Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Erh2-Bretagne

  • ERH2-Bretagne
  • THEME: L'énergie renouvelable, hydrogène et piles à combustible, réseaux énergétiques intelligents

SERVICES Proposés aux membres adhérents de l'association:
- Veille technologique, économique et réglementaire.
- Etudes technico-économiques.
- Projets de démonstration
  • THEME: L'énergie renouvelable, hydrogène et piles à combustible, réseaux énergétiques intelligents SERVICES Proposés aux membres adhérents de l'association: - Veille technologique, économique et réglementaire. - Etudes technico-économiques. - Projets de démonstration

Adhésions

Nouveau site internet: 

erh2-bretagne.strikingly.com

 

Demande d'adhésion: ERH2.Bretagne (at) gmail.com

 

Services proposés:

- Conférences, sensibilisation, formation (structures publiques et entreprises)
- Etudes générales et spécifiques sur l'hydrogène et les piles à combustibles
- Aides au montage de projets de stockage d'énergie renouvelable et de véhicules décarbonés
- Veille technologique, économique et règlementaire

 

Evénements

13-14 avril 2016
Fuel Cells Science and Technology 2016
Glasgow, Royaume Uni


25-29 avril 2016
Hannover Messe2016 - Hydrogen and Fuel Cells
Hanovre, Allemagne


29-30 avril 2016
24H de St Jo
Boulogne sur Mer


26-27 mai 2016
23rd FCDIC Fuel Cell Symposium
Tokyo, Japon


     
13-17 juin 2016
World Hydrogen Energy Conference 2016
Palais des Congrès et des Expositions, Saragosse, Espagne


14-17 juin 2016
Advanced Automotive Battery Conference (+ Fuel Cells) (16th aabc)
Detroit, USA


19-22 juin 2016
EVS29 - Electric Vehicle Symposium & Exhibition
Montréal, Québec


29-30 juin 2016
4e édition des Journées Hydrogène dans les Territoires
Grenoble

 

filière hydrogène et piles à combustible française

1) Rapport de l'Office Parlementaire d'Evaluation des Choix Scientifiques et Technologiques (OPESCT) de 2014: L'hydrogène; vecteur de la transition énergétique ?

 

Article de ERH2-Bretagne avec les 5 recommandations du rapport:

Résumé ERH2-Bretagne
 

Rapport: L'hydrogène; vecteur de la transition énergétique ?

 

Présentation pdf de l'AFHYPAC au SENAT le 7 novembre 2014
 

 

2) Mobility hydrogène France: Etude nationale sur le déploiement des voitures électriques à hydrogène et de l'infrastructure de recharge associée. (2014)

Présentation de l'étude: 

http://www.afhypac.org/images/documents/h2_mobilit_france_fr_final.pdf

 

3) Les piles à hydrogène une filière d'avenir pour la transition énergétique, Rapport DREAL Rhône Alpes (Nov 2012)

Présentation du rapport: 

http://www.rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/121030_-_DREAL_Hydrogene_-_Livret_de_promotion_cle149915-1.pdf

 

4) Les acteurs de la filière hydrogène et piles à combustible en région Rhone Alpes:

http://www.rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Fiche_Acteurs_H2PAC_nov_2012_cle545381-1.pdf

 

5) Les acteurs de la filière électromobilité hydrogène en région Midi-Pyrénées

Carte interractive: 

https://mapsengine.google.com/map/viewer?mid=zjC-x7q49Xec.kUDirMmLxpaQ

Etude de positionnement de la filière électromobilité H2 en région Pyrénées: 

http://blogs.enstimac.fr/phyrenees/Rapport_Phyre%CC%81ne%CC%81es_VF_HA%20pdf.pdf

Classement Des Articles Par Thématiques

Filière stockage des énergies marines (EMR) et renouvelables (EnR)

1) Etude stockage des énergies marines renouvelables en Bretagne, pour Bretagne Développement Innovation (BDI) dans le cadre du projet européen MEREFIC, par le bureau d'étude Indicta. (présentée le 22 novembre 2014 à la CCI du Morbihan).

Rapport d'étude: 

http://ressources.bdi.fr/telechargements/INDICTA_BDI_Stockage&EMR_Livrable%20final_v1.0%20Merific.pdf

2 novembre 2015 1 02 /11 /novembre /2015 14:46

Après Hyundai et Toyota, voici maintenant Honda qui commercialise sa voiture électrique à hydrogène; Que font les européens et surtout les français ?




Lors du 44e Salon de l’automobile, la Clarity Fuel Cell, c'est le nom de la nouvelle berline à hydrogène, est annoncée en Europe en 2016 et dès le moi de mars au Japon.


Ses points forts: Elle peut transporter 5 personnes, se recharge en 3 minutes à la station service hydrogène, et son autonomie est de plus de 700 km. De quoi faire palir le club les adorateurs des véhicules électriques batteries que sont les constructeurs français ! L'espace du groupe motopropulseur a été divisé par 3 comparativement au modèle de 2008 (FCX clarity). Réservoir de stockage de l’hydrogène à haute pression (700 Bars), fruit de 20 ans de recherche du groupe.




En priorité proposée en leasing deux cents modèles seront produits la première année. L'objectif est de contribuer avec le gouvernement japonais de réduire les émissions de gaz carbonique de 26% en 2030, comparativement à 2013.




Elle sera commercialisé à 63 000 Dollars (hors primes et subventions) pour atteindre celui des véhicules hybrides  (29 000 Euros) en 2025.






Avis à nos constructeurs européens !

Repost 0
2 mars 2015 1 02 /03 /mars /2015 17:21

Projet de mobilité à l’hydrogène à Rodez, dans l’Aveyron



Partenaires:EDF, l’institut de recherche EIFER et les entreprises Braley 

Réponse à un appel à projet européen sur l’hydrogène et la pile à combustible (nom de code FCH2 JU 2014).

Opérationnel fin 2016 

Coût: 2,2 millions d’euros


Objectif: Produire localement l’hydrogène en utilisant les surplus d’électricité issus des énergies renouvelables. Une station de distribution fournirait l'hydrogène aux véhicules électriques partenaires munis d'une hybridation de la source d'énergie: Batteries et pile à combustible hydrogène, sans émissions de CO2 et pour un coût proche à celui du diesel.

L'intérêt des entreprises locales de transport ainsi que La Poste: l'autonomie est améliorée grâce à la technologie pile à hydrogène.


 Avec ses barrages et usines hydroèlectriques, son parc éolien et ses unités de méthanisation, il est un des premiers départements producteurs d’électricité d’origine renouvelable de France. 

Trois projets ont été retenus en novembre 2014 par le consortium H2 Mobilité France de l’association française pour l’hydrogène et la pile à combustible, qui pilote l’appel d’offres pour le compte de l’Union Européenne. La « route de l’hydrogène » de Rodez et sa station de distribution qui serait gérée par l’entreprise Braley doivent maintenant convaincre.


Sources: 
Braley veut mettre l’hydrogène à la pompe (La Dépêche)
L’Aveyron candidat à la création d’une station d’hydrogène (Centre Presse Aveyron)

Repost 0
6 décembre 2014 6 06 /12 /décembre /2014 17:05

Hyundai Auto Canada Corp. a annoncé aujourd'hui qu'elle sera le premier constructeur automobile à mettre  à la disposition du public canadien des véhicules électriques à pile à combustible à hydrogène et a lancé un site Internet dédié pour trouver son premier client. La Hyundai Tucson véhicule électrique avec pile à combustible hydrogène (Hyundai Tucson Fuel Cell Electric Vehicle (FCEV) ) sera disponible pour les Canadiens sur un bail de trois ans à compter de début 2015 dans la région de Vancouver.

 

Une bonne idée à reprendre en Bretagne et en France ! avis à nos constructeurs automobiles: Hyundaï débarque de Corée du Sud et il est accompagné de Toyota (voir un de nos articles précédents)


"Nous croyons fermement que Hyundai a déjà dépassé le point de basculement dans le développement de la technologie pile à combustible et qu'il est prêt à être entraîné par les clients intéressés comme pionnier de l'avenir avec une automobile zéro émission," a déclaré Don Romano, président et chef de la direction de Hyundai Auto Canada Corp. 


"Le défi de cette technologie a toujours été caractérisé par un scénario de la poule et de l'œuf, où l'industrie automobile n'apportera pas les véhicules à pile à combustible sur le marché sans une infrastructure de recharge en hydrogène et où l'industrie de l'énergie et de l'hydrogène n'apportera pas d'infrastructure de recharge s'il n'y a pas de clients. Il est temps de passer au-delà de simplement parler de l'occasion et de marché. Hyundai est le premier à produire en masse des véhicules électriques à pile à combustible et sera le premier à les mettre à disposition des clients canadiens. Nous plantons les semences pour un nouveau segment de l'industrie. "


La Tucson électrique pile à hydrogène combustible fonctionne avec de l'hydrogène et un afflux d'air dans la pile à combustible. Il n'y a pas de combustion de l'hydrogène et la pile ne comporte aucune pièce en mouvement. Le procédé électrochimique de la combinaison de l'oxygène et de l'hydrogène dans l'empilement en pile de cellules à combustible produit de l'électricité pour alimenter le moteur électrique du véhicule et recharger une batterie embarquée. Le seul sous-produit du processus est la vapeur d'eau pure, ne produit aucune émission de gaz nocifs.


En 2013, Hyundai Motor est devenu le premier constructeur automobile qui produit en masse des véhicules à pile à combustible. La Tucson électrique pile à hydrogène est basée sur son traditionnelle, Tucson véhicule multi-segment à essence. Cette approche entraîne des coûts de fabrication du véhicule vers le bas de manière significative et permet à l'entreprise une l'échelle de production pouvant satisfaire la demande.


Deux caractéristiques importantes: 
Durée de recharge à la pompe: moins de 5 minutes 
Autonomie estimée de 426 km;
 
Ces deux caractéristiques sont comparables à Tucson existante du moteur à essence de l'entreprise et éliminer les problèmes d'autonomie et de durée de recharge  des véhicules électriques à batterie. 


La Tucson électrique pile à hydrogène a également subi d'importants tests d'accidents, d'incendies, et de fuite. En outre, le froid s'est avéré avoir des effets minimes sur la gamme des Tucson électrique pile à hydrogène par rapport aux véhicules électriques à batterie.

 

Spécifications techniques:

SYSTEME D'ALIMENTATION
Système énergétique piles à combustible hydrogène
Puissance (ch @ rpm) 134 @ 5000
Couple (lb-pi @ rpm) 221,3 @ 1000
Soutien Puissance de sortie (kW) 24
Limites de la température ambiante (° C) -20 / 40
Capacité de stockage d'hydrogène maximale (L) 140
Densité d'énergie de stockage de l'hydrogène 
(% en poids / kg par litre) 3,31 / 0,024
L'énergie de la batterie (kWh) 0,95
Puissance de la batterie sortie (kW) 24
Configuration de l'entraînement Traction avant




Tarifs:
Pour introduire la nouvelle Tucson électrique pile à hydrogène sur le marché canadien, un groupe sélectionnés de Canadiens chanceux auront l'occasion exclusive de louer le véhicule à $ 599 par mois sur une période de trois ans. Ce qui fait 21 600 Dollars.
Le bail comprend l'entretien et, ce qui est loin d'être négligeable, le ravitaillement illimité en hydrogène. 
En outre, les propriétaires de Tucson électrique pile à hydrogène pourront profiter d'un programme de voiturier  "A votre service". Sur la base de son programme premium berline Equus que la société a lancé en 2010, en cas de problème un concessionnaire Hyundai va ramasser le véhicule et  fournit un véhicule de prêt hybride, avec retour après service complet à leur maison ou au bureau, sans frais.


La société prend les réservations des clients exclusivement par l'intermédiaire d'un site Web dédié au:
 www.HyundaiHydrogen.ca.



Comme étant la première annonce de son genre, Hyundai s'est également engagé à être un leader dans le domaine en travaillant avec le gouvernement canadien à tous les niveaux de l'industrie pour rendre le carburant pour les véhicules à pile à combustible non seulement plus abordable, mais accessible par la réalisation d'une vision d'un infrastructures à l'échelle nationale de stations de ravitaillement en hydrogène.


Romano a ajouté: "Nous sommes fiers d'être la tête du mouvement des véhicules électriques avec pile à combustible hydrogène et le moment est venu pour les constructeurs automobiles, les gouvernements et les citoyens à se joindre à cette initiative et pousser à la création d'une infrastructure de l'hydrogène au Canada de maintenir cet élan positif. "


"Les Véhicules électriques à pile à combustible hydrogène ont le potentiel de faire une énorme impact positif sur l'environnement et le changement climatique", a déclaré Eric Denhoff, président et chef de la direction de l'Association canadienne sur l'hydrogène et les piles à combustible. 


«L'engagement de Hyundai dans l'hydrogène-énergie prouve qu'il est temps pour nous de passer la prochaine étape et de faire du rêve du véhicule électrique à pile à combustible une réalité au Canada en augmentant le nombre des infrastructures de production et de distribution d'hydrogène, la fabrication de véhicules à pile à combustible, véhicules les plus populaires et accessibles pour les Canadiens."


Hyundai Motor a commencé sa recherche et développement dans les piles à combustible dans les années 1990 dans le but de protéger l'environnement mondial et leader de l'industrie avec la technologie environnementale. En 2000, il a réussi à créer un véhicule à pile à combustible à hydrogène qui a effectué des tests comparativement aux moteurs à combustion interne. Après des années de développement, la Hyundai Tucson électrique avec pile à combustible hydrogène de dernière génération de la société - est devenue le premier véhicule hydrogène à pile à combustible produite en série du monde en 2013.


La Hyundai Tucson électrique avec pile à combustible hydrogène est actuellement disponible pour les clients dans un certain nombre de pays à travers le monde, y compris aux États-Unis, au Royaume-Uni, Allemagne, France, Belgique, Italie, Autriche, Pays-Bas, Danemark, Suède, Norvège, Finlande, et la Corée du Sud.

Source traduite par ERH2-Bretagne: Communiqué de presse de Hyundaï No. 498 du 27 novembre 2014

06/12/2014: Hyundai revendique la place du premier constructeur de voiture électrique avec pile à combustible hydrogène
Repost 0
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 10:39
Repost 0
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 10:04

Tandis que la France et "sa transition énergétique", l'électricité (nucléaire) vers l'électricité (renouvelable ?) cherchez l'erreur ! Nous à ERH2-Bretagne, nous reflechissons à la transition énergétique comprenant aussi le Pétrole et le gaz naturel (65 milliards d'importations françaises en 2013 !), vers l'hydrogène produit en France.

Nous n'avons décidément pas les mêmes valeurs. Mais la filière française s'active et un programme est entrain d'être mis en place.

 

Pendant ce temps, de l'autre côté de la Manche...

 L'arrivée de voitures à hydrogène sur les routes du Royaume-Uni franchi un pas de plus. En effet le ministre des affaires Matthew Hancock a annoncé jusqu'à 11 millions de livres (13,75 millions d'Euros) de capitaux. Le Gouvernement et l'industrie prépareront le Royaume-Uni pour le déploiement de véhicules électriques à pile à combustible à hydrogène (FCEV).
 
Les £ 11,000,000 d'investissement serviront à aider à établir un premier réseau de stations de ravitaillement  d'hydrogène, jusqu'à 15, d'ici la fin de 2015
2 millions de livres de financement seront alloués pour les véhicules à hydrogène dans le secteur public.
 

Cela fait partie de la volonté du gouvernement du Royaume-Uni de devenir un leader mondial dans les véhicules à émissions ultra-faibles et Toyota a choisi le Royaume-Uni comme l'un des premiers marchés pour sa voiture FCEV quand il sera en vente l'année prochaine.
 
C'est  l'un des moyens que le Gouvernement envisage pour la décarbonisation du transport routier aux côtés des véhicules électriques à batterie et hybrides plug-in.
 
Répartition des £ 11,000,000 annoncée comprends 7,5 millions de livres  du gouvernement et 3,5 millions de livresde l' industrie:


- £ 2,000,000 de financement complémentaire pour la mise à niveau 6-8 stations de ravitaillement en hydrogène existantes (déjà opérationnelles ou en cours de développement au Royaume-Uni) et pour des projets de démonstration sur des sites accessibles au public


- £ 3,500,000 de financement pour accompagner l'industrie pour 4-7 nouvelles stations de ravitaillement en hydrogène. Il s'agira notamment de stations mobiles ainsi que celles sur les sites autonomes et intégrés dans parvis essence conventionnels


- £ 2,000,000 de financement pour les flottes du secteur public pour favoriser le déploiement d'environ 40 FCEV à hydrogène en grappes géographiques ciblées.


S'exprimant au Japon où il a rencontré les dirigeants de Honda, Nissan et Toyota, M. Hancock a déclaré: «la Grande-Bretagne est devenue l'un des meilleurs endroits au monde pour construire des voitures, avec la valeur de celles que nous exportons qui dépasse les importations pour la première fois en une génération , mais nous voulons aller plus loin.
 
"Les Voitures à hydrogène présentent une énorme opportunité économique et peuvent renforcer notre industrie automobile de renommée internationale. Nous voulons faire du Royaume-Uni l'un des meilleurs endroits au monde pour concevoir, fabriquer et vendre des véhicules à émissions ultra-faibles." 
 
«Le gouvernement va travailler en véritable partenariat avec l'industrie afin que les avantages potentiels soient réalisés par les entreprises et les consommateurs à travers le Royaume-Uni ".
 
Le ministre des Transports baronne Kramer a déclaré: «En 2040 toutes les nouvelles voitures et camionnettes seront des véhicules à émissions ultra-faibles, ce qui pourrait être fourni par une variété de technologies, y compris les plug-in hybrides, les véhicules électriques à batteries et à l'hydrogène. Nous voulons nous assurer que le soutien est là pour tous ces véhicules et que le Royaume-Uni continue à mener le peloton dans la fourniture de l'infrastructure adéquate pour conduire le commutateur électrique ".
 
Le programme fait suite au travail entrepris par le projet UK - H2Mobility - qui regroupe les principales entreprises de l'automobile, l'énergie, les infrastructures et les secteurs de vente au détail avec le gouvernement - de fournir une «feuille de route» pour l'introduction de véhicules à pile à combustible et de l'infrastructure de ravitaillement en hydrogène dans le Royaume-Uni.
 
La mise en place de 15 stations de ravitaillement en hydrogène d'ici la fin de l'année 2015 représentera une première étape importante vers le réseau national initial de 65 identifié par UKH2Mobility.
 
Notes aux rédacteurs


1) Le projet UKH2Mobility a été créé pour évaluer les avantages des véhicules électriques à pile à combustible à hydrogène (FCEV) au Royaume-Uni et de développer une feuille de route pour l'introduction de véhicules à pile à combustible et de l'infrastructure de ravitaillement en hydrogène.
 
2) Il y a actuellement 12 participants de l'industrie (ci-dessous) dans UKH2Mobility ainsi que trois départements du gouvernement britannique - le Department for Business, Innovation et des Compétences, le ministère des Transports et le ministère de l'énergie et les changements climatiques - et Transport Ecosse, Pays de Galles gouvernement et la Autorité du Grand Londres. L'initiative technologique conjointe européenne sur l'hydrogène et les  piles à   combustible et hydrogène (FCHJU)  est également un participant.
Air Liquide SA
Daimler AG
Honda
Le Kia Automotive Group Hyundai
Intelligent Energy Limited
ITM Power plc
Johnson Matthey plc
Morrisons
Nissan Motor Manufacturing (UK) Ltd
Sainsbury
Le BOC Group Limited (filiale du groupe Linde)
Toyota Motor Corporation
 
3) Les véhicules électriques à pile à combustible à hydrogène partagent une grande partie de la technologie des moteurs et le train d'entraînement électrique avec un autre électrique et plug-in de véhicules hybrides; ce sont les dispositifs de stockage d'énergie / de conversion qui sont différentes. La pile à combustible est un dispositif électrochimique qui peut être ravitaillé rapidement - elle continuera à produire de l'énergie tant qu'elle est alimentée en hydrogène. Les véhicules à hydrogène et à pile à combustible ont une portée semblable à leurs équivalents internes du moteur à combustion. Ils sont des dispositifs très efficaces (50-60 pour cent par rapport à une moyenne d'environ 20 pour cent pour les moteurs à combustion interne) qui ne produisent pas d'émissions ou de polluants à la queue-pipe et beaucoup plus réduit globalement les émissions du puits à la roue par rapport à aujourd'hui moteurs essence et diesel.
 
4) L'hydrogène est un vecteur d'énergie propre. Lorsqu'il est utilisé comme combustible dans les systèmes de piles à combustible, il ne produit pas d'émissions de carbone (monoxyde de carbone, dioxyde de carbone, hydrocarbures non brûlés ou particules). Par conséquent, en utilisant l'hydrogène va contribuer à l'amélioration de la qualité de l'air et la réduction de CO2.

 

Source: Annonce du gouvernement britannique

Repost 0
8 octobre 2014 3 08 /10 /octobre /2014 16:14

Toyota a captivé l'attention de la presse internationale en dévoilant sa première voiture électrique commerciale à pile à combustible hydrogène au mondial de l'automobile à Paris.
En commençant par le Japon, la berline électrique avec pile à combustible de Toyota sera commercialisée en Allemagne, au Royaume-Uni et au Danemark en Avril prochain.


En France, les ingénieurs qui conseillent les ministères concernés parlent encore de la voiture hydrogène pour "l'après demain"... "dans 15 à 20 ans, pas avant" ...Ouvrez les yeux messieurs, même en France nous sommes à la pointe dans certains domaines de ces technologies (voir le rapport de l'OPESCT du Sénat), mais il est vrai que Renault et Peugeot ne sont pas encore capables de présenter de tels modèles. D'autant qu'au niveau politique, ils ont aussi du mal à se passer des produits pétroliers, qui contribu largement au déficit de la balance commercial de la France.

Toyota s'attend à ce que l'adoption de véhicules à pile à combustible soit similaire à l'acceptation de son hybride essence-électricité Prius . 
En 2010, l'entreprise a vendu 70 000 hybrides en Europe et prévoit de vendre 170.000 véhicules hybrides cette année, soit 20% de ses ventes en Europe. 
Karl Schlicht, directeur des ventes de Toyota Europe, a déclaré: «Nous préférons que nos premiers clients soient des grandes entreprises ou des flottes entières afin que nous puissions obtenir des données d'utilisation », 
Lancement du modèle commercial de Toyota plus tôt cette année avec un essai de prix à 69,000 $  

Les initiatives technologiques conjointes européenne comme le FCH JU et ten T lancent leurs appels à projet sur ​​des sujets qui soutiennent le développement de stations de ravitaillement en hydrogène le long des corridors européens clés reliant les premiers centres urbains à hydrogène. (La Bretagne n'est pas sur un de ces corridors)


Des programmes nationaux et régionaux coordonnés de l'UE sont essentiels pour aider à atteindre l'ambition européenne de "Clean Power" pour l'infrastructure de carburant et de Transports en 2020, qui a été adoptée par le Conseil de l'UE le 29 Septembre. Paquet qui comprend des dispositions pour les stations d'hydrogène d'ici 2025 pour faire le plein des véhicules électriques à hydrogène (FCEV) circulant dans les pays qui ont choisi d'inclure l'hydrogène dans leurs stratégies nationales. Avis aux français !

 

Repost 0
26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 11:11

Nous l'attendions depuis 2008, la voiture à hydrogène sera lancé en Avril 2015 pour les particuliers au Japon. Et c'est Toyota qui dégaine le premier, juste avant Hyundaï qui devrait annoncer le lancement commercial de sa IX35 prochainement.

 

Toyota s'est lancé dans la pile à combustible depuis une vingtaine d'année et mise énormément sur cette technologie depuis 2001, l'entreprise maîtrise tous les éléments nécessaire de la voiture électrique, avec la pile à combustible hydrogène, les réservoirs à 700 bars et les autres éléments et c'est cela qui fait la force de Toyota. Félicitations !

 

Le message fort c'est le prix de vente : 50 000 € HT (7 millions de Yens)

La Toyota SEDAN Fuel cell sera disponible en Europe et aux USA à l'été 2015.

De type berline (4 ou 5 places) elle ressemble au concept car FCV présentée au salon de Tokyo l'année dernière.

 

On peut estimer que les caractéristiques seront proches de celle-ci:
(Caractéristiques techniques estimées par Bruno Mansuy pour ERH2-Bretagne):

 

- Recharge en 3 à 5 minutes en station service hydrogène 700 bars
 

- Pile à combustible de 100 kW  probablement couplée à une batterie (hybridation de la source d'énergie)
 

- 1 ou plutôt 2 réservoirs d'hydrogène comprimé à 700 bars
 

- Autonomie d'au moins 500 km (mais probablement autour de 650 km) le concept car a une autonomie de 830 km ! 
 

- Vitesse maximum probablement de 155 km/h

 

Les constructeurs français alliés à Nissan et à Mitshubishi, devraient accélérer la cadence en ce domaine, qui résoud les deux problématiques des véhicules électriques batteries: Autonomie et durée de recharge.

L'état français devrait se soucier rapidement d'entreprendre une infrastructure de recharge en hydrogène en même temps que celle sur les véhicules électriques batteries (mais j'opine que c'est un voeux pieu).

on peut deviner la place des réservoirs et de la pile à combustible
on peut deviner la place des réservoirs et de la pile à combustible
on peut deviner la place des réservoirs et de la pile à combustible

on peut deviner la place des réservoirs et de la pile à combustible

Repost 0
11 juin 2014 3 11 /06 /juin /2014 21:10

projet HyLIFT-DEMO


L'Atelier final du premier projet de démonstration européen de chariots élévateurs électriques fonctionnant avec une pile à combustible hydrogène et des infrastructures de recharge hydrogène aura lieu le 23 juin 2014 à Colruyt Group, Zinkstraat, 1500 Halle, en Belgique 


Objectif:

Fabriquer, développer et déployer sur l'Europe des chariots élévateurs alimentés par des systèmes de piles à combustible manufacturés en Europe. 


L'atelier mettra l'accent sur les résultats du projet, les défis relevés et donnera un aperçu de la croissance du marché pour les véhicules de manutention alimentés par des pile à combustible en Europe et dans le reste du monde. Des  informations pratiques de fabricants de piles à combustible et d'opérateurs de chariots élévateurs fournira un point de vue détaillé sur les exigences, l'autorisation et les opérations quotidiennes. 


Le Groupe Colruyt, qui a aimablement offert d'accueillir l'événement, exploite quatre chariots élévateurs à pile à combustible, deux d'entre eux soutenus financièrement par l' entreprise commune sur les piles à combustible et l'hydrogène (FCH JU).

 

L'atelier comprendra une démonstration des différents véhicules et l'infrastructure de ravitaillement en hydrogène.

 

Détail du projet HyLIFT-DEMO et de ses objectifs:

L'objectif global et l'ambition de  est d'effectuer une démonstration à grande échelle de véhicules de manutention alimentés par des piles à combustible hydrogène, ce qui permet un déploiement et introduction sur le marché subséquente commençant au plus tard en 2013.

 

8 Objectifs:


- Démonstration d'au moins 30 véhicules de manutention
Effectuer sur 12 - 18 mois la démonstration d'au moins 10 unités de 2,5-3,5 tonnes de chariots élévateurs et d'au moins 10 unités de tracteurs de remorquage de l'aéroport, mais au total au moins 30 véhicules

- Démonstration de l'infrastructure de ravitaillement en hydrogène sur les sites des utilisateurs finaux
Effectuer 12 - 18 month démonstration de l'infrastructure de ravitaillement en hydrogène sur les sites de l'utilisateur final à travers l'Europe où les véhicules à pile à combustible doivent faire preuve

- Conduite accéléré des tests de durabilité de laboratoire
accélérer les tests de laboratoire sur des systèmes  piles à combustible pour valider la durée de vie et la sensibilité aux chocs, aux vibrations et l'exposition climatique, pour atteindre 4000 heures en laboratoire.

- Valider la proposition de valeur et atteindre des objectifs commerciaux et environnementaux
Effectuer l'acquisition de données et la validation de l'opération de démonstration  et atteindre des objectifs de performance sur la durabilité, l'efficacité et les coûts de la technologie de 3ème génération.

- Planifier et initiation sécurisé de R & D de produits commerciaux de 4ème génération
Veiller à ce que la R & D des technologies de ravitaillement en hydrogène et des piles à combustible de 4ème génération soit lancée à partir de réalisations avec objectifs commerciaux complets

- Assurer le déploiement du marché commercial plus tard en 2013
et assurer l'initiation d'un déploiement sur ​​le marché commercial d'ici la fin de 2013 des véhicules de manutention avec pile à combustible hydrogène . Ceci implique une planification des entreprises et le développement de suggestions pour les mécanismes européenne / de soutien de déploiement national / régional

- RCS sécurisés pour permettre la commercialisation
Identifier les futur règlement, codes et standard afin de permettre la certification de haut volume commercial et utilisation de l'hydrogène alimenté matière de pile à combustible véhicules de manutention

- Diffusion européenne sécurisation nationales et régionales motivation
les résultats du projet et les expériences doivent être diffusées dans toute l'Europe à l'industrie de la manutentionet à l'industrie des piles à combustible à hydrogène.. C'est pour motiver les acteurs nationaux et régionaux à initier également le développement et les activités de commercialisation dans la région/
 


Le projet a débuté Janvier 2011 et est co-financé par l'entreprise commune pour les piles à combustible et l'hydrogène FCH JU | Rubrique: SP1-JTI-FCH.2009.4.1 | Marché n º:. 256862 |

 

Source: http://www.hylift-demo.eu/
 

11/06/2014: projet HyLIFT-DEMO: dernier atelier de travail du projet européen de chariot élévateurs électriques hydrogène
Repost 0
10 juin 2014 2 10 /06 /juin /2014 11:08

Projet H2BER:

Ce projet de démonstration consiste à produire de l'hydrogène "vert" à partir d'un surplus d'énergie éolienne, à l'aide d'un électrolyseur, et à travers un stockage solide, une infrastructure de remplissage d'hydrogène pour bus et voitures et une centrale de cogénération à hydrogène.

L'énergie renouvelable provenant d'un parc éolien d'Enertrag proche du nouvel aéroport de Berlin sera convertie en hydrogène par un électrolyseur de McPhy Energy qui lissera les fluctuations et surplus d'énergie éolienne.

Total et Linde construiront l'infrastructure nécessaire à distribuer ce carburant à des bus et automobiles fonctionnant à piles à combustible.

Par ailleurs, un stockage solide d'hydrogène de nouvelle génération de McPhy Energy (adhérent de ERH2-Bretagne) permettra à la centrale d'énergie de 2G de fournir, à la demande, et de manière flexible, de l'électricité ou du chauffage à partir de l'hydrogène stocké.

L'intérêt de ce projet est multiple:

Produire un carburant zéro émission pour des voitures ou bus roulant à hydrogène et/ou alimenter d'autres stations de remplissage hydrogène.
Réinjecter dans le réseau de gaz naturel ou sur le réseau électrique l'énergie issue du surplus d'EnR.
Optimiser un système soumis à de fortes contraintes d'alimentation électrique et mettant en jeux de nombreux éléments technologiques.

 

Mise en place : 2014

Financement : État Allemand

Partenaires du projet : McPhy pour l'électrolyseur et le stockage solide, Total et Linde pour la station de remplissage à hydrogène, Enertrag pour le parc éolien, 2G pour la centrale de cogénération.

Budget:

Plus de 10 M€ investis par les partenaires du projet

5 M€ de financements publics dans le cadre du programme "50 stations-service" lancé par le Ministère Fédéral des Transports en collaboration avec les industries du secteur.


L'hydrogène vert produit localement, technologie-clé de la transition énergétique en Allemagne.
Le 23 mai 2014, la Secrétaire d'Etat au Ministère des Transports Katherina Reiche a inauguré les équipements d'alimentation en hydrogène vert (H2BER) de la station-service multi-énergie Total de Berlin-Schoenefeld en faisant le plein d'une voiture électrique à pile à combustible. L'hydrogène produit grâce à l'électricité éolienne et solaire est au cœur du réseau inter-systèmes d'énergies renouvelables : électricité, chauffage, gaz et transports.

L'hydrogène décarboné produit par électrolyse sur le site H2BER sera utilisé comme source d'énergie pour plusieurs domaines d'application. C'est la première fois que l'électricité d'origine éolienne et photovoltaïque est ainsi utilisée dans les secteurs de l'électricité, du chauffage et des transports.

Outre son utilisation pour alimenter des véhicules électriques non-polluants, il est également prévu d'utiliser l'hydrogène dans une centrale de cogénération et de l'injecter dans le réseau public de gaz. Le projet développé sur le site H2BER permet ainsi de mener des recherches sur la révolution énergétique dans le cadre d'un système global. D'ici 2016, les sociétés partenaires de H2BER vont investir plus de 10 M€ dans ce projet, dont la moitié sera apportée par le gouvernement fédéral sous la coordination de l'Organisation Nationale de l'Hydrogène et des Piles à Combustible.

Lors de l'inauguration, Katherina Reiche, la Secrétaire d'Etat au Ministère des Transports et des Infrastructures Digitales, a déclaré :

“ Grâce à l'hydrogène et aux piles à combustible, la mobilité électrique va de l'avant ! Dans le Programme national d'innovation pour l'hydrogène et les piles à combustible, nous nous sommes fixés d'importants objectifs. Après 7 ans de recherche et développement, les applications pour le secteur des transports sont adaptées à une utilisation quotidienne et sont technologiquement prêtes pour une mise sur le marché, ce qui est une remarquable réussite. Il s'agit désormais de les commercialiser, une nouvelle phase que nous continuerons à soutenir avec des mesures adaptées. D'abord, il va falloir développer un réseau de stations-service hydrogène couvrant les régions les plus peuplées d'Allemagne et permettant de les relier. Dans le contexte d'un programme dédié, nous allons constituer ce réseau en construisant 50 stations-service d'ici la fin de l'année prochaine. Je suis ravie qu'une nouvelle station service ait été ajoutée au réseau aujourd'hui, mais surtout que l'énergie éolienne et solaire produite localement soit utilisée pour ce projet de démonstration ".

C'est dans le cadre de la collaboration entre le Ministère Fédéral des Transports et les industries du secteur, via le programme CEP (Clean Energy Partnership), le plus important projet de démonstration consacré à la mobilité hydrogène en Europe, que ces 50 stations-service vont être créées d'ici fin 2015.

Le principe de fonctionnement de H2BER repose sur l'utilisation comme source d'énergie de l'hydrogène produit grâce à de l'électricité d'origine éolienne et solaire. Cette électricité provient d'un parc éolien proche. La production d'hydrogène par vent fort sera observée et testée par des scientifiques dans un centre de recherche dédié. Total va également intégrer dans le système de production d'électricité une installation photovoltaïque posée sur le toit de la station qui sera développée par sa filiale spécialisée SunPower.

L'hydrogène décarboné est produit par un électrolyseur McPhy Energy d'une pression de 45 bars, opéré par Enertrag. Fort d'une capacité de 500 kW qui pourra être accrue, cet électrolyseur alcalin, optimisé pour cette application, peut produire plus de 200 kg d'hydrogène par jour, ce qui correspond au plein de 50 voitures.

McPhy Energy fournit un équipement innovant de stockage d'hydrogène sous forme solide d'une capacité de 100 kg. Le spécialiste de l'hydrogène fait ainsi bénéficier ce projet d'une alternative technologique innovante et efficiente qui permet de prendre en compte les fluctuations de production d'hydrogène et est complémentaire au stockage d'hydrogène comprimé.
Linde est en charge de l'ensemble du processus de traitement de l'hydrogène, depuis sa production par électrolyse jusqu'à sa distribution à la pompe. Ce processus inclut le stockage de l'hydrogène sous forme gazeuse dans des réservoirs sous une pression de 45 bars, sa compression à 900 bars, son stockage sous pression dans des réservoirs haute pression ainsi que l'alimentation des autos et des bus. Le gazier fournit aussi ses clients industriels avec une partie de l'hydrogène produit sur le site.
2G a installé une centrale de cogénération permettant de transformer l'hydrogène vert en électricité et en chaleur. La centrale, qui peut également être alimentée par du gaz naturel (10% organique), fournit l'électricité et le chauffage des bâtiments de la station-service, depuis la salle de contrôle de H2BER jusqu'à la boutique et au centre de lavage auto.
Total exploite deux pompes à hydrogène sur le site, une pour les voitures et l'autre pour les bus. Le temps nécessaire pour faire le plein, le confort de conduite et l'absence d'émission des véhicules sont quelques-uns des avantages de la mobilité hydrogène. Les véhicules à pile à combustible sont des véhicules électriques qui ne rejettent pas de gaz polluants, mais uniquement de la vapeur d'eau pure. Le secteur des transports, qui est à l'origine d'environ 20% des émissions de CO2 en Allemagne, pourrait utiliser de l'hydrogène d'origine renouvelable pour réduire sa contribution en CO2.
À Berlin, plus de 50 voitures et autobus fonctionnent déjà à l'hydrogène dans le cadre du projet CEP. Avec le soutien du gouvernement fédéral, en parallèle de la production, du transport et du stockage d'hydrogène, son utilisation dans les véhicules à pile à combustible ainsi que la technologie de ravitaillement en hydrogène sont également en cours de test.

La station-service multi-énergie Total propose toutes les sources d'énergie pour toutes les types de mobilité. A savoir, des carburants traditionnels de qualité issus de produits pétroliers, qui continueront d'être le pilier du secteur des transports dans le futur, de l'hydrogène vert, du gaz naturel et du GPL. La station propose également deux points de charge rapide au standard CCS (Combined Charging System) pour les voitures électriques à batterie.

Source: communiqué de presse de Mc Phy

 


Contact presse

Manuel Fuchs, TOTAL Deutschland GmbH
Email : manuel.fuchs@total.de
Tél : + 49 162 / 1333557

Stefan Metz, Linde AG
Email : stefan.metz@linde.com
Tél : + 49 89 / 3575713 22

Roland Kaeppner, McPhy S.A.
Email : roland.kaeppner@mcphy.com
Tél : + 49 162 / 7872000

Robert Döring, ENERTRAG AG
Email : robert.doering@enertrag.com
Tél : + 49 172 / 3920762

Stefan Liesner, 2G Energy AG
Email : s.liesner@2-g.de
Tél : 0152 / 22592847

Claudia Fried, Clean Energy Partnership
Email : cf@cleanenergypartnership.de
Tél : + 49 172 / 3992256

Jessica Becker, Nationale Organisation Wasserstoff- und Brennstoffzellentechnologie
Email : jessica.becker@now-gmbh.de
Tél : + 49 172 / 1440830


Les sites Internet des partenaires H2BER

www.total.de/ueber-total/neue-energien/elektro-wasserstoff-mobilitaet.html

www.linde.com/cleantechnology

www.mcphy.com

www.enertrag.com

www.2-g.de

www.cleanenergypartnership.de

www.now-gmbh.de

10/06/2014: Projet H2BER station-service hydrogène de Berlin-Schoenefeld
10/06/2014: Projet H2BER station-service hydrogène de Berlin-Schoenefeld
Repost 0
12 avril 2014 6 12 /04 /avril /2014 10:46



Hyundai Motor prévoit de livrer 75 voitures électriques hydrogène  ix35 dans le cadre du plus grand projet de voiture de tourisme à pile à combustible paneuropéen. L'hydrogène pour les véhicules innovants du projet (HyFIVE), financés par l'entreprise commune européenne sur les piles à combustible et l'hydrogène (FCHJU), verra les livraisons faites à Bolzano, Copenhague, Innsbruck, Londres, Munich et Stuttgart.


Dans le cadre du projet, l'infrastructure de ravitaillement pan-européen existant sera élargi de manière significative, offrant plus de choix et de commodité pour les adoptants précoces de la technologie des véhicules électriques à pile à combustible.


"Hyundai Motor a été un chef de file mondial dans le développement de la technologie des piles à combustible hydrogène depuis 1998, et ce nouveau partenariat contribuera à sensibiliser davantage les avantages de l'hydrogène comme solution de transport à long terme. En offrant plus de véhicules pour une utilisation sur les routes européennes, nous allons travailler avec les autres partenaires du projet pour faire progresser la prise de conscience, la compréhension, la viabilité et l'utilisation de véhicules tels que la ix35." Byung-Kwon Rhim, président de Hyundai Motor Europe:


Le projet Euro HyFIVE est géré par la Greater London Authority. Les partenaires sont les constructeurs automobiles BMW, Daimler, Honda et Toyota, et les entreprises de gaz industriels Air Products, Réseau d'hydrogène Copenhague, ITM Power, Linde et OMV. Les autres signataires sont des consultants de l'énergie et de la cellule de combustible et l'hydrogène entreprise commune.


Au total, le projet vise à fournir 110 véhicules à pile à combustible de cinq fabricants, y compris les 75 de Hyundai Motor.


Hyundai Motor a déjà fourni des exemplaires de la  ix35 à des clients au Danemark, en France, en Allemagne, en Suède et au Royaume-Uni. La  ix35 est équipé d'un  moteur  électrique de 100 kW (136 ch) , lui permettant d'atteindre une vitesse maximale de 99 mph (159 km / h). Une paire de réservoirs d'hydrogène, situé entre les roues arrière du véhicule, permettre au véhicule de parcourir jusqu'à 369 miles (594 km) avec un seul ravitaillement.

Voitures électriques hydrogène Honda, Mercedes, Toyota et Hyundai
Voitures électriques hydrogène Honda, Mercedes, Toyota et Hyundai
Voitures électriques hydrogène Honda, Mercedes, Toyota et Hyundai
Voitures électriques hydrogène Honda, Mercedes, Toyota et Hyundai

Voitures électriques hydrogène Honda, Mercedes, Toyota et Hyundai

Repost 0