Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Erh2-Bretagne

  • ERH2-Bretagne
  • THEME: L'énergie renouvelable, hydrogène et piles à combustible, réseaux énergétiques intelligents

SERVICES Proposés aux membres adhérents de l'association:
- Veille technologique, économique et réglementaire.
- Etudes technico-économiques.
- Projets de démonstration
  • THEME: L'énergie renouvelable, hydrogène et piles à combustible, réseaux énergétiques intelligents SERVICES Proposés aux membres adhérents de l'association: - Veille technologique, économique et réglementaire. - Etudes technico-économiques. - Projets de démonstration

Adhésions

Nouveau site internet: 

erh2-bretagne.strikingly.com

 

Demande d'adhésion: ERH2.Bretagne (at) gmail.com

 

Services proposés:

- Conférences, sensibilisation, formation (structures publiques et entreprises)
- Etudes générales et spécifiques sur l'hydrogène et les piles à combustibles
- Aides au montage de projets de stockage d'énergie renouvelable et de véhicules décarbonés
- Veille technologique, économique et règlementaire

 

Evénements

13-14 avril 2016
Fuel Cells Science and Technology 2016
Glasgow, Royaume Uni


25-29 avril 2016
Hannover Messe2016 - Hydrogen and Fuel Cells
Hanovre, Allemagne


29-30 avril 2016
24H de St Jo
Boulogne sur Mer


26-27 mai 2016
23rd FCDIC Fuel Cell Symposium
Tokyo, Japon


     
13-17 juin 2016
World Hydrogen Energy Conference 2016
Palais des Congrès et des Expositions, Saragosse, Espagne


14-17 juin 2016
Advanced Automotive Battery Conference (+ Fuel Cells) (16th aabc)
Detroit, USA


19-22 juin 2016
EVS29 - Electric Vehicle Symposium & Exhibition
Montréal, Québec


29-30 juin 2016
4e édition des Journées Hydrogène dans les Territoires
Grenoble

 

filière hydrogène et piles à combustible française

1) Rapport de l'Office Parlementaire d'Evaluation des Choix Scientifiques et Technologiques (OPESCT) de 2014: L'hydrogène; vecteur de la transition énergétique ?

 

Article de ERH2-Bretagne avec les 5 recommandations du rapport:

Résumé ERH2-Bretagne
 

Rapport: L'hydrogène; vecteur de la transition énergétique ?

 

Présentation pdf de l'AFHYPAC au SENAT le 7 novembre 2014
 

 

2) Mobility hydrogène France: Etude nationale sur le déploiement des voitures électriques à hydrogène et de l'infrastructure de recharge associée. (2014)

Présentation de l'étude: 

http://www.afhypac.org/images/documents/h2_mobilit_france_fr_final.pdf

 

3) Les piles à hydrogène une filière d'avenir pour la transition énergétique, Rapport DREAL Rhône Alpes (Nov 2012)

Présentation du rapport: 

http://www.rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/121030_-_DREAL_Hydrogene_-_Livret_de_promotion_cle149915-1.pdf

 

4) Les acteurs de la filière hydrogène et piles à combustible en région Rhone Alpes:

http://www.rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Fiche_Acteurs_H2PAC_nov_2012_cle545381-1.pdf

 

5) Les acteurs de la filière électromobilité hydrogène en région Midi-Pyrénées

Carte interractive: 

https://mapsengine.google.com/map/viewer?mid=zjC-x7q49Xec.kUDirMmLxpaQ

Etude de positionnement de la filière électromobilité H2 en région Pyrénées: 

http://blogs.enstimac.fr/phyrenees/Rapport_Phyre%CC%81ne%CC%81es_VF_HA%20pdf.pdf

Classement Des Articles Par Thématiques

Filière stockage des énergies marines (EMR) et renouvelables (EnR)

1) Etude stockage des énergies marines renouvelables en Bretagne, pour Bretagne Développement Innovation (BDI) dans le cadre du projet européen MEREFIC, par le bureau d'étude Indicta. (présentée le 22 novembre 2014 à la CCI du Morbihan).

Rapport d'étude: 

http://ressources.bdi.fr/telechargements/INDICTA_BDI_Stockage&EMR_Livrable%20final_v1.0%20Merific.pdf

30 mars 2016 3 30 /03 /mars /2016 07:46


Projet DJANGO
optimisation Des Jonctions ANode/électrolyte et cathode/électrolyte des Générateurs d'hydrOgène par électrolyse de la vapeur d'eau

 

Programme de recherche national de l'ANR:
Production Renouvelable et Gestion de l'Electricité (PROGELEC) 2013


Le projet DJANGO porte sur l’Electrolyse de la Vapeur d’eau à Haute Température (EVHT ou EHT).

Cette technologie est très prometteuse grâce à son rendement élevé mais elle présente cependant un inconvénient majeur qui retarde l’émergence de cette technologie. En effet les cellules électrochimiques actuellement utilisées présentent un taux de dégradation (variation de la tension divisée par la tension initiale, de 2 ou 3 %/1000h pour les meilleures cellules commerciales) supérieur à l’objectif (<1%/1000h) qui permettrait de rendre ces systèmes compétitifs par rapport à des technologies plus matures comme l’électrolyse alcaline.

 

Le projet DJANGO se concentre donc sur cette problématique. Il vise à concevoir, élaborer et tester une cellule électrochimique composée d’électrodes H2 et O2 optimisées d’un point de vue composition et microstructure, afin d’atteindre l’objectif souhaité en termes de vieillissement. Pour cela, une cellule complète dont la fabrication est déjà maitrisée par un des partenaires (CEA), et présentant des performances initiales très élevées, servira de base. Par ailleurs, une électrode O2 innovante de type nickelate de terre rare développée par l’ICMCB, partenaire du projet, et très prometteuse en mode EHT, sera également évaluée.

La température nominale de fonctionnement étudiée dans le projet est 800 °C.

Pour chaque électrode développée, la microstructure et les mécanismes électrochimiques élémentaires seront finement étudiés, par MEB, MET, DRX, puis spectroscopie d’impédance, voltampérométrie, chronopotentiométrie …etc. Une reconstruction 3D de ces électrodes, couplée à une modélisation à l’échelle locale des mécanismes électrochimiques associés, permettra de mettre en évidence les points critiques limitant les performances dans le temps de ces électrodes.

Ces résultats serviront de guide aux élaborateurs en termes de morphologie et de matériaux des électrodes idéales à élaborer.

 

A mi-projet, une cellule électrochimique composée de ces électrodes optimisées sera alors fabriquée à l’échelle laboratoire (<25cm²), puis caractérisée avant et après vieillissement afin de valider que le gain attendu en terme de vieillissement ait bien été obtenu.

Le transfert à l’échelle 1 (100 cm²) sera également réalisé dans le projet par un industriel (CTI), afin de prendre en compte le plus tôt possible les exigences et les difficultés supplémentaires liées à ce changement d’échelle, dans l’optique d’une industrialisation future de systèmes d’électrolyse haute température


Partenaires

CEA CEA Grenoble
CTI Céramiques Techniques et Industrielles SAS
ICMCB Institut de Chimie de la Matière Condensée de Bordeaux


Aide de l'ANR:  655 901 euros

 

Début et durée: janvier 2014 - 42 mois

Fin prévue: décembre 2017

Référence projet : ANR-13-PRGE-0008
 

Coordinateur du projet :
Monsieur Julien VULLIET (CEA Grenoble)
julien.vulliet@cea.fr

Repost 0
24 avril 2015 5 24 /04 /avril /2015 12:34

Entreprise :

DCNS est un leader mondial du naval de défense et un innovateur dans l'énergie. Entreprise de haute technologie et d'envergure internationale, DCNS répond aux besoins de ses clients grâce à ses savoir-faire exceptionnels, ses moyens industriels uniques et sa capacité à monter des partenariats stratégiques innovants.
Avec 3,3 milliards d'euros de chiffre d'affaires et plus de 13 000 collaborateurs en France et à l'étranger, le Groupe conçoit, réalise et maintient en service des sous-marins et des navires de surface. Il fournit également des services pour les chantiers et bases navals. Enfin, le Groupe propose un large panel de solutions dans les énergies marines renouvelables.
Imaginez avec nous les navires militaires de nouvelle génération.
Un univers de haute technologie s'ouvre à vous.
Vivez l'expérience DCNS !



Poste et missions :

Dans le domaine des installations de plateforme propulsée, le collaborateur aura en charge la conception de systèmes pile à combustible et leur intégration dans un système de propulsion.


Il remplira les missions suivantes :


* Participer à la définition de la logique de développement de projets pile à combustible

 

* Garantir les performances de la pile à combustible en assurant notamment le suivi technique de fournisseurs

 

* Concevoir les circuits fluides du système autour de la pile à combustible

 

* Participer à la garantie des performances du système de propulsion, en contribuant à l'intégration fonctionnelle et physique de la pile dans le système de propulsion

 

* Définir et piloter les travaux des entités métiers impliquées dans la réalisation du système sur un prototype - participer notamment aux études de sécurité.

 

* Contribuer à la recette des installations en participant aux essais en tant que directeur d'essais, en validant les résultats obtenus et en élaborant les procès-verbaux d'acceptation.

 

* Garantir la production (quantitative et qualitative) des livrables contractuels au projet

 

* Contribuer à la construction du référentiel technique de l'entreprise, en rédigeant les documents métiers décrivant les règles de conception, de réalisation et d'exploitation des systèmes développés.

 

* Conduire les études de recherche et de développement dans ses domaines de compétence en soutien de son responsable de secteur d'activité



Profil :

- Organisation du travail
- Travail en équipe
- Conduite et gestion de projet
- Gestion technique de fournisseurs
- Processus Fournir des navires armés
- Analyse et résolution de problème
- Orientation client

 

Source: APEC

 http://cadres.apec.fr/offres-emploi-cadres/0_0_18_141340495W__________offre-d-emploi-responsable-de-conception-pile-a-combustible-h-f.html

Repost 0
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 12:38
11/12/2013: Projet Eraole avion électrique solaire avec pile à hydrogène

Eraole ® est un projet d’avion biplan à propulsion électrique hybride menée par la Fondation Océan Vital.


Son premier vol transatlantique zéro CO2 est annoncé pour juin 2015 au départ de St Pierre-et-Miquelon avec aux commandes Raphaël Dinelli.

Partenaires:


Le projet labellisé par les pôles de compétitivité EMC2 et Tennerdis , mobilise :
- l'expertise de la Fondation Océan Vital, notamment en énergie solaire (procédé breveté) et en composites
- les études aérodynamiques de l' ONERA et d' ANDHEO
- les compétences d'un groupe d'experts , personnes qualifiées et ingénieurs de la Fondation Océan Vital
- le partenariat de ténors institutionnels ( Aéro-Club de France , Région Pays de la Loire ), de la recherche ( INES , ICAM ) et de la filière aéronautique ( ELECTRAVIA ...).


Caractéristiques:

Propulsion électrique
Hybridation de la source d'énergie électrique:
- Panneaux photovoltaïque (43 m²) recouvrant les 2 ailes du biplane, cellules très légère avec un rendement de conversion de l'énergie autour de 22,6 %, 200 W c/m²
- Batteries Lithium-ions
- pile à combustible hydrogène (75 %)

hybride 25 % solaire et 75 % hydrogène.


Objectifs du projet:


- augmenter significativement le temps de vol d'un avion biplan électrique solaire hydrogène
- optimiser l’apport de la pile à combustible hydrogène.


Coût du projet: 5,7 millions d’euros


Date de construction envisagée: premier semestre 2014.
Certification: septembre 2014
premiers essais d’endurance: premier semestre 2015.
Vol transatlantique prévu en juin 2015


Durée du vol prévue: 40 heures
Arrivée en France


Pour en savoir plus:

http://presse.fondationoceanvital.com/category/avion-eraol/

Source:

http://fondationoceanvital.com/Avion-sans-empreinte-carbone-Eraole-R

avion eraole pile à hydrogène
avion eraole pile à hydrogène

avion eraole pile à hydrogène

Repost 0
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 09:25
L'Observatoire des Micro et NanoTechnologies (OMNT) organise,
le 4 décembre 2013 à Grenoble MINATEC, le séminaire NanoH2 :

"Nanoconstruction au service de l'hydrogène et des piles à combustible".

 Lors de cette journée, seront présentées les voies de recherches actuelles visant à l'utilisation de la micro et nano-structuration pour la production et le stockage de l'hydrogène et pour les piles à combustibles.

Le programme du séminaire abordera en particulier les perspectives de la filière hydrogène, les matériaux d'électrode, les nanoparticules et la nanoconstruction, le stockage solide, les catalyseurs et leur intégration ainsi que la nano-caractérisation. Une tribune sera également réservée aux témoignages d'industriels du domaine.

Les présentations sélectionnées de type état de l'art scientifique et technologique s'adressent à une large communauté de chercheurs, ingénieurs et industriels impliqués dans le domaine. L'objectif du séminaire est de réunir l'ensemble des acteurs de la filière hydrogène.

NanoH2 se veut un point de rencontre et d'échange pour l'émergence d'idées nouvelles et la naissance de nouveaux partenariats. En espérant vous compter nombreux le 4 décembre prochain !
 
Le programme est disponible sur:

Le site d'inscription est disponible sur:

Repost 0
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 09:52

Alors que le monde cherche à limiter sa consommation de combustibles fossiles, les scientifiques cherchent à inventer et à améliorer des sources d'énergie alternative propres. La pile à hydrogène est une de ces alternatives et heureusement pour le monde accro du pétrole, une nouvelle science financée par l'UE a trouvé une solution possible.

Voici quatre ans, les meilleurs scientifiques européens ont commencé à développer un nouveau type de pile à combustible appelée la pile IDEAL (IDEALCELL). Aujourd'hui, leur nouvelle technologie conserve uniquement les éléments positifs de l'ancienne technologie.

Dans les piles à oxyde solides (SOFC) et les piles à membrane conductrice de protons (PEMFC), l'oxygène et l'hydrogène réagissent pour créer de l'électricité et de l'eau. Ce produit dérivé qu'est l'eau s'accumule sur les électrodes de charge opposée à la pile, ce qui entraîne la corrosion et une diminution de l'efficacité de la pile.

 

PEMFC et SOFC et Ideal cell

 

Réunie dans le cadre du projet IDEACELL («Innovative dual membrane fuel cell»), une équipe composée des meilleurs chercheurs d'Europe dans le domaine a développé un moyen d'éviter cette accumulation d'eau. Leur nouveau système utilise l'électrode positive d'une pile PEMFC avec l'électrode négative d'une pile SOFC. Le sous-produit qu'est l'eau se forme à travers une membrane poreuse entre les deux électrodes et s'évacue rapidement.

En 2008, les chercheurs ont commencé une modélisation et des tests intensifs et en 2010, ils ont présenté l'application d'un échantillon devant deux experts de la commission européenne. Les experts ont estimé que l'équipe disposait d'une idée intéressante et lui a conseillé de consacrer les deux années suivantes à l'amélioration des performances de la pile, plutôt que son design.

 

Principe technique:

http://www.ideal-cell.eu/content/about_ideas.php

 

Aujourd'hui, outre le fait que le problème de l'eau est résolu, l'équipe a démontré que la pile peut être fabriquée à l'aide de processus standard pour d'aussi bons résultats que les piles actuelles. La réaction chimique qui se produit dans les piles peut également être inversée (fonctionnement en électrolyseur)pour se révéler utile lorsqu'elle est couplée à des sources d'énergie renouvelables intermittentes.

 

La vision sous-jacente au projet IDEAL-CELL peut contribuer à mener le monde vers un avenir plus vert.

 

Pays: FRANCE

 

Source d'information: Résultat du programme FP7-ENERGY financé par l'UE

Site internet du projet IDEAL CELL: http://www.ideal-cell.eu

Rapport final du projet (en anglais):

http://www.ideal-cell.eu/files/D6_4_IDEAL-Cell_Benchmarking_Report.pdf

 

Coordinateur: Association pour la Recherche et le développement des Méthodes et Processus Industriels  - ARMINES

http://www.armines.net/

European Affairs of ARMINES

Project Manager

Boulevard Saint Michel, 60

75272

PARIS

FRANCE

Tel: +33-140519377

 

Fax: +33-146342305

Repost 0
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 10:15

Nous sommes heureux de vous annoncer que l'Appel à Manifestations d'Intérêt "Hydrogène et piles à combustible" est en ligne sur le site de l'Ademe :

 

http://www2.ademe.fr/servlet/getDoc?cid=96&m=3&id=77032&p1=1

 

Date limite de dépôt des dossiers: 31 août 2011.

La feuille de route française hydrogène et piles à combustible sera également mise en ligne très prochainement sur le site de l'Ademe.

AMI Hydrogène et piles à combustible:

 

Objectif:  Soutenir des projets de démonstration préindustrielle couvrant les applications liées à l’hydrogène énergie et/ou aux piles à combustible, dans le but de :

  • valider leur faisabilité technico-économique, en testant in situ leur intégration dans leur contexte d’usage (bâtiment, véhicules de flottes captives, réseaux …)
  • confirmer les bénéfices énergétiques et environnementaux qu’elles peuvent représenter, en validant leur performance,
  • préparer l’industrialisation en travaillant notamment les aspects coûts de conception / fabrication des piles à combustible au regard des performances attendues,
  • structurer les compétences des acteurs industriels et PME sur le territoire, en vue d’un déploiement international de certaines applications.

 

Quatre axes sont plus particulièrement visés :

  • La production et la valorisation d’hydrogène renouvelable ou bas carbone obtenu grâce au captage et stockage de CO2 appliqués aux procédés classiques de vaporeformage,
  • La complémentarité piles à combustible / vecteur hydrogène et mobilité électrique, appliquée aux flottes captives (véhicules utilitaires, bus, navettes fluviales),
  • La faisabilité de boucles production / distribution / utilisation à l’échelle d’une ville ou d’un quartier, valorisant l’hydrogène pur ou en mélange au gaz naturel,
  • La validation de certaines applications précoces, telles le secours électrique, l’alimentation de sites isolés et la fourniture d’énergie pour des usages logistiques.

Ces projets contribueront par ailleurs à l’évolution du cadre réglementaire et aborderont la question de la faisabilité sociétale, en traitant tout particulièrement la question des risques et des impacts sanitaires.

Contact ADEME:

Luc BODINEAU
Service Recherche et Technologies Avancées
ia.h2pac@ademe.fr

 

ADEME
Direction des Investissements d’Avenir
A l’attention de Monsieur Régis LE BARS
Responsable du programme énergies
renouvelables et décarbonées
27, rue Louis Vicat
75 737 PARIS Cedex 15

 

Repost 0
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 10:45

 

Lors d'un meeting les 8 & 9 mars 2011, l'Institut Pierre Vernier, centre de transfert de technologies et d’innovation de Franche-Comté, a donné le coup d’envoi du projet "Mobypost" ou "la mobilité hydrogène pour La Poste".

Ce projet européen labellisé par le Pôle Véhicule du Futur et commandité par La Poste consiste à équiper, en conditions réelles, deux plateformes de distribution du courrier de La Poste en Franche-Comté, en véhicules électriques d'un nouveau type. Ces derniers alimentés par une pile à combustible embarquée fonctionnant à l'hydrogène sont destinés à la distribution du courrier (deux flottes de 5 véhicules à zéro émission de CO2).

 

 

Partenaires:


Neuf partenaires français et européens travaillent étroitement sur le sujet (France : Groupe La Poste, UTBM, MaHyTec, IPV - Italie : H2Nitidor, EDI - Allemagne : Eifer, Steinbeis - Suisse : MES)

Près de 30 personnes ont participé à des ateliers pendant ces deux jours en présence du Project manager bruxellois, afin de traiter des enjeux et des principales priorités et de préciser les objectifs détaillés à atteindre pour chacun.

 

 

Budget:

 

8.4 millions d’euros
50 % de soutien financier de l'Europe Fuel Cells & Hydrogen Joint Undertaking (FCHJU) http://www.fch-ju.eu/project/mobility-hydrogen-postal-delivery

 

Les enjeux clés sont les suivants :

- Élaborer un véhicule ergonomique adapté aux besoins spécifiques des facteurs.
- Améliorer drastiquement le bilan carbone en utilisant une énergie décarbonnée.
- Démontrer la viabilité de l'électromobilité et le gain d'autonomie généré par l'hydrogène.
- Préparer la transition du véhicule de niche vers le véhicule de flotte.

 

 

Ce coup d’envoi déterminera la feuille de route du projet pour les trois prochaines années qui se décompose en 3 grandes étapes d'un an chacune, les études, la construction des véhicules et de l'infrastructure et enfin l'expérimentation.


Pour plus d’information ou pour organiser une interview, merci de contacter :
Michel Romand Directeur adjoint & Nathalie Oriol - Coordinateurs du projet Mobypost
Susane Angers - Chargée de Communication
Tél. : +33 (0)3 81 40 20 04 - susane.angers@institut-vernier.fr -

www.institut-vernier.fr
Institut Pierre Vernier - 24, rue Alain Savary - 25000 - Besançon

Tél. : 03 81 40 57 08 - Fax : 03 81 40 57 01

Repost 0
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 12:31

 

Un appel à projets PROGELEC « Production renouvelable et gestion de l’électricité» peut être consulté sur le site de l’Agence Nationale de la Recherche à partir du 25 Janvier 2011:

 

http://www.agence-nationale-recherche.fr/PROGELEC-2011

 

 

 

Les axes thématiques de l’appel à projets 2011 sont :


-       Production photovoltaïque de l’électricité,

-       Production par effet thermoélectrique,

-       Conversion et stockage par le vecteur hydrogène,

-       Stockage électrochimique,

-       Gestion des composants et hybridation des systèmes,

-       Gestion locale de l’électricité, smart-grids et intégration des moyens de production/conversion et de stockage.


 

Nous espérons que vous serez nombreux à répondre à l’appel à projets PROGELEC.

 

Contact: progelec@agencerecherche.fr

Repost 0
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 09:05
L’Université de Corse, campus Caraman se dote d’un banc didactique à hydrogène.
Un matériel de très haute technologie qui permettra aux étudiants de travailler sur les nouvelles technologies de l'énergie, les énergies décarbonées du futur et surtout  leur stockage.
L’université de Corse est l’un des quatre établissements universitaires français, avec Polytechnique, les universités de Marseille et Clermont Ferrand, à se doter d’un banc à hydrogène.
Ce matériel de très haute technologie, d’un montant de 75 000 euros, est entièrement dédié à la formation à la fois dans le cadre de la licence professionnelle à l’IUT et dans le master système énergétique et énergies renouvelables de l’université.
Objectif : permettre aux étudiants de suivre leurs études "dans des conditions optima pour se former à l’énergie du futur et de son stockage".
Selon l’université, l’hydrogène et la pile à combustible sont en effet des éléments clés du futur dans le domaine des énergies propres, qui produisent à la fois de l’électricité et de la chaleur. "Ceci nécessite des formations de haut niveau s’appuyant sur des outils pédagogiques performants en lien avec une recherche à l’université très pointue dans ce domaine", précise l’université dans un communiqué. "Par rapport aux autres moyens de production d’énergies comme le solaire et l’éolien qui sont soumis aux aléas du temps, l’hydrogène stocké est beaucoup plus facile à gérer pour la distribution. C’est une des énergies propres de l’avenir sur laquelle nous faisons depuis quelques années un des thèmes phares de notre recherche", explique Christian Cristofari, enseignant chercheur à l’université de Corse qui a déjà déposé un brevet international pour les gouttières photovoltaïques.

Cette recherche s’articule dans le cadre de deux thématiques MYRTE et PAGLIA ORBA menées au sein de l’université de Corse. La première est la Mission hYdrogène-Renouvelable pour l’inTégration au réseau Electrique (MYRTE). Elle prend en compte le cycle vertueux de l’hydrogène. Le partenaire clé de ce programme est la société Helion du groupe Areva.

A partir de l’eau et de l’électricité on peut, en brisant la molécule d’eau, produire de l’hydrogène. En recombinant cet hydrogène avec de l’oxygène on obtient de l’eau. Cette recombinaison dégage une énergie qui peut être alors utilisée pour créer de l’électricité.

Ce dernier aspect se situe au cœur du projet PAGLIA ORBA.

 

Ainsi, devant la raréfaction des énergies fossiles, du réchauffement climatique, de nouvelles techniques de création d’énergie sont donc apparues dans lesquelles, l’université de Corse par sa situation géographique et sa tradition culturelle s’est particulièrement impliquée. L’université est ainsi dans son triple rôle : de diffusion d’un savoir de pointe auprès de ses étudiants, de formations en adéquation avec les attentes de l’économie permettant une insertion professionnelle rapide et de transmission d’expertise pour le développement durable.

 

 

Source: Communiqué de presse de l'université de Corse

 

Contact :

Chargée de mission
Sylvie Sarzana
Tél : 04 95 45 01 91 / 06 33 03 24 12
Université de Corse, Pascal Paoli
Palazzu Naziunale
20250 Corte
sarzana@univ-corse.fr

Repost 0
3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 08:43

 

Air Liquide vient d’engager une collaboration de trois ans avec l’Université de Kyushu, au Japon, en subventionnant une chaire industrielle afin d’accélérer la mise en place de l’hydrogène comme vecteur alternatif propre d’énergie.

 

L’hydrogène est l’une des solutions qui apporte une réponse à court terme aux défis du transport durable : réduire l’émission de gaz à effet de serre, la pollution locale dans nos villes et la dépendance aux carburants issus de ressources fossiles. Dans ce domaine du développement technologique pour l’énergie durable, et plus particulièrement pour l’hydrogène, le Japon est l’un des pays leader.

 

Kyushu-Japon.jpg

 

Initiée par les équipes R&D du Groupe, la chaire sera dirigée au sein d’un nouveau département de recherche de l’Université de Kyushu (Japon). Les travaux réalisés porteront sur les matériaux utilisés pour le stockage et la mise en œuvre de l’hydrogène et permettront d’adapter les normes internationales. Ils permettront aussi de réduire les coûts, tout au long de la chaîne Hydrogène Énergie.

 

La Recherche & Développement d’Air Liquide travaille déjà sur des solutions innovantes pour produire, distribuer, stocker l’hydrogène, ainsi que sur les piles à combustible et les stations de remplissage.

Air Liquide Japan participe aussi à un projet de démonstration sur la chaîne de production d’hydrogène « vert », en fournissant notamment une station de remplissage d’hydrogène à 350 bars.

 

Air Liquide est déjà engagé dans deux autres chaires dans les domaines de l’Energie et de l’Environnement.

Lancée en juillet 2010, la collaboration avec le Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) et l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) permettra d’améliorer les technologies de purification, de stockage et de distribution et la réduction des coûts de transport de l’hydrogène.

En France, la chaire d’enseignement et de recherche sur le captage, le transport et le stockage du CO2, a été signée en juin 2009 avec Mines ParisTech et la Ville du Havre. D’une durée initiale de 5 ans, elle permettra de financer une dizaine de thèses.

 

 

 

Air Liquide Hydrogen Energy dispose d'un site internet dédié à l'hydrogène: http://www.planete-hydrogene.fr/

 

 

Pour plus d'informations contacter:

Nathalie Simon de Kergunic

1 Chemin de la Porte des Loges

Les Loges en Josas

BP 126 - 78350 Jouy en Josas - France

 

 

Source: communiqué de presse Air Liquide Hydrogen Energy du 25/10/2010:

http://www.airliquide.com/fr/hydrogene-energie-nouvelle-chaire-industrielle.html

Repost 0