokyo) et d’un centre d’Ingénierie à Harima (près de Kobe).

Profil de la co-entreprise
Nom : Toyota Tsusho Air Liquide Hydrogen Energy Corporation
Siège : implanté à Naogya, Aichi (dans les locaux du siège de Toyota Tsusho Corp.)
Capital : 3,7 millions d’euros (495 millions de yens), dont 51 % détenus par Toyota Tsusho et 49 % par Air Liquide Japon

 

Source: Communiqué de presse d'Air Liquide Japon

Repost 0
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 18:23
23/01/2015: Nantes Exposition hydrogène et piles à combustibles les 19 et 20 mars 2015

HYPAC EXPO 

Les 19 et 20 Mars 2015

au parc des expositions à Nantes

 

Hypac Expo, en quelques mots:


- Jusqu’à 50 Exposants internationaux de premier plan attendus
- Plus de 8000 visiteurs professionnels attendus sur les trois événements en parallèle : professionnels du secteur de l'énergie, responsables politiques, collectivités locales, chargés de projet hydrogène, biogaz et bois énergie ;


Un programme d’activités riche : conférences, convention d’affaires internationale, visites techniques.

 

http://www.hypac-expo.com/

 

Télécharger le dossier de presse: 

http://www.bees.biz/telechargement/DossierPresse_Nantes2015.zip

Repost 0
10 novembre 2014 1 10 /11 /novembre /2014 15:49

Presentation (en pdf) de l'AFHYPAC (association regroupant toute la filière nationale hydrogène et piles à combustible) au Senat le 7 nov 2014: 

 

L'hydrogène vecteur de la transition énergétique

Repost 0
10 novembre 2014 1 10 /11 /novembre /2014 14:14

Conférence: rendez-vous Carnot 2014 en partenariat avec le CEA et techniques de l'ingénieur.

L'hydrogène: une solution pour le stockage de l'énergie

Date: les 8 et 9 octobre à Lyon

Durée 45 minutes

Programme:

François Le Naour, directeur du programme hydrogène au CEA Liten et à l'institut carnot, énergies du futur

Adamo Screnci, membre du directoire Mc Phy

Philippe Bucci, directeur technique Atmostat

Luc Bodineau, responsable des projets hydrogène et piles à combustible, ADEME

Voici le lien URL de la conférence vidéo:

https://www.youtube.com/watch?v=MSMRWg-TCeQ&list=PLjAijcrJH1Pm0n43VJ92rTWjnDMwu5Tci

Repost 0
29 octobre 2014 3 29 /10 /octobre /2014 16:04

Projet EPILOG: Des bâtiments avec des piles à combustible PEM au gaz de ville d'un rendement électrique de 60 % à Forbach (Moselle)

La pile à combustible au gaz naturel, un projet ambitieux de développement sur le marché français

Première expérimentation de l’introduction de la pile à combustible au gaz naturel sur
le marché français par un consortium d’experts.

 

Fiche résumée du projet EPILOG 

 

Date de démarrage: Janvier 2014

 

Objectifs:

- l’évaluation de la performance des systèmes piles sur 2 années complètes de fonctionnement
(production électrique et thermique),
- la préparation des outils de formation pour la montée en compétence de la filière d’installation et de SAV,
- la contribution à l’intégration de la technologie dans la réglementation thermique.

 

3 configurations différentes d'expérimentation:

- Remplacement d'une ancienne chaudière dans le Pavillon du gardien du gymnase et du Conservatoire de musiqueet de danse

- Une crêche pour enfants (arc en ciel)

- 2 logements collectifs 

 

Partenaires:

GrDF, VIESSMANN, CRIGEN, l’un des laboratoires de la Direction Recherche & Technologies de GDF Suez, COSTIC

Financement ADEME (appel à projet TITEC 2013): 40 % de l'investissement global

 

Type de piles à combustible: PEMFC de 750 W électriques et 20 kW thermiques, cycle de fonctionnement 20 h / 24 h. Modèle Vitovalor 300-P de Viessmann.

 

Corps du communiqué de presse:


Avec son rendement électrique remarquable (jusqu’à 60 %), la pile à combustible au gaz naturel apparaît comme la technologie de microcogénération la plus prometteuse pour couvrir les besoins des maisons individuelles neuves et rénovées dans la perspective des futurs labels de performance énergétique (Bâtiment à Énergie Positive). Les produits les plus avancés sont désormais suffisamment matures techniquement pour être commercialisés mais leur succès nécessite une adaptation aux spécificités du marché visé ainsi qu’une préparation de l’environnement réglementaire et des acteurs de la filière. « La technologie de la pile à combustible au gaz naturel est parfaitement adaptée à la principale cible de la maison individuelle performante. Le principe d’autoconsommation poussé à son maximum vise à faire de moins en moins appel au réseau électrique en garantissant ainsi des bénéfices pour la collectivité » indique Ludovic Thiébaux, responsable Marketing Produits au sein de GrDF. « Nous sommes très impliqués pour accompagner cette technologie pour ses performances environnementales et énergétiques. Et ainsi la valoriser auprès des pouvoirs publics et de l’ensemble des acteurs de la filière du bâtiment pour leur apporter, via un retour d’expérience ,les preuves de la fiabilité du produit sur le marché français. »

Aussi, un consortium d’experts, capable de couvrir tous les maillons de la chaîne d’introduction sur le marché français (GrDF, VIESSMANN, CRIGEN, l’un des laboratoires de la Direction Recherche & Technologies de GDF Suez, COSTIC), s’est créé autour de l’expérimentation en conditions réelles avec pour objectif de résultats :
- l’évaluation de la performance des systèmes piles sur 2 années complètes de fonctionnement
(production électrique et thermique),
- la préparation des outils de formation pour la montée en compétence de la filière d’installation et de SAV,
- la contribution à l’intégration de la technologie dans la réglementation thermique.

Le projet, dénommé EPILOG, a été retenu dans le cadre de l’appel à projets TITEC 2013 (Transfert pré industriel et Tests En Conditions réelles de piles à combustible et/ou d’applications hydrogène énergie) de l’ADEME et a reçu, pour sa mise en œuvre, une contribution financière à hauteur de 40 % de l’investissement global du projet.


« Nous avons sélectionné le projet EPILOG pour sa pertinence technique mais aussi pour la démarche globale que porte le consortium. Il nous semble en effet que la technologie des piles à combustible est suffisamment mâture pour être désormais expérimentée en conditions réelles d’usage avant son introduction commerciale, spécialement dans le domaine des bâtiments neufs. Le projet dresse par ailleurs des barrières que sont le cadre réglementaire et la formation des professionnels installateurs, barrières qui ne sont pas techniques mais qui comptent tout autant pour l’introduction de ce type de nouvelles technologies d’efficacité énergétique » souligne Luc Bodineau, en charge des thématiques hydrogène et piles à combustible au sein de l’ADEME.


Sélectionné dans le courant de l’été 2013, le projet EPILOG démarre en janvier 2014 avec pour items principaux :
- choix et identification des sites pilotes,
- préparation de l’instrumentation et traitement des données,
- installation des piles à combustible et de la métrologie,
- suivi hebdomadaire, réalisation de reportings mensuels et analyse,
- intégration du produit dans la réglementation thermique,
- réalisation d’un REX clients et installateurs,
- réalisation d’un module de formation couvrant l’installation et la maintenance des systèmes,
- communication à destination de la filière et du grand public. 

Opérationnels depuis septembre 2014, 2 des sites pilotes font déjà l’objet de mesures en continu relevées et analysées à distance. Le 3 ème site est en cours d’installation pour une mise en service fin octobre.


La pile à combustible au gaz naturel développée par VIESSMANN, une technologie mature pour la maison individuelle.
La pile à combustible au gaz naturel est un produit particulièrement innovant pour la production d’électricité, de chaleur et d’ECS (Eau Chaude Sanitaire) pour les maisons individuelles neuves et rénovées. Technologie prometteuse, elle ne manque pas d’atouts, notamment dans la perspective des futurs labels de performances énergétiques et de la RT 2020.
Le Système pile à combustible au gaz naturel (modèle Vitovalor 300-P), mis au point par VIESSMANN, un des majors sur le secteur du génie climatique, intègre un module de pile à combustible Panasonic associé à :
- une chaudière à condensation gaz permettant d’assurer le complément des besoins
thermiques d’un bâtiment,
- un ballon de stockage d’eau chaude sanitaire d’une capacité de 46 litres,
- un ballon de stockage d’énergie d’une capacité de 170 litres

La pile à combustible au gaz naturel VIESSMANN est de type PEM (Proton Exchange
Membrane). Elle transforme le gaz naturel en hydrogène qui réagit avec l’oxygène de l’air, entre 2 électrodes (anode et cathode) séparées par un électrolyte. Cette réaction d’oxydoréduction assure une production d’électricité, la chaleur fatale étant récupérée, via un échangeur, pour participer au chauffage et à la production d’eau chaude sanitaire. La transformation directe de l’énergie chimique en énergie électrique, par la pile, élimine toute perte intermédiaire et
améliore donc considérablement le rendement énergétique global de la production d’électricité et de chaleur. D’un rendement électrique compris entre 35 % et 40 % et d’une durée de vie supérieure à 10 ans, les piles à combustible de type PEM présentent, à l’heure actuelle, le meilleur compromis technico-économique. 

D’une puissance thermique de 20 kW et électrique de 750 W, la pile à combustible VIESSMANN est destinée à fonctionner en continu pendant 20 heures, puis se régénère en 4 heures. Son fonctionnement n’engendre ni bruit ni vibration . 

 

« Le produit pile à combustible est totalement abouti. Éprouvé en Asie avec 40 000 modules déjà installés au Japon, il a été introduit cette année en Allemagne. En France, la technologie vient tout juste de naître, il est nécessaire de l’accompagner. Le système est performant et sûr, il n’y a aucune crainte à avoir, l’hydrogène produit est immédiatement réutilisé dans le système ; il faut lever le doute, il n’y a pas de stockage » précise Richard Cordonnier de la société VIESSMANN.

 

Source: dossier de presse GrDF du 16 octobre 2014

Pour en savoir plus: 

http://www.cegibat.grdf.fr/sites/default/files/dp_field_test_pile_a_combustible_gaz_naturel.pdf

Repost 0
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 15:40
16/10/2014: Débat sur la transition énergétique à Rennes le 13 novembre 2014

Nouveau cycle 2014 de débats régionaux en France
« Transition énergétique : Un grand défi européen »
Toulouse - Grenoble – Rennes  
Novembre 2014 


En 2012, le gouvernement français a lancé une démarche de consultation nationale faisant intervenir les principales parties prenantes du débat sur la transition énergétique.

EuropaNova s’est emparé du sujet en obtenant la labellisation gouvernementale du cycle de débat en région « Transition énergétique – le grand défi européen » pour sensibiliser les citoyens aux grands enjeux environnementaux dont le changement climatique. Avec cinq débats organisés en région (Lille, Aix-en-Provence, Bordeaux, Lyon et Nantes) de février à juin 2013, EuropaNova a pleinement joué son rôle en organisant des débats transpartisans d’explication des principaux enjeux en présence, à tous les échelons territoriaux pertinents, à savoir européen, nationaux, régionaux et locaux, et indispensables pour réussir la transition énergétique.

Avec le soutien de l’Association des Régions de France, du CLER – Réseau pour la Transition énergétique et des partenaires tels que RTE, TOTAL, GDF-SUEZ, plus de 1000 personnes ont participé aux débats sur l’ensemble du cycle et ont contribué à leur succès. Les principales conclusions et recommandations ont été remises à Mmes la Ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et l’Energie, Delphine Batho et la Commissaire européenne à l’action pour le climat, Connie Hedegaard.

Chaque pays européen est engagé dans une réflexion similaire et cherche les meilleures voies pour une transition énergétique réussie. C’est pourquoi, sur la base de ce premier cycle pleinement réussi, EuropaNova a décidé de lancer une nouvelle consultation citoyenne des enjeux liés à la transition énergétique, en y intégrant une dimension européenne dans trois nouvelles villes françaises. Les débats auront lieu à Toulouse, Grenoble et Rennes à partir de novembre 2014. D’autant qu’à l’initiative du gouvernement français, le débat national sur la transition énergétique devrait se prolonger en 2014 et que l’opinion publique française continue de prendre conscience que ces questions sur l’énergie sont primordiales. 

 

EuropaNova, avec ses soutiens et partenaires, réitère cette opération en région, pour fédérer toujours plus d’acteurs travaillant dans le secteur énergétique, contribuer à créer des synergies avec les représentants de la société civile européenne et favoriser ainsi un débat sur la transition énergétique éclairé en répondant notamment aux problématiques suivantes :

L’Europe de l’énergie est-elle possible et de quelle manière ?

Quelle articulation souhaitable entre les niveaux locaux, nationaux, européens pour relever les défis d’une transition énergétique ?

Quelle gouvernance et quel rôle pour les différents acteurs et utilisateurs (producteurs, transporteurs, distributeurs, fournisseurs, consommateurs…) ?

Les outils et le calendrier européen sont-ils compatibles avec les ambitions françaises pour réussir la transition énergétique ?

Avec l’appui d’un groupe de réflexion « Transition énergétique en Europe », ce deuxième cycle de débats en région apportera une nouvelle dimension pédagogique et européenne indispensable pour une meilleure appropriation par les citoyens européens des enjeux de la transition énergétique. Le groupe de réflexion, composé d’experts sur les sujets énergie et climat, se réunit en amont du cycle de débats pour définir les grandes questions prioritaires traitées dans ce cycle de débats.

Rendez-vous ici pour plus d’information sur le précédent cycle de débats 2013
« Transition énergétique : le grand défi européen »

 

Sources:

- Mouvement européen 35 http://www.mouvement-europeen.eu/?p=10452

- Europanova http://www.europanova.eu/transition-energetique-le-grand-defi-europeen-2eme-cycle-de-debats-2/

Repost 0
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 13:52

Mobilité Hydrogène France, consortium d’acteurs privés et publics, fédérés par l’Association Française pour l’Hydrogène et les Piles à Combustible (AFHYPAC), a lancé en juillet 2013 une étude dont l’objectif portait principalement sur l’évaluation du potentiel l’évaluation du potentiel l’évaluation du potentiel que représentent l’hydrogène et la pile à combustible (PAC) dans les transports en France. 


Les résultats de cette étude confortent confortent confortentles perspectives les perspectives les perspectives concrètes d’un plan de déploiement  sur le territoire 
national.


Cette étude française réalisée dans la continuité des initiatives développées dans d’autres pays européens (Allemagne, Grande-Bretagne, Danemark, Pays-Bas, Suède…), est financée par les acteurs eux-mêmes et par l’Union Européenne dans le cadre du projet HIT (Hydrogen Infrastructure for Transport). 

Sur la base de données économiques partagées, des scénarios de déploiements synchronisés de véhicules et de stations hydrogène ont été élaborés, en faisant apparaître les coûts et les bénéfices environnementaux, économiques et sociétaux d’une transition vers la mobilité  électrique à hydrogène. 
La mobilité  électrique à hydrogène apparaît ainsi comme l’un des facteurs clés de la transition énergétique. 
Elle permet de contribuer de façon significative à la réduction des émissions du secteur du transport.


Le plan ainsi établi par le consortium propose un ambitieux déploiement en France de véhicules  électriques à hydrogène  et de stations de distribution à horizon 2030.Ce plan commence dès 2015 ,avec comme première étape, une mise en circulation progressive de flottes captives. 
A l’instar des autres pays dans le monde, la réussite de ce déploiement en France est conditionnée par un engagement et des efforts conjoints entre  partenaires privés  et acteurs publics(nationaux et territoriaux). 
L’enjeu principal réside désormais, tant dans la mise en œuvre des financements associés que dans l’établissement d’un cadre réglementaire adapté, le tout en coordination avec l’Union Européenne. 
 
Le consortium est mobilisé pour mettre en œuvre les premiers déploiements sur les territoires précurseurs dans le domaine de la mobilité durable et décarbonnée. 
Le consortium « Mobilité Hydrogène France » regroupe les acteurs suivants : Air Liquide, Alphéa Hydrogène, AREVA Stockage d’Energie, CEA, AREVA H2Gen, EDF, GDF SUEZ, GRTgaz, H2 Logic, Hyundai, IFPEN, INEVA-CNRT, Intelligent Energy, ITM Power, Linde, Michelin, McPhy Energy, Plateforme de la Filièr , Pôle Véhicule du Futur, PHyRENEES, Renault Trucks, Solvay, Symbio FCell, Tenerrdis avec des experts de l’ADEME, de la DGEC et du FCH-JU. 

 

Source: Filière nationale AFHYPAC

Présentation de l'étude disponible ici pour en savoir plus:

 http://www.afhypac.org/images/documents/h2_mobilit_france_fr_final.pdf


Repost 0
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 08:05

1) L'hydrogène pour stocker l'énergie renouvelable

Après le succès de ses grands projets de démonstration, ce contrat confirme la pertinence commerciale de la gamme de McPhy du pouvoir à des solutions d'alimentation.


McPhy Energy, spécialisée dans la production d'hydrogène et le stockage d'hydrogène pour l'industrie et les marchés énergétiques, vient de signer un accord pour vendre une solution intégrée production-stockage à Petawatt ® Energy - Electrygen Pty Ltd, un promoteur et exploitant indépendant de sites de production photovoltaïque, éolienne, d'eau et d'hydrogène.


La combinaison de la solution intégrée de McPhy Energy avec la pile à combustible qu'il a mis au point permettra à Petawatt ® Energy de terminer les travaux de construction de son système de production d'énergie solaire, éolien et d'eau basé sur l'hydrogène énergie.  Ce système est conçu pour les sites isolés et raccordés au réseau à travers l'Australie et l'Océanie.


Ce premier système démonstrateur sera mis en place à Petawatt ® client sur ​​le site de démonstration de l'énergie dans l'État du Queensland, en Australie. Il sera équipé d'une petite capacité (4 kg) solution de stockage d'hydrogène solide, ce qui permet de stocker une énergie de 130 kWh.


Colin Salmond, Petawatt ® le directeur de l'énergie, vient de signer un contrat d'achat avec un client régional pour divers services, y compris la production d'électricité, l'eau chaude,  l'hydrogène-énergie et des certificats d'énergie renouvelable pour 15 sites dans le Queensland.


" Après le succès obtenu avec nos principaux projets de démonstration, y compris le poste de ravitaillement multi-énergie à l'aéroport de Berlin-Schönefeld en Allemagne, ce premier accord avec Petawatt ® Energy confirme l'excellente réputation et surtout le potentiel commercial de notre solution intégrée de production et de stockage d'hydrogène à l'état solide au service du marché mondial de l'énergie », conclut Pascal Mauberger, président et directeur de McPhy Energy.

 

2) L'hydrogène pour le refroidissement d'installations électriques

Le deuxième contrat pour équiper une centrale thermique de son partenaire Ecisgroup avec une offre technologique clé en main de refroidissement à base d’hydrogène pour une centrale construite par Daewoo en Algérie.


McPhy Energy et Ecisgroup, société d’ingénierie italienne spécialisée dans les solutions technologiques pour les industries pétrolières, gazières et de l’énergie, viennent de remporter un premier contrat commun.


Aux termes de ce contrat, les deux partenaires équiperont d’un système de refroidissement à base d’hydrogène l’alternateur d’une centrale thermique construite par le groupe sud-coréen Daewoo E&C en Algérie. Cette centrale à cycle combiné d’une puissance de 1 200 MW sera mise en service début 2015.


Pour gagner le marché des centrales thermiques, McPhy Energy et Ecisgroup ont mis au point une solution clé en main associant les équipements de production d’hydrogène sur site de McPhy et l’expertise d’intégrateur d’Ecisgroup.


« Le contrat que nous venons de remporter avec Ecisgroup ouvre à notre activité d'hydrogène industriel le marché prometteur du refroidissement des centrales électriques. Nous sommes ravis du travail réalisé sur ce projet avec notre partenaire Ecisgroup qui bénéficie d’une solide expérience d’intégrateur dans ce domaine », précise Pascal Mauberger, Président du Directoire de McPhy Energy.

 

Sources: communiqués de presse de Mc Phy Energy

Repost 0
9 octobre 2014 4 09 /10 /octobre /2014 15:26

 

Symbiofcell, le fabricant français de piles à combustible de forte puissance (Genepac issue d'une collaboration avec le CEA Liten) et intégrateur de celle-ci dans les véhicules, l'Agence d'étude et de promotion de l'Isère (AEPI) et le pôle de compétitivité Tenerrdis participent avec sept partenaires industriels : Air Liquide, la CNR, GEG, McPhy Energy, PUS (COFELY Services), STEF et Symbio FCell à ce projet soutenu par la DREAL, l'ADEME et le Conseil Régional de Rhône-Alpes.

 

Objectifs:


1) Industrialiser des kits hydrogène intégrables aux Kangoo ZE (batterie), multipliant ainsi son autonomie par trois et permettant 300 km en milieu urbain.


2) Exploiter 50 véhicules Kangoo ZE-hydrogène en région Rhône-Alpes avec la mise en place de deux stations de ravitaillement en hydrogène à Lyon et Grenoble.

La poste est particulièrement impliquée.


seconde phase: Production locale d'hydrogène à partir d'électricité renouvelable issue du territoire. Le projet démontrera ainsi le potentiel de la chaîne hydrogène complète, de la ressource renouvelable à la mobilité zéro émission en usage urbain.


La filière française de l'hydrogène et des piles à combustible reste concentrée sur Grenoble notamment avec de nombreuses entreprises et start-up, mais aussi avec le CEA Liten notamment.

Enfin, nous lançons quelque chose d'interessant en France; Dommage que la région Bretagne n'est pas sauté sur l'occasion il y a 3 ans quand ERH2-Bretagne a proposé un projet similaire au président du conseil régional, actuellement ministre de la défense.


Vidéos de l'annonce du lancement du projet HYWAY du 24 septembre 2014 par Nicolas Sielanczykn, de l’AEPI
http://www.dailymotion.com/video/x26h4pf_projet-hyway-une-premiere-mondiale-autour-de-l-automobile-accompagnee-par-l-aepi_news

Repost 0
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 15:56

REPORTE EN 2015 !!!!!!!!!!!!

Bonjour,


Pour votre bonne information, les journées de conférences nationales hydrogène et piles à combustible "Hyvolution 2014" auront lieu les 10 et 11 décembre à Grenoble.



Les inscriptions sont ouvertes sur le site www.hyvolution.fr


Bien cordialement.

29/09/2014: Journées nationales hydrogène et piles à combustible: HYVOLUTION 2014
Repost 0