Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Erh2-Bretagne

  • ERH2-Bretagne
  • THEME: L'énergie renouvelable, hydrogène et piles à combustible, réseaux énergétiques intelligents

SERVICES Proposés aux membres adhérents de l'association:
- Veille technologique, économique et réglementaire.
- Etudes technico-économiques.
- Projets de démonstration
  • THEME: L'énergie renouvelable, hydrogène et piles à combustible, réseaux énergétiques intelligents SERVICES Proposés aux membres adhérents de l'association: - Veille technologique, économique et réglementaire. - Etudes technico-économiques. - Projets de démonstration

Adhésions

Nouveau site internet: 

erh2-bretagne.strikingly.com

 

Demande d'adhésion: ERH2.Bretagne (at) gmail.com

 

Services proposés:

- Conférences, sensibilisation, formation (structures publiques et entreprises)
- Etudes générales et spécifiques sur l'hydrogène et les piles à combustibles
- Aides au montage de projets de stockage d'énergie renouvelable et de véhicules décarbonés
- Veille technologique, économique et règlementaire

 

Evénements

13-14 avril 2016
Fuel Cells Science and Technology 2016
Glasgow, Royaume Uni


25-29 avril 2016
Hannover Messe2016 - Hydrogen and Fuel Cells
Hanovre, Allemagne


29-30 avril 2016
24H de St Jo
Boulogne sur Mer


26-27 mai 2016
23rd FCDIC Fuel Cell Symposium
Tokyo, Japon


     
13-17 juin 2016
World Hydrogen Energy Conference 2016
Palais des Congrès et des Expositions, Saragosse, Espagne


14-17 juin 2016
Advanced Automotive Battery Conference (+ Fuel Cells) (16th aabc)
Detroit, USA


19-22 juin 2016
EVS29 - Electric Vehicle Symposium & Exhibition
Montréal, Québec


29-30 juin 2016
4e édition des Journées Hydrogène dans les Territoires
Grenoble

 

filière hydrogène et piles à combustible française

1) Rapport de l'Office Parlementaire d'Evaluation des Choix Scientifiques et Technologiques (OPESCT) de 2014: L'hydrogène; vecteur de la transition énergétique ?

 

Article de ERH2-Bretagne avec les 5 recommandations du rapport:

Résumé ERH2-Bretagne
 

Rapport: L'hydrogène; vecteur de la transition énergétique ?

 

Présentation pdf de l'AFHYPAC au SENAT le 7 novembre 2014
 

 

2) Mobility hydrogène France: Etude nationale sur le déploiement des voitures électriques à hydrogène et de l'infrastructure de recharge associée. (2014)

Présentation de l'étude: 

http://www.afhypac.org/images/documents/h2_mobilit_france_fr_final.pdf

 

3) Les piles à hydrogène une filière d'avenir pour la transition énergétique, Rapport DREAL Rhône Alpes (Nov 2012)

Présentation du rapport: 

http://www.rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/121030_-_DREAL_Hydrogene_-_Livret_de_promotion_cle149915-1.pdf

 

4) Les acteurs de la filière hydrogène et piles à combustible en région Rhone Alpes:

http://www.rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Fiche_Acteurs_H2PAC_nov_2012_cle545381-1.pdf

 

5) Les acteurs de la filière électromobilité hydrogène en région Midi-Pyrénées

Carte interractive: 

https://mapsengine.google.com/map/viewer?mid=zjC-x7q49Xec.kUDirMmLxpaQ

Etude de positionnement de la filière électromobilité H2 en région Pyrénées: 

http://blogs.enstimac.fr/phyrenees/Rapport_Phyre%CC%81ne%CC%81es_VF_HA%20pdf.pdf

Classement Des Articles Par Thématiques

Filière stockage des énergies marines (EMR) et renouvelables (EnR)

1) Etude stockage des énergies marines renouvelables en Bretagne, pour Bretagne Développement Innovation (BDI) dans le cadre du projet européen MEREFIC, par le bureau d'étude Indicta. (présentée le 22 novembre 2014 à la CCI du Morbihan).

Rapport d'étude: 

http://ressources.bdi.fr/telechargements/INDICTA_BDI_Stockage&EMR_Livrable%20final_v1.0%20Merific.pdf

11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 10:10

 

Le sénateur (PS) Jean-Marc Pastor poursuit son travail pour promouvoir l'usage de l'hydrogène en France. Son action est menée à travers l'association PHyrénées et le syndicat mixte Trifyl qui valorise les déchets à Labessière-Candeil. Une petite unité de production d'hydrogène à partir de méthane doit voir le jour en juillet 2013. «Ce sera une production modeste pour l'équivalent de dix voitures et trois bus» indique l'élu qui a fait le point sur ses actions à l'École des mines. La création de ce démonstrateur à Labessière a été rendue difficile en raison d'une législation complexe. «Il existe quatre projets en France pour des petites unités. Les règles sont les mêmes que si l'on avait créé une usine produisant de l'hydrogène pour toute le France.»

 

Jean-Marc Pastor va conduire une mission de huit mois avec le député Laurent Kalinowski. Les deux élus se rendront dans des pays qui ont décidé de faire de l'hydrogène, une alternative. Pour le sénateur, cette source d'énergie (qui peut être produit localement) présente de nombreux atouts face à la raréfaction annoncée du pétrole. L'évolution technologique permet aujourd'hui de concevoir des voitures qui fonctionnent avec une pile à combustible qui transforme l'hydrogène en électricité : «Cela porte l'autonomie des véhicules à 500 kilomètres.» L'élu socialiste souligne aussi l'intérêt économique : «La consommation d'un véhicule avec pile à combustible revient entre 7 et 10 € le litre sachant qu'il faut un litre pour faire 100 kilomètres» assure Jean-Marc Pastor.

 

L'Allemagne a décidé de s'engager dans cette voie avec l'installation de bornes de livraison sur son territoire. «Début 2014, les constructeurs allemands sortiront des véhicules sur le marché. Le paradoxe, c'est que l'installation des bornes a été confiée à un opérateur français, Air Liquide.» Pour Jean-Marc Pastor, la France se trouve devant un choix politique. «Nous avons 10 ans de retard» regrette l'élu qui entend à l'issue de sa mission en juin 2013, déposer une proposition de loi. «Nous avons la capacité en France à fabriquer des piles à combustible. Si nous n'évoluons pas, notre savoir-faire partira ailleurs. L'hydrogène peut permettre de diminuer la facture pétrolière, de développer les énergies renouvelables et de respecter l'engagement de diminuer la part du nucléaire dans notre production».

 

Source: http://www.ladepeche.fr/article/2012/11/23/1496656-le-senateur-pastor-defend-la-voie-de-l-hydrogene.html

Repost 0
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 17:26

 

Le Commissariat général au développement durable (CGDD) avait identifié, en 2010 (*), 18 filières industrielles. En évaluant leur niveau de développement de 2009 à 2012 à l'international le CGDD estime que deux filières sont très interessantes: les énergies marines renouvelables et l'hydrogène et les piles à combustible.

Les  filières de l'éolien terrestre, du solaire photovoltaïque, du stockage de l'énergie et des véhicules décarbonés sont dorénavant qualifiées de filières matures.

La filière de l'hydrogène et des piles à combustible a connu des développements significatifs depuis 3 ans grâce notamment au programme mené par Air Liquide hydrogène énergie : H2E (Horizon Hydrogène Energie ) avec un budget total de 190 millions d'euros sur la période 2009-2016.

Le chiffre d'affaires de la filière française regroupée au sein de l'AFHYPAC est ainsi passé de près de 136.000 euros en 2009 à 4,8 millions d'euros en 2011.

A l'horizon 2020, l'hydrogène et les énergies marines ont des perspectives de développement très prometteuses pour la France et pourraient amener à la création de près de 40.000 emplois directs et indirects d'ici 2020 rien que pour les énergies marines.

 

Source: http://www.actu-environnement.com/ae/news/filiere-industrielles-economie-verte-cgdd-17926.php4

(*) Rapport de 2010: http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/rapport.pdf

Repost 0
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 11:59

 

Le Fond FCPR Ecotechnologies (*), géré par la Caisse des Dépôts et Consignation (CDC Entreprises) pour le compte de l'État dans le cadre des actions du Programme d'Investissements d'Avenir (confiées à l'Ademe), a choisi d'investir 5 M€ en capital risque dans la société McPhy Energy, spécialisée dans la production et le stockage d'hydrogène basse pression pour les industriels et les énergéticiens.

 

Située à La Motte Fanjas (26) et Grenoble (38), McPhy Energy a été créée en 2008 par Daniel Fruchart et Michel Jehan, pour développer et industrialiser une solution de stockage d’hydrogène sous forme solide dans des hydrures métalliques. Cette avancée technologique majeure, résultant de sept ans de travaux du CNRS, représente une véritable percée dans la distribution de l’hydrogène marchand et devrait permettre d’offrir une réponse viable au défi croissant du stockage de l’énergie.

 

Suite à l’arrivée à la présidence de McPhy Energy en 2009 de Pascal Mauberger, apportant 25 ans d’expérience dans le management de grandes unités industrielles (notamment chez Air Liquide et Soitec), la preuve du concept a été finalisée et la société est passée en phase d’industrialisation et de prospection commerciale.

 

Au plan technologique, la solution de stockage d’hydrogène mise au point par McPhy Energy est une rupture par rapport aux stockages classiques d’hydrogène (sous forme gazeuse à forte pression ou liquéfié à basse température), avec d’importants avantages tels qu’une plus grande sécurité liée à la basse pression d’hydrogène, une moindre consommation d’énergie et une plus grande facilité d’utilisation.

 

Des premières commandes commerciales ont déjà été livrées avec succès à des clients structurants à la fois industriels, énergéticiens et universités tels que Enel, Iwatani, Eon et l’Université de Nottingham. De plus, plusieurs projets pilotes ont été signés avec des acteurs clefs de la transition énergétique et de l’industrie, tels que Enel, GDF-Suez, Enertrag, Total et Linde. McPhy Energy s’est en outre dotée de deux filiales, en Allemagne et en Italie.

 

L'annonce du rachat le 17 janvier 2013 de la division PIEL (Groupe ILT Tecnologie implanté à Ponsacco, près de Pise), pionnier italien des générateurs d’hydrogène par électrolyse de l’eau (électrolyse alcaline), permet à McPhy Energy de franchir une étape capitale dans le déploiement et l’accessibilité de ses technologies innovantes en associant désormais production et stockage d’hydrogène solide, couplage unique à ce jour.

L’ensemble de l’équipe de PIEL sera intégrée dans McPhy Italia, et l’équipe dirigeante du groupe McPhy intégre Roberto RASOINI qui apporte sa longue expérience de l’électrolyse et de l’hydrogène. Roberto dirige PIEL depuis plus de 10 ans et continuera à le faire dans le cadre de McPhy Italia. De plus PIEL bénéficiera de nouveaux moyens financiers qui lui permettront d’accélérer ses développements.

 

L'objectif de cet investissement ? Accompagner le développement commercial de la société, suite au rachat d'une unité de production d'électrolyseurs.

Il a été réalisé à l'occasion d'une augmentation de capital d'un montant total de 10 millions d'euros, aux côtés des investisseurs historiques Emertec Gestion, Sofinnova Partners, Gimv, Arevadelfi et Clipperton Finance.

 

Selon un communiqué de presse de Pascal Mauberger, le Président du Directoire de McPhy Energy: "Nous nous réjouissons de l'entrée du Fonds Ecotechnologies au capital de McPhy Energy et nous visons une accélération du déploiement commercial de notre solution (…) dans le cadre d'une offre combinée avec l'implantation sur les sites des clients d'unités de production d'hydrogène par électrolyse d'eau".

Anne-Sophie Carrese, la Directrice d'investissements à la CDC Entreprises explique: « Cette solution répond à une problématique clé de la transition énergétique : savoir stocker l'énergie avec un maximum de souplesse pour intégrer plus aisément les sources de production d'énergies renouvelables. Dans le domaine du stockage de l'énergie, McPhy Energy nous apparaît comme la société dans le groupe de tête des start-up françaises à même d'émerger. L'investissement du Fonds Ecotechnologies répond à une difficulté constatée dans le domaine des technologies vertes : malgré un fort besoin d'innovation, de nombreuses petites et moyennes entreprises ne parviennent pas à financer leur croissance et à accroître leurs fonds propres pour se développer, en particulier lors de passage aux phases industrielle et commerciale ».

 

www.mcphy.com

 

 

* Le FCPR Ecotechnologies vise des opérations en fonds propres et quasi fonds propres, pour des prises de participation minoritaires, dans des PME innovantes, principalement établies en France et non cotées, relevant de quatre thématiques principales :

(i) énergies renouvelables et chimie verte,

(ii) tri et valorisation des déchets, dépollution, éco conception de produits,

(iii) smart grids (réseaux intelligents) et

(iv) véhicules du futur.

 

Le FCPR Ecotechnologies investira des tickets de 1 à 10 millions d’euros, en recherchant systématiquement un co-investissement pari passu avec des acteurs privés.

Les secteurs d’intervention du Fonds Ecotechnologies font l’objet d’appel à manifestation d’intérêts accessibles depuis le site Internet de l’Ademe. CDC Entreprises est la société de gestion du FCPR Ecotechnologies, souscrit par la Caisse des Dépôts, dans le cadre du Programme d'Investissement d'Avenir.

 

137 rue de l'Université

75007 PARIS

Tél. : 01 58 50 85 51

Fax. : 01 58 50 00 13

flore.judak@cdcentreprises.fr

www.cdcentreprises.fr

Repost 0
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 09:38

La Communauté de communes de Cambrai innove avec un projet mariant photovoltaïque et stockage hydrogène.

La mise en service de la centrale hybride à Prenzlau (en Allemagne), le 25 octobre 2011, qui regroupe une centrale biogaz, trois éoliennes et une unité de production d'hydrogène (voir notre article), la Communauté de communes de Cambrai, souhaite développer une installation similaire sur le territoire du Cambrésis dans le Département du Nord, avec une centrale photovoltaïque de 60 MWc.

En effet, ce projet prévoit une centrale photovoltaïque au sol qui produira l'énergie électrique, un système de stockage de l'énergie sous forme d'hydrogène avec un électrolyseur et des reservoirs. L'hydrogène produit pourra être utilisé de différentes façons:

- Comme combustible dans le secteur des transports (fonction carburant pour véhicules électriques avec pile à hydrogène),

- En injection directe sur le réseau de gaz naturel, (5 à 20 % d'hydrogène peuvent être mélangé à du gaz naturel sans modification du réseau)

- Pour faire de l'électricité grâce à une pile à combustible ou avec un groupe électrogène avec moteur de gaz (fonction stockage de l'énergie).

Les possibilités sont multiples et porteuses d'avenir.

 

Ce projet innovant, basé sur le stockage de l'énergie photovoltaïque (comme le projet MYRTE en Corse) et la distribution d'hydrogène à des véhicules électriques, s'est concrétisé par la signature d'une lettre d'intention entre ENERTRAG et la Communauté d'Agglomération de Cambrai dans les salons de l'Assemblée Nationale, le 28 novembre 2012.


Cette signature a eu lieu en présence du ministre-président du land de Brandebourg, M. Matthias Platzeck, ainsi que M. Jean-Louis Bal, Président du Syndicat des Energies Renouvelables. Lors de cette cérémonie, ENERTRAG a  également signé une lettre d'intention avec SERGIES, une société d'économie mixte du Département de la Vienne, qui porte sur une coopération dans le cadre des prochains appels d'offres photovoltaïques de la Commission de Régulation d' Energie.

Si le projet se fait, c'est à un horizon lointain, puisqu'il est conditionné à la réalisation du parc des panneaux solaires prévu pour 2014, voire au-delà. Il s'agit de 90 hectares de l'ancienne base aérienne qui seront consacrés au photovoltaïque, pour un investissement total d'environ 80 millions d'euros. La centrale, elle serait estimée à 40 millions d'euros et pourrait procurer une vingtaine d'emplois.

ENERTRAG a développé avec succès quatre projets de centrales photovoltaïques au sol d'une puissance totale de 22 MWc, dont elle dispose des permis de construire purgés de tout recours. La Communauté d'Agglomération de Cambrai, le land de Brandebourg et la société ENERTRAG démontrent ainsi leur souhait de contribuer activement au succès de la transition énergétique en Europe.

 

Il est à noter qu'ENERTRAG est l'un des plus grands producteurs énergétiques européens et ne travaille qu'avec les énergies renouvelables. Avec plus de 430 collaborateurs et des filiales dans cinq pays, dont la principale en France, le groupe gère les développements de projets, construit et exploite des parcs éoliens et photovoltaïques. Il élabore des technologies ainsi que des solutions financières et offre un large éventail de services de maintenance pour les parcs en exploitation. Le chiffre d'affaires d'ENERTRAG s'élève à plus de 250 millions d'euros.

Le groupe exploite 500 éoliennes d'une puissance totale installée de 860 MW produisant chaque année environ 1,9 milliards de kilowattheures, ce qui couvre les besoins annuels d'environ 1 million de personnes. En France, ENERTRAG totalise et dispose de plus de 415 MW de permis de construire accordés dont 150 MW en exploitation.

 

Pour en savoir plus sur la centrale de Prenzlau:

https://www.enertrag.com/download/prospekt/plaquette-centrale-hybrideAvril2012.pdf

Repost 0
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 09:56

Parce que l’hydrogène-énergie est un tournant à ne pas manquer, l'édition d'INNOV’ECO est spécialement intitulée Le défi de l’Hydrogène.

 Le 6 décembre prochain (8h30 -13h) – H2 in the future of energy à la Cité de l'architecture et du patrimoine de Paris, 7 avenue Albert de Mun – 75116 Paris

 Sans parler de « société hydrogène » comme certains l’avaient imaginée il y a des années, l’hydrogène sera dans l’avenir un vecteur énergétique incontournable et très pertinent. Et cet avenir n’est pas lointain, il commence à se dessiner précisément aujourd’hui. Le tissu scientifique, technologique et industriel et de PME, existe désormais en France et les briques technologiques de toute la filière commencent à arriver à maturité.

 

Ce sont ces évolutions qu’INNOV’ECO se propose d’étudier avec vous : les enjeux majeurs auxquels l’hydrogène peut apporter une réponse pertinente, les marchés déjà accessibles et ceux à finaliser, l’état de l’art technologique et ses avancées les plus récentes, les verrous à faire sauter (techniques, administratifs, sociétaux) pour réussir le passage à l’utilisation de l’hydrogène-énergie en masse et faire de cette filière un atout de compétitivité industrielle.

 

 

Au programme d’INNOV’ECO :

 

8h15 - 8h55 Petit Déjeuner – Rencontres professionnelles entre les participants

 

9h Key note d’ouverture de Patrick MAIO, Fondateur et Managing partner d’Hinicio

 

9h45 Discussion ouverte autour notamment de :

Jean-Paul REICH, Directeur scientifique de GDF SUEZ

Jérôme GOSSET, Directeur de la Business Unit Hydrogène d’Areva Renouvelable

Nicolas BARDI, Chef du département des technologies biomasse et hydrogène au CEA-Liten

 

11h TREMPLIN PME INNOV'ECO pour les startups éco-innovantes

 

Les 3 PME lauréates du TREMPLIN PME INNOV’ECO présenteront leur produit/service et expliqueront leurs marchés et perspectives d’avenir :

 AD-VENTA est spécialiste de la mise en œuvre des gaz haute et basse pression et développe une tête de réservoir hydrogène compacte.

 WH2 propose une production décentralisée et arbitrée d’hydrogène à partir de sources d’énergies renouvelables.

PRAGMA INDUSTRIES développe une technologie de pile à combustible révolutionnaire « en bobine », ultra légère et compacte, conçue spécialement pour les grandes échelles de production.

 

11h45 – 13h00 Networking et rencontres d’affaires autour du Buffet déjeunatoire avec notamment CERAMHYD et CETH2 (générateur d’hydrogène),MCPHY (stockage solide d’H2)…

Evénement réservé aux professionnels.

Nombre de places limité à 270 participants.

Tarif régulier : 160 €HT

 

 

 

300 participants professionnels pour cette matinée de conférence, de débats, et de rencontres d'affaires, dédiée à l’Hydrogène

 

Source: http://innoveco-paris.com/prochain-rendez-vous/

Repost 0
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 10:31

 

La start up française Symbiofcell associée à Renault a fourni le 7 novembre 2012, une kangoo électrique de Renault avec une pile à combustible hydrogène à la société Solvay de Tavaux.

Cette nouvelle source d'énergie, l'hydrogène, vient pallier la déficience des batteries en doublant l'autonomie du véhicule initialement basé sur des batteries conventionnelles.

Le prototype dénommé HyKangoo, présenté au mondial de l'automobile, pourrait venir concurrencer sérieusement son homologue à batterie, le Kangoo ZE, avec une autonomie de 300 km au lieu de 120 km.

Solvay participe, avec sa division « polymères spéciaux », à l'élaboration de la membrane qui est au cœur de la pile à combustible et sa filiale Solvicore élabore l'assemblage membranes-électrodes 'AME) de la pile.

 

Caractéristiques techniques:

- Puissance de la pile à combustible: 5 kW jusqu'à 7 kW

- Energie stockée dans les batteries: 22 kWh

- Reservoirs hydrogène: Deux reservoirs type IV de 28 et 32 Litres à 350 Bars, contenant 1,5 kg d'H2



Actuellement il est prévu de transformer 1000 KangooZE avec cette pile à combustible en 2013.

En effet la technologie est pour le moment assez coûteuse et la transformation est de 25 000 €.
SymbioFCell affirme que si 10 000 véhicules sont commandés chaque années, le coût sera réduit à 7000 Euros.

 

Vidéo de l'inauguration:http://franche-comte.france3.fr/2012/11/07/le-hykangoo-de-renault-un-prototype-un-peu-made-jura-140011.html

Symbiofcell: http://www.symbiofcell.com
Solvicore: http://www.solvicore.umicore.com



Repost 0
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 18:44

 

Mardi 18 septembre s’est déroulé à la mairie de Paris 17e le colloque « Véhicules électriques: aller plus loin avec l’hydrogène », sous l’égide de l’AVERE-France avec la collaboration de l’AFHYPAC [1].

 La mobilité électrique ,est devenue, après des années de balbutiements, la seule piste envisageable pour remédier aux différentes externalités négatives de la mobilité thermique, la plus urgente étant la déplétion pétrolière. Le problème de l’alimentation du moteur électrique ouvre aux industriels une large piste de possibilités multiples à explorer dans les années à venir pour parvenir enfin à une mobilité propre et pratique.

Le stockage chimique, malgré ses avancées encourageantes, connaitra vraisemblablement toujours des limites psychologiques. L’hydrogène apparait aujourd’hui comme la plus avancée de ces solutions d’avenir. La technologie des piles à combustible à hydrogène permet d’espérer l’industrialisation de "range-extenders" (prolongateurs d’autonomie) à des dates très proches. Ils viendront suppléer le stockage par batteries et ainsi donner au véhicule électrique l’autonomie qui lui manque aujourd’hui. Selon les estimations, d’ici l’horizon 2020 le marché du marché du véhicule électrique sera deux fois plus important que celui du véhicule thermique. De plus, à terme, la technologie qui devrait s’imposer est celle du véhicule électrique muni d’un range-extender à hydrogène [2].

Cette matinée d’information a eu le mérite de mettre en avant clairement pour la première fois que le véhicule à hydrogène faisait bien partie de la grande famille du véhicule électrique, puisque son moteur est électrique.

Devant un parterre de plus de cent auditeurs ont officié des personnalités reconnues impliquées dans la filière hydrogène.

 

Cette matinée d’information, qui a réuni un auditoire brillant d’acteurs de la mobilité électrique, a été perçue par tous comme un signe fort d’entrée de la filière hydrogène dans la motricité électrique, événement encore impossible en France il y a un an. En effet notre pays est hélas encore une des seules nations retardataires face au déploiement des stations de recharges à hydrogène. L’Italie, la Belgique, l’Allemagne, la Hollande et les pays scandinaves ont développé un grand nombre de stations concentrées sur une ligne Nord/Sud, plus communément appelée « autoroute de l’hydrogène ». L’Allemagne est la plus avancée dans ce domaine et prévoit 5000 FCEVs [3] présents sur les routes ainsi que 50 stations de recharge en service d’ici la fin 2015.

La France doit impérativement se mettre en route sur cette voie pour ne pas rester à la traîne. Espérons que ce trop court colloque aura participé à l’éveil des pouvoirs publics sur ce point capital des énergies du futur, en rapprochant la filière hydrogène de la filière électrique.

 

[1] Association Française pour l’Hydrogène et les Piles à Combustible (filière industrielle nationale)

[2] Source: Scenario Medium, McKinsey

[3] Fuel Cell Electric Vehicles

 

 

Source: Article sur le site «France Mobilité Electrique de l'AVERE»

Allez voir l'article complet, les intervenants ainsi que leurs présentations ici


 

L'AVERE: Pôle d’information, d’échanges et d’expertise, l’Avere-France est une association professionnelle créée en 1978 sous l’impulsion de la Commission Européenne, faisant partie d’un réseau international d’experts.

Sa vocation est de favoriser et promouvoir l’acquisition et l’utilisation des véhicules électriques et hybrides (VEx), notamment en stimulant et accompagnant le déploiement de la mobilité électrique auprès des collectivités locales et des entreprises. Elle rassemble les acteurs de l’écosystème de la mobilité électrique, des domaines industriels, commerciaux, institutionnels ou associatifs: 

ConstructeursÉquipementiers, fournisseurs de services et d’énergie électriques, distributeurs et réseaux d’entretien-réparation des véhicules électriques ,Organismes institutionnels, Opérateurs de mobilité, Compagnies d’assurance et d’assistance, Utilisateurs de véhicules électriques (collectivités territoriales, exploitants de transports publics, entreprises, grandes administrations…), opérateurs de téléphonie mobile, banques…

 L’Avere-France a pour missions principales de :

- communiquer sur l’intérêt et les enjeux des véhicules électriques et hybrides (VEx)
- favoriser et promouvoir l’acquisition et l’utilisation des VEx
- stimuler et accompagner le déploiement des VEx dans les territoires Elle collabore aux actions des réseaux internationaux AVERE (Europan Association for Battery, Hybrid and Fuel Cell Electric Vehicles ….) et WEVA (World Electric Vehicle Association).

 

 

Repost 0
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 08:23

Le 10 juillet 2012, L'Agence Nationale de la Recherche (ANR) dévoile sa sélection de plusieurs projets de recherche et développement dans le cadre de son Programme PROGELEC: « PRODUCTION RENOUVELABLE ET GESTION DE L’ELECTRICITE ».

 

Les objectifs du programme PROGELEC sont :

 

- Développer des systèmes innovants de production d'électricité à partir des énergies renouvelables, notamment solaire photovoltaïque ;
- Gérer les intermittences de la production par le développement de dispositifs de stockage tampon ;
- Développer des systèmes embarqués et stationnaires performants de stockage et/ou de production ;
- Piloter les usages domestiques et mobiles de l'électricité ;
- Concevoir des dispositifs fiables et « intelligents » de gestion de l'énergie à partir de sources multiples.

 

 

Plusieurs projets concernant les technologies de l'hydrogène et des piles à combustible y sont mentionnés:

 

 

Acronyme Titre du projet  Coordinateur
PROPICE

 

Prognostics et Health Management de systèmes
Piles à Combustible de type PEMFC

  Rafael GOURIVEAU

 

DIALECTIQUE

 

  DIAgnostic d’un éLECTrolyseur à membrane
 polymère protonIQUE pour améliorer sa

  fiabilité et augmenter sa durée de vie.

   Nadia STEINER
STOH2

 

Stockage d'hydrogène de grande capacité

Anne Gaëlle BADER
FAME PEMFC

 

  Fonctionnalisation d’Assemblage Membrane
-Electrode
de PEMFC pour une meilleure gestion de l’eau

   Bruno AUVITY

 

La décision de financement de ces projets est conditionnée par la validation des budgets des projets, par les résultats de l’analyse financière des partenaires privés et par la fourniture par chaque partenaire des informations administratives et financières nécessaires.

 

Contact ANR :

Questions scientifiques, administratives et financières :
M Romain Metaye (Tél: 0173548306; romain.metaye@agencerecherche.fr)

Responsable de programme ANR:
Hervé Morel (herve.morel@agencerecherche.fr)

 

Repost 0
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 10:52

.MailingMA12-A5-ERH2

Repost 0
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 08:18

 

Le 19 Octobre 2012, au véhipole de Ploufragan, ERH2-Bretagne organise la première manifestation bretonne sur l'hydrogène énergie et les véhicules électriques.

 

En partenariat avec le véhipole de Ploufragan, le mouvement européen 35, le pôle véhicules spéciaux ID4Car, Bretagne développement Innovation, et la région Bretagne.

 

Public concerné: Collectivités publiques, politiques, entreprises, laboratoires de recherche, établissements d'enseignements, Chambres de commerce et de l'industrie.

 

Programme:

 

- 9h00: Introduction

- La filière hydrogène et piles à combustible, une opportunité pour la Bretagne !

- L'hydrogène au service des énergies renouvelables: Stockage et transport de l'énergie

 

- Buffet repas et exposition (systèmes hydrogène et véhicules hydrogène)

 

- L'hydrogène au service de la mobilité et des transports

- Projets français dans l'espace européen

 

- Présentation de voitures à hydrogène (si disponibles)


 

Renseignements, inscription exposants, inscription visiteurs:

erh2.bretagne(at)gmail.com

Programme complet: http://ubuntuone.com/4FjwF8D41XPUAzk43IsQJK
Bulletin de reservation "visiteurs": http://ubuntuone.com/1OTfqGhCCQbEgO0RleQw6D
Bulletin de reservation "exposants": http://ubuntuone.com/2OiUX1rcG3cad8ZW5yWgkI

- Frais de participation pour les visiteurs: 60 euros
(déjeuner, dossier de bienvenue, actes et présentations numériques compris)

- Inscription validée à réception de votre règlement
(Chèque à l'ordre de ERH2 Bretagne - ERH2-Bretagne, 14 Rue Ransbach Baumbach, 35730 Pleurtuit)

Repost 0