Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Erh2-Bretagne

  • ERH2-Bretagne
  • THEME: L'énergie renouvelable, hydrogène et piles à combustible, réseaux énergétiques intelligents

SERVICES Proposés aux membres adhérents de l'association:
- Veille technologique, économique et réglementaire.
- Etudes technico-économiques.
- Projets de démonstration
  • THEME: L'énergie renouvelable, hydrogène et piles à combustible, réseaux énergétiques intelligents SERVICES Proposés aux membres adhérents de l'association: - Veille technologique, économique et réglementaire. - Etudes technico-économiques. - Projets de démonstration

Adhésions

Nouveau site internet: 

erh2-bretagne.strikingly.com

 

Demande d'adhésion: ERH2.Bretagne (at) gmail.com

 

Services proposés:

- Conférences, sensibilisation, formation (structures publiques et entreprises)
- Etudes générales et spécifiques sur l'hydrogène et les piles à combustibles
- Aides au montage de projets de stockage d'énergie renouvelable et de véhicules décarbonés
- Veille technologique, économique et règlementaire

 

Evénements

13-14 avril 2016
Fuel Cells Science and Technology 2016
Glasgow, Royaume Uni


25-29 avril 2016
Hannover Messe2016 - Hydrogen and Fuel Cells
Hanovre, Allemagne


29-30 avril 2016
24H de St Jo
Boulogne sur Mer


26-27 mai 2016
23rd FCDIC Fuel Cell Symposium
Tokyo, Japon


     
13-17 juin 2016
World Hydrogen Energy Conference 2016
Palais des Congrès et des Expositions, Saragosse, Espagne


14-17 juin 2016
Advanced Automotive Battery Conference (+ Fuel Cells) (16th aabc)
Detroit, USA


19-22 juin 2016
EVS29 - Electric Vehicle Symposium & Exhibition
Montréal, Québec


29-30 juin 2016
4e édition des Journées Hydrogène dans les Territoires
Grenoble

 

filière hydrogène et piles à combustible française

1) Rapport de l'Office Parlementaire d'Evaluation des Choix Scientifiques et Technologiques (OPESCT) de 2014: L'hydrogène; vecteur de la transition énergétique ?

 

Article de ERH2-Bretagne avec les 5 recommandations du rapport:

Résumé ERH2-Bretagne
 

Rapport: L'hydrogène; vecteur de la transition énergétique ?

 

Présentation pdf de l'AFHYPAC au SENAT le 7 novembre 2014
 

 

2) Mobility hydrogène France: Etude nationale sur le déploiement des voitures électriques à hydrogène et de l'infrastructure de recharge associée. (2014)

Présentation de l'étude: 

http://www.afhypac.org/images/documents/h2_mobilit_france_fr_final.pdf

 

3) Les piles à hydrogène une filière d'avenir pour la transition énergétique, Rapport DREAL Rhône Alpes (Nov 2012)

Présentation du rapport: 

http://www.rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/121030_-_DREAL_Hydrogene_-_Livret_de_promotion_cle149915-1.pdf

 

4) Les acteurs de la filière hydrogène et piles à combustible en région Rhone Alpes:

http://www.rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Fiche_Acteurs_H2PAC_nov_2012_cle545381-1.pdf

 

5) Les acteurs de la filière électromobilité hydrogène en région Midi-Pyrénées

Carte interractive: 

https://mapsengine.google.com/map/viewer?mid=zjC-x7q49Xec.kUDirMmLxpaQ

Etude de positionnement de la filière électromobilité H2 en région Pyrénées: 

http://blogs.enstimac.fr/phyrenees/Rapport_Phyre%CC%81ne%CC%81es_VF_HA%20pdf.pdf

Classement Des Articles Par Thématiques

Filière stockage des énergies marines (EMR) et renouvelables (EnR)

1) Etude stockage des énergies marines renouvelables en Bretagne, pour Bretagne Développement Innovation (BDI) dans le cadre du projet européen MEREFIC, par le bureau d'étude Indicta. (présentée le 22 novembre 2014 à la CCI du Morbihan).

Rapport d'étude: 

http://ressources.bdi.fr/telechargements/INDICTA_BDI_Stockage&EMR_Livrable%20final_v1.0%20Merific.pdf

24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 11:36

Le couple franco-allemand s’était déjà illustré comme un moteur en matière de transition énergétique, le Chef de l’Etat français ayant d’ailleurs appelé de ses vœux, lors d’une conférence de presse du 14 janvier, au développement en commun, à l’image d’Airbus, des « filières industrielles de la transition énergétique ».

Le 22 Janvier 2014, la Commission européenne a proposé des objectifs énergétiques et climatiques à relever d'ici 2030. Les objectifs envoyer un signal fort au marché, encourager l'investissement privé dans de nouveaux gazoducs et réseaux électriques ou des technologies à faible émission de carbone.
Les objectifs doivent être atteints si l'UE veut tenir sa promesse de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 80-95% d'ici 2050 .


Les deux pays ont, le 19 février dernier, détaillé leur vision commune du paquet climat énergie pour 2030, exprimant le souhait d’ "un cadre ambitieux pour l'énergie et le climat à l'horizon 2030" afin de "garantir une énergie à des prix abordables, la compétitivité industrielle, la sécurité des approvisionnements et la réalisation de nos objectifs en matière de climat et d'environnement".

1) Qu’est ce que le cadre énergie-climat ?

 

La communication de la Commission le 22 janvier 2014 intitulée « Un cadre d'action en matière de climat et d’énergie pour la période comprise entre 2020 et 2030 » dans le cadre d’un paquet « énergie-climat » contenant différents textes:

Etude d'impact sur la politique énergétique et climatique à l'horizon 2030,

communication sur les prix et coûts de l'énergie en Europe,

rapport complet sur les prix et coûts de l'énergie,

rapport économique en matière d'énergie,

orientations pour les États membres relatives aux interventions de l'État dans les marchés de l'électricité

La Commission y a proposé un certain nombre d’objectifs, visant à envoyer un signal fort au marché et à encourager les investissements privés dans de nouveaux gazoducs et réseaux électriques ou des technologies à faible émission de carbone.


Les piliers du nouveau cadre de l’UE en matière de climat et d’énergie pour 2030:


- la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) de 40 % par rapport au niveau de 1990
- un objectif contraignant pour l'ensemble de l'Union concernant la part des énergies renouvelables, qui est portée à au moins 27 %, 
-de nouvelles ambitions pour les politiques en matière d’efficacité énergétique,
- un nouveau système de gouvernance
-une série de nouveaux indicateurs pour garantir un système énergétique compétitif et sûr:

Etayé par une analyse détaillée des prix et des coûts de l’énergie, le cadre pour 2030 doit permettre de garantir la sécurité juridique aux investisseurs et une approche coordonnée entre les États membres, conduisant ainsi à la mise au point de nouvelles technologies

Si les deux partenaires reprennent les objectifs de la Commission, concernant la réduction des émissions de GES et les 27% d'énergies renouvelables dans la consommation d'énergie européenne en 2030, la réalisation de ce dernier objectif ne devra pas, selon eux, se voir décliné en objectifs nationaux, comme ce fut le cas avec le paquet énergie climat de 2008. Les deux partenaires se sont également prononcés en faveur du rapprochement des mécanismes de soutien aux énergies renouvelables dans l’Union afin d'améliorer leur efficacité sur le plan économique. Concernant l’efficacité énergétique, ils ont insisté sur la nécessité de mobiliser des investissements privés et se sont félicité « de la proposition de la Commission de consacrer des fonds européens comme les fonds structurels et des institutions comme la BEI pour élaborer un plan d'investissement en matière d'efficacité énergétique".


En matière de politique industrielle, le couple franco-allemand appelle à l’adoption par le Conseil européen "d'un Pacte industriel fondé sur la mobilisation et l'adaptation en faveur de l'industrie de toutes les politiques pertinentes", dont celle de l'énergie, et prône la simplification de l’encadrement des aides d'Etat.



2) Trois thématiques prioritaires ont été définies :

 

- les réseaux de transport d'électricité (possibilités de coopération entre gestionnaires français et allemands pour renforcer le marché unique),

 

- le stockage de l'électricité (mise en place d’un plan scientifique et technologique franco-allemand pour la recherche d’ici juillet 2014)

 

- le développement des technologies hydrogène et solaire (mise en place d'un partenariat franco-allemand)

 

Les institutions financières des deux pays devraient proposer des instruments de financement de la transition d’ici l’été 

Repost 0
11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 17:49

 

Au cours des sept années qui viennent, la Commission européenne, les États membres et les entreprises de l'UE investiront plus de 22 milliards d’euros pour stimuler l’innovation dans les secteurs qui fournissent des emplois de grande qualité.

La majeure partie des fonds ira à cinq partenariats public-privé actifs dans les domaines des médicaments innovants, de l’industrie aéronautique, des bio-industries, des piles à combustible et de l’hydrogène, et de l’électronique.

Ces partenariats de recherche renforceront la compétitivité de l’industrie européenne dans des secteurs qui fournissent déjà plus de 4 millions d’emplois. Ils permettront également de s'attaquer efficacement aux grands défis de société auxquels le marché seul ne fournit pas de solution assez rapide, comme la réduction des émissions de carbone ou la mise au point de la prochaine génération d’antibiotiques. Le paquet propose aussi d'étendre le champ d'application d'une initiative visant à grouper les investissements dans la recherche et l'innovation en matière de gestion du trafic aérien afin de soutenir la mise en œuvre du "ciel unique européen".

 

Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a déclaré à ce sujet: "L’Union européenne doit rester en pointe au niveau mondial dans les secteurs technologiques stratégiques qui fournissent des emplois de grande qualité. Ce programme d’investissement en faveur de l'innovation combine des financements publics et privés qui lui permettront précisément d’assumer ce rôle. C’est une illustration parfaite de l'effet de levier du budget de l’UE pour la croissance et l'emploi."

 

Au total, un investissement proposé de 8 milliards d’euros provenant du prochain programme de recherche et d’innovation "Horizon 2020" permettra de mobiliser quelque 10 milliards d'euros auprès des entreprises et près de 4 milliards d’euros auprès des États membres de l’UE.

 

Mme Máire Geoghegan-Quinn, membre de la Commission européenne chargée de la recherche, de l’innovation et de la science, a expliqué: "Non seulement ces initiatives renforcent notre économie, mais elles sont un investissement pour une meilleure qualité de vie. Travailler ensemble nous permettra de résoudre des problèmes qu'aucune entreprise ou aucun pays ne peut régler seul(e)."

 

Les cinq partenariats public-privé, appelés "initiatives technologiques conjointes" (ITC), sont les suivants:

 

Médicaments innovants 2 (IMI2): l'objectif de cette initiative est de mettre au point la prochaine génération de vaccins, de médicaments et de traitements, par exemple de nouveaux antibiotiques;

 

Piles à combustible et Hydrogène 2 (FCH2): cette entreprise commune a pour but de développer l'utilisation de technologies propres et efficientes dans les domaines des transports, de l'industrie et de l'énergie (lien vers fiche: http://ec.europa.eu/research/press/2013/pdf/jti/fch_2_factsheet.pdf);

 

Clean Sky 2 (CS2): ce partenariat vise la mise au point d'avions plus propres, moins bruyants et produisant nettement moins d'émissions de CO2;

 

Bio-industries (BBI): l'objet de cette ITC est d'utiliser des ressources naturelles renouvelables et des technologies innovantes pour fabriquer des produits de consommation courante plus écologiques;

 

Composants et systèmes électroniques (ECSEL): cette initiative doit donner un coup de fouet à la capacité manufacturière de l'Europe dans le domaine de l'électronique ;

 

Contexte

Les ITC sont ouvertes à un large éventail d'entreprises en Europe, y compris aux PME, et les organismes de recherche de tout type peuvent postuler pour un financement. La Commission a mis au point les nouvelles initiatives en partenariat étroit avec le secteur des entreprises, lequel s'est engagé en retour à fournir un concours financier substantiel. Des changements majeurs ont été apportés pour tenir compte des critiques selon lesquelles les formules actuelles étaient trop complexes et rendaient difficile toute participation.

 

Les initiatives "Médicaments innovants", "Clean Sky" et "Piles à combustible et Hydrogène" existent toutes actuellement, tandis que l'ITC du secteur de l'électronique combinera deux partenariats existants. L'initiative relative aux bio-industries est entièrement nouvelle. Aucune proposition législative n'est requise à l'heure actuelle pour mettre en place ces initiatives dans le cadre du prochain programme de recherche et d’innovation de l'UE ("Horizon 2020") qui est soumis à l'approbation du Parlement européen et du Conseil.

 

Le train de mesures en faveur des investissements dans l'innovation inclut aussi quatre partenariats public-public entre la Commission européenne et les États membres de l'UE sur les thèmes suivants: les nouveaux traitements contre les maladies liées à la pauvreté, les technologies de mesure de la compétitivité industrielle, le soutien aux PME de haute technologie et les solutions permettant aux personnes âgées ou handicapées de vivre chez elles en toute sécurité.

 

La communication de la Commission accompagnant les propositions législatives décrit aussi la manière dont la Commission compte accroître la participation des entreprises au programme Horizon 2020 par la mise en place de nouveaux partenariats public-privé, par exemple dans les domaines des "voitures vertes", des bâtiments économes en énergie, des usines du futur, des industries de transformation durables, ou encore de la photonique et de la robotique.

 

 

Source: Portail luxembourgeois de l'innovation et de la recherche

Repost 0
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 18:33

 

Le Danemark est désormais à la présidence du Conseil de l'Union européenne. En lien avec ses objectifs, la présidence danoise a placé la croissance verte et la création d'emplois verts qualifiés comme une priorité politique. Le secrétariat de l' association européenne de l'hydrogène (EHA) a prit une grande avancée dans la perspective danoise avec Aksel Mortensgaard, ingénieur civil et Directeur du Partenariat Danois pour l'Hydrogène et les piles à combustible (http://www.hydrogennet.dk/).

 

Voici la traduction de l'interview réalisée par l'EHA:

 


EHA: Tout d'abord, comme nous sommes entrés dans une nouvelle année et une nouvelle présidence de l'UE, nous nous tournons vers ce qui a été déjà réalisé au Danemark, en ce qui concerne l'hydrogène et l'intégration des piles à combustible au sein du système danois de l'énergie, - quelles ont été les réalisations l'année dernière ?

M.Mortensgaard: Au Danemark nous nous sommes concentrés les sources d'énergies pour produire les combustibles destinés à être appliqués dans les piles à combustible. Les objectifs sont, de produire l'hydrogène à partir d'énergie renouvelable et de produire des carburants verts à partir de l'hydrogène et de la biomasse.

En Novembre 2011, le gouvernement a introduit l'objectif pour 2035 que – toute l'électricité et la chaleur devront être produites par des énergies renouvelables. Cet objectif est sur le point d'être adoptée par le gouvernement national. De toute évidence, cet objectif ambitieux devient un pilote pour le développement des technologies de l'hydrogène et des piles à combustible. Pour atteindre 100% d'énergies renouvelables dans le réseau électrique, vous devez introduire un réseau énergétique inbtelligent (Smart Grid en anglais) et vous avez besoin d'être en mesure de stocker de l'énergie. C'est l'opinion du gestionnaire de réseau "Energinet.dk," qui est l'organisme national responsable de l'équilibre dans le réseau.
L'hydrogène joue de plus en plus un rôle croissant dans le stockage de l'énergie. Les entreprises dans l'énergie éolienne interviennent aussi de plus en plus aussi dans l'industrie des piles à combustible et de l'hydrogène.
La chaîne de valeur est à l'étude à partir de la source d'énergie jusqu'à l'utilisateur final.

Dans le cas du transport, le Danemark développe des technologies pour produire de l'hydrogène dans des stations services à partir d'énergie éolienne. L'objectif est de produire de l'hydrogène à faibles coûts et avec un haut coefficient d'efficacité.

EHA: Que voudriez-vous voir se produire au sein de la présidence danoise ?

 

M.Mortensgaard: Le plan Danois est en cours de négociation pour le moment. Le gouvernement est entrain de fixer des objectifs ambitieux dans les énergies renouvelables, et c'est aussi la volonté pour l'Europe. La force des objectifs ambitieux sera un pilote pour les technologies de l'hydrogène et des piles à combustible.
Nous avons besoin d'objectifs ambitieux en matière politique, et d'un soutien financier pour appuyer le développement technologique. Le secteur éolien reçoit toujours un soutien financier gouvernemental, à travers des tarifs adaptés par exemple. Nous sommes maintenant dans la phase de démonstration des technologies de l'hydrogène et des piles à combustible. Mais afin de commercialiser celles-ci, l'industrie a besoin d'un soutien financier pour l'introduction de départ sur le marché; Particulièrement dans la construction des infrastructures.

 

EHA: L'EHA est partenaire dans un projet portant sur l'éducation et la formation des techniciens sur l'hydrogène, et c'est également un objectif de la présidence danoise pour améliorer et élargir les "emplois verts", quand on regarde dans le cas du Danemark. Voyez-vous une lacune dans les besoins de l'industrie d'aujourd'hui / demain dans le secteur de l'hydrogène?

 

M.Mortensgaard: C'est aussi une question au Danemark. Nous avons identifié que nous avons besoin d'emplois hautement qualifiés, pour survivre dans la situation économique actuelle. Nous exhortons les jeunes à se spécialiser vers les sciences de la nature dans les universités; il y a certainement quelque chose en cours de discussion au Danemark. Nous avons observé que les personnes hautement qualifiés ont besoin d'entrer dans le marché de l'hydrogène et des piles à combustible. L'enseignement des sciences est important, mais il ne doit pas nécessairement intégrer l'hydrogène et les piles à combustible. Si vous êtes hautement qualifiée vous apprendrez probablement aussi rapidement.


Les exportations danoises de stations d'hydrogène en Europe et dans le monde sont estimées en 2025 à environ 1,5 milliards d'euros. 5000 à 6000 emplois sont attendues dans le secteur au Danemark uniquement,, pour la construction de stations de ravitaillement en hydrogène. Travailler dans l'énergie verte est très attrayant auprès des jeunes. Si nous n'avons pas suffisamment de personnes diplomés au Danemark, nous avons besoin de jeunes en provenance d'Europe ou du reste du monde pour s'installer au Danemark dans ces professions.


EHA: Pour la nouvelle année, quel est votre souhait pour 2012?


M. Mortensgaard: Je voudrais voir que notre gouvernement travaille à des objectifs ambitieux autour de l'énergie propre pour le Danemark; mais plus important encore, je voudrais le voir se propager dans toute l'Europe.

 

 

Sources:

- EHA http://www.h2euro.org (traduction ERH2-Bretagne)

- Partenariat Danois pour l'Hydrogène et les piles à combustible (http://www.hydrogennet.dk/).

Repost 0
7 août 2011 7 07 /08 /août /2011 12:06

 

Extrait du cahier des charges

(Pour plus d'informations: http://www.fch-ju.eu/news/fch-ju-looks-leasing-fuel-cell-car-communication-activities ou http://www.fch-ju.eu/)



CAHIER DES CHARGES

Appel d'offres n ° FCH JU-2011Negotiated procédure

Objet de l'appel d'offres: "Leasing (disponibilité) de voitures fonctionnant avec une pile à combustible hydrogène pour l'organisme représentant la filière européenne : FCH JU (Fuel cell and hydrogen Joint Undertaking) »

(Traduction Bruno Mansuy pour ERH2-Bretagne)

 

Introduction

L'initiative technologique conjointe européenne FCH JU ( Fuel Cells and Hydrogen Joint Undertaking) est un partenariat public-privé unique, soutenant la recherche, les activités de développement et de démonstration technologique (RDT) dans le domaine de la pile à combustible et des technologies de l'hydrogène en Europe.

Son objectif est d'accélérer l'introduction sur le marché de ces technologies, en réalisant leur plein potentiel en tant qu'instrument de réalisation d'un système énergétique de carbone-propre.

Les trois membres de l'Entreprise commune sont la Commission européenne *, les industries de la pile à combustible et de l'hydrogène représentées par le nouveau groupement de l'industrie (NIG **) et la communauté de la recherche représentée par le groupement de recherche nerghy ***.

Le FCH JU est un organisme unique en raison de sa composition diversifiée et complémentaire (Industrie, Recherche, l'Union européenne représentée par la Commission); sa mission unique dans le débat sur les piles à combustible et l'hydrogène; et sa portée mondiale. À long terme et de façon ciblée, il aide les activités européennes, nationales, régionales et locales. Il a donc la possibilité de devenir le porte-parole européen sur les piles à combustible et l'hydrogène.

Les piles à combustible, comme une technologie de conversion efficace, et l'hydrogène, comme vecteur d'énergie propre, ont un grand potentiel pour aider à lutter contre les émissions de dioxyde de carbone, pour réduire la dépendance aux hydrocarbures et pour contribuer à la croissance économique. Ils permettront aux technologies d'énergie renouvelable d'être appliquées aux transports, de faciliter la production d'énergie distribuée, et d'aider l'Europe à faire face au caractère intermittent des énergies renouvelables comme l'énergie éolienne. Créée en mai 2008, l'objectif de la FCH JU est d'apporter ces avantages aux Européens par un effort concentré de tous les secteurs.

La FCH JU soutient sur le long terme des actions orientées vers la recherche avancée, vers la recherche et développement technologique, ainsi que des actions de démonstration et de soutien, y compris la recherche pré-normative, suite à des appels ouverts et concurrentiels à propositions de projets. Afin de promouvoir les technologies de l'hydrogène et des piles à combustible en direction des décideurs politiques de l'UE et les citoyens, la FCH JU voudrait avoir une voiture à pile à combustible hydrogène disponible pour les tests par les membres du Parlement européen, les commissaires, fonctionnaires de l'UE et d'autres décideurs au moment qui leur convient et donc envisager qu'il y a lieu de louer un véhicule pour une durée d'environ / 6 mois minimum.

 

Source: http://www.fch-ju.eu (traduction ERH2-Bretagne)

 

* http://ec.europa.eu/index_en.htm

** http://www.nerghy.eu/

*** http://www.fchindustry-jti.eu/



Repost 0
28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 09:48

L'ITC (initiative technologique conjointe) ou Fuel Cells and Hydrogen Joint Undertaking (JTI) européenne qur les piles à combustible et l'Hydrogène a publié son 4ème appel à propositions annuel:
Avec un budget total de 109 M €, C'est le plus grand de ses appels publiés à ce jour. Le budget global du JTI s'inscrit dans le cadre du régime financement du 7e PCRD (FP7), de 2007 à 2013.
Comme les précédents, cet appel s'adresse à tous les sujets liés aux Technologies hydrogène et pile à combustible (FCH), à savoir le transport et l'infrastructure de ravitaillement, la production d'hydrogène et la distribution; la production d'énergie stationnaire et la cogénération (CHP), et les marchés émergents.
De plus, l'appel prévoit également des fonds pour les questions transversales.

 Son programme est décidé par un partenariat public-privé entre l'industrie, la recherche et la commission européenne.

Le financement vise à aider le JTI pour débloquer le potentiel des applications de FCH et l'accélération de leur adoption par le marché. La règle du 50/50 de cofinancement de la Commission prévoient que le financement doit être recherché par les contribution de l'industrie cela garantit que l'argent consacré au développement est dépensé exactement où sont les besoins de la recherche et de l'industrie pour maximiser les efforts de commercialisation de la technologie. La Pile à combustible et les technologies de l'hydrogène peuvent jouer un rôle fondamental en contribuant à la mise en œuvre des politiques de l'Union européenne dans les domaines de l'énergie, le changement climatique, l'environnement, le transport et la compétitivité industrielle.
La date limite de soumission des propositions est le 18 août 2011. Les projets seront ensuite évaluées au cours de l'automne, en vue d'entamer des négociations de subvention avec les candidats retenus à la fin de l'année.


 

Pour en savoir plus (en anglais):


Le plan annuel d'exécution JTI est disponible ici; http://www.fch-ju.eu/sites/default/files/FCH_JU_AIP2011_en.pdf
Un résumé de l'appel cette année et ses priorités peuvent être trouvés ici; http://www.fch-ju.eu/sites/default/files/FCH-JU-2011-1_call%20fiche_en.pdf
La trousse du demandeur avec les règles de présentation détaillée peut être récupéré ici. http://www.fch-ju.eu/sites/default/files/gfafch_200905_en.pdf

Repost 0
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 08:39

L'EHA (Association Européenne de l'hydrogène) et HyRaMP (association des régions européennes sur l'hydrogène) font un appel pour démarrer la coordination des infrastructures de l'hydrogène durable en Europe.


L'Association européenne de l'hydrogène, EHA, représente 19 associations nationales et les principales sociétés travaillant sur les infrastructures de l'hydrogène, et le partenariat des régions et municipalités européennes pour l'hydrogène et les piles à combustible, HyRaMP, réunissant 30 régions (dont ERH2-Bretagne) à travers 13 pays européens, ont appelé à soutenir l'accélération de l'UE et les gouvernements nationaux et locaux pour garantir une solution économique et durable pour l'infrastructure hydrogène en Europe.


Lors du troisième atelier sur l'Infrastructure hydrogène, que HyRaMP a organisé à Bruxelles en collaboration avec les membres de l'industrie de l'EHA, pour informer les décideurs clés sur les aspects techniques, réglementaires et financièrs de la production d'hydrogène à grande échelle, la distribution et le stockage, les deux organisations ont souligné la nécessité d'intégrer le développement des infrastructures hydrogène dans les plans actuels de l'énergie et des infrastructures de transports de l'UE.
L'atelier vise à contribuer à une approche plus cohérente à l'égard de la construction des infrastructures hydrogène au niveau européen, national et local, prenant en compte les différentes responsabilités et administrations.


L'hydrogène, comme vecteur d'énergie, comme l'électricité, jouera un rôle important dans la décarbonisation de l'énergie et des systèmes de transport en Europe, car il est capable de stocker de grandes quantités d'énergie produite par des sources d'énergie intermittentes comme le vent et l'énergie solaire, à rendre les réseaux d'électricité intelligents et plus efficaces.


Comme la motion d'une résolution du Rapporteur du Parlement européen, Lena Kolarska-Bobinska, dans le
document bilan de la Commission européenne intitulé "Vers une nouvelle stratégie énergétique pour l'Europe 2011 -
2020 " (2010/2108) indique: " .. le rapport coût-efficacité des nouvelles technologies pour le stockage électrique, y compris l'utilisation de l'hydrogène et ... des piles à combustible .., .. permettrait d'augmenter la part des énergies renouvelables variable ".


La construction de l'infrastructure hydrogène nécessaire pour ravitailler les premières flottes d'une centaine de milliers de véhicules électriques à pile à combustible d'ici à 2015, comme annoncé par les 9 principaux constructeurs automobiles mondiaux  l'année dernière, aura besoin du déploiement intelligent et efficace des sources d'énergies primaires locales, notamment les énergies renouvelables. Les voitures électriques à pile à combustible et les voitures électriques à batteries sont le cadre d'un système de transport de l'énergie électrique et il faudra une approche coordonnée de la construction de leurs infrastructures en particulier au niveau régional et local.
 

 

L'Initiative  H2Mobility a pris la première place dans le démarrage de la construction d'infrastructures nationales hydrogène à partir de l'Allemagne. Les 19 associations nationales dans l'EHA et les 30 régions de HyRaMP ont pris une longueur d'avance dans l'engagement de leurs autorités et de leurs industries locales pour préparer le marché pour le futur déploiement dans le reste de l'Europe, en tirant pleinement parti du rôle de leader européen dans l'infrastructure de l'industrie de l'hydrogène, y compris les nombreuses PME, dans le système d'infrastructures et de composants de développement.
 

 

 

 

Pour plus d'informations:


HyRaMP: www.hy-ramp.eu, tél secretariat@hy-ramp.eu. 0032 (0) 2 550 2295
 

 

EHA: www.h2euro.org, tél info@h2euro.org. 0032 (0) 2 7632561


H2Mobility: http://www.netinform.net/h2/H2Mobility/Default.aspx

Repost 0
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 23:39

 

L'EHA a été impliqué dans deux groupes de travail de la Commission européenne qui travaillent chacun dans deux directions différentes traitant des aspects importants du déploiement de l'hydrogène dans les transports.

 

Le Groupe de travail sur l'hydrogène permettra de finaliser les mesures de sécurité en suivant les lignes directrices de mise en œuvre  du règlement de l'UE sur l'homologation pour les voitures véhicules à hydrogène (2009) .

Ce travail a été commencé depuis l'adoption du règlement. Le processus de règlement de réception sera mis en ligne en 2012.

 

Le groupe se penche également sur les mesures environnementales. Les travaux devraient être finalisés en Novembre 2010.

 

L'EHA a été invité à soumettre des sujets pour les activités futures dans ce groupe.

L'EHA est aussi impliqué dans le travail du Groupe sur les carburants d'avenir de la Direction Générale des Transports MOVE afin d'identifier le rôle des différents carburants dans le future.

 

L'EHA est en collaboration avec la JTI  (Joint Technologie Initiative) ou ITC (initiative technologique conjointe) européenne de l'hydrogène et des piles à combustibles, pour s'assurer que l'hydrogène se déploi de façon satisfaisante.


 

Logo-EHA.jpg

 

 

Source: EHA (Association Européenne de l'Hydrogène)

Repost 0
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 07:20


Lors de la réunion de l'EHA (association européenne de l'hydrogène) du 22 juin 2010, les présentations nationales ont été données par un certain nombre des membres de  l'Association, les représentants régionaux, les membres de la Commission européenne Recherche et DG MOVE .

 

Le Norvégien hydrogène Forum a donné un bref aperçu sur l'évolution de l'hydrogène en Norvège et sur des projets de démonstration , y compris Utsira application d'un système éolien -hydrogène , avec des ambitions HyNor pour mettre en place une flotte d'environ 40 véhicules à hydrogène , et des événements tels que le ZeroRally qui aura lieu à la fin du mois d'août de cette année .


La Belgique - région flamande de Belgique - a donné un aperçu sur le projet WaterstofNet approuvé dans le programme européen Interreg , le projet vise à atteindre des objectifs concis, avec une infrastructure limitée afin de créer des résultats visibles en seulement 3 ans .

 

La Bulgarie: Fondée en 2003, la Société bulgare de l'hydrogène s'est présentée pour la première fois , avec ses partenaires , les activités et les projets.

 

L'Allemagne: Les perspectives Allemandes sur l' hydrogène et les piles à combustible ont été présentées par l'association et a donné un aperçu du déploiement futur de véhicules à l'hydrogène, des structures de ravitaillement, et le lancement du projet Callux -  applications résidentielles stationnaires.

 

La Hongrie: Le Professeur Margitfalvi de la section hydrogène de l'Association hongroise de l'énergie a présenté les objectifs ambitieux hongrois pour la préparation , l'apprentissage des technologies existantes , les projets de démonstration , et la diffusion de l'information à appliquer en temps voulu pour la présidence hongroise du Conseil européen au premier semestre de 2011 .

 

La Lettonie:U n certain nombre de projets de recherche sur l'hydrogène lancés en Lettonie sont actuellement en travaux, la présentation de l'Association lettone de l'hydrogène décrit ces projets qui présentent de nouvelles possibilités pour les chercheurs dans le domaine .

 

La Macédoine: L'Association macédonienne pour l'hydrogène a présenté leur structure et les activités ; leur présentation a aussi donné une compréhension du projet international « Green House hydrogène », une collaboration novatrice entre des entités dans d'autres pays voisins .


L'Espagne: La présentation décrit les initiatives espagnoles du gouvernement national et les projets en cours  généralement axés sur la production d'hydrogène, les applications pour les véhicules, et les applications navales; a également noté l'emplacement du Centre national espagnol pour les piles à hydrogène, dans Peurto Llano .


La Scandinavie: Le partenariat scandinave Hydrogen Highway Partnership a présenté un vision de la collaboration, l'exemple donné de la coopération internationale et de la représentation peut produire des résultats substantiels , comme cela se fait avec la collaboration sur l'hydrogène avec la Suède, HyNor.


La Région flamande a fait une présentation décrivant la perspective de la région sur le développement des technologies de l'hydrogène des piles à combustible , les développements et les plans de la présidence belge pour le Plan SET (Technologies énergétiques stratégiques) européen.

 

 

Les membres de la Direction Générale de la Recherche européenne présents à la réunion ont expliqué les définitions de plan SET , tandis que la conclusion a souligné l'effort nécessaire de partage de l'UE , des États membres , de l'industrie et de la communauté financière de mettre en œuvre toutes les initiatives .

 

Le Dr William Borthwick représentant DG MOVE , a donné un aperçu détaillé sur l'état d'avancement du futur Livre blanc sur les transports , le Plan d'action pour la mobilité urbaine , et l' initiative CIVITAS.

 

Il est à noté qu'il n'y a pas de rapport pour la France.

 

Source: http://www.h2euro.org

Repost 0