Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Erh2-Bretagne

  • ERH2-Bretagne
  • THEME: L'énergie renouvelable, hydrogène et piles à combustible, réseaux énergétiques intelligents

SERVICES Proposés aux membres adhérents de l'association:
- Veille technologique, économique et réglementaire.
- Etudes technico-économiques.
- Projets de démonstration
  • THEME: L'énergie renouvelable, hydrogène et piles à combustible, réseaux énergétiques intelligents SERVICES Proposés aux membres adhérents de l'association: - Veille technologique, économique et réglementaire. - Etudes technico-économiques. - Projets de démonstration

Adhésions

Nouveau site internet: 

erh2-bretagne.strikingly.com

 

Demande d'adhésion: ERH2.Bretagne (at) gmail.com

 

Services proposés:

- Conférences, sensibilisation, formation (structures publiques et entreprises)
- Etudes générales et spécifiques sur l'hydrogène et les piles à combustibles
- Aides au montage de projets de stockage d'énergie renouvelable et de véhicules décarbonés
- Veille technologique, économique et règlementaire

 

Evénements

13-14 avril 2016
Fuel Cells Science and Technology 2016
Glasgow, Royaume Uni


25-29 avril 2016
Hannover Messe2016 - Hydrogen and Fuel Cells
Hanovre, Allemagne


29-30 avril 2016
24H de St Jo
Boulogne sur Mer


26-27 mai 2016
23rd FCDIC Fuel Cell Symposium
Tokyo, Japon


     
13-17 juin 2016
World Hydrogen Energy Conference 2016
Palais des Congrès et des Expositions, Saragosse, Espagne


14-17 juin 2016
Advanced Automotive Battery Conference (+ Fuel Cells) (16th aabc)
Detroit, USA


19-22 juin 2016
EVS29 - Electric Vehicle Symposium & Exhibition
Montréal, Québec


29-30 juin 2016
4e édition des Journées Hydrogène dans les Territoires
Grenoble

 

filière hydrogène et piles à combustible française

1) Rapport de l'Office Parlementaire d'Evaluation des Choix Scientifiques et Technologiques (OPESCT) de 2014: L'hydrogène; vecteur de la transition énergétique ?

 

Article de ERH2-Bretagne avec les 5 recommandations du rapport:

Résumé ERH2-Bretagne
 

Rapport: L'hydrogène; vecteur de la transition énergétique ?

 

Présentation pdf de l'AFHYPAC au SENAT le 7 novembre 2014
 

 

2) Mobility hydrogène France: Etude nationale sur le déploiement des voitures électriques à hydrogène et de l'infrastructure de recharge associée. (2014)

Présentation de l'étude: 

http://www.afhypac.org/images/documents/h2_mobilit_france_fr_final.pdf

 

3) Les piles à hydrogène une filière d'avenir pour la transition énergétique, Rapport DREAL Rhône Alpes (Nov 2012)

Présentation du rapport: 

http://www.rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/121030_-_DREAL_Hydrogene_-_Livret_de_promotion_cle149915-1.pdf

 

4) Les acteurs de la filière hydrogène et piles à combustible en région Rhone Alpes:

http://www.rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Fiche_Acteurs_H2PAC_nov_2012_cle545381-1.pdf

 

5) Les acteurs de la filière électromobilité hydrogène en région Midi-Pyrénées

Carte interractive: 

https://mapsengine.google.com/map/viewer?mid=zjC-x7q49Xec.kUDirMmLxpaQ

Etude de positionnement de la filière électromobilité H2 en région Pyrénées: 

http://blogs.enstimac.fr/phyrenees/Rapport_Phyre%CC%81ne%CC%81es_VF_HA%20pdf.pdf

Classement Des Articles Par Thématiques

Filière stockage des énergies marines (EMR) et renouvelables (EnR)

1) Etude stockage des énergies marines renouvelables en Bretagne, pour Bretagne Développement Innovation (BDI) dans le cadre du projet européen MEREFIC, par le bureau d'étude Indicta. (présentée le 22 novembre 2014 à la CCI du Morbihan).

Rapport d'étude: 

http://ressources.bdi.fr/telechargements/INDICTA_BDI_Stockage&EMR_Livrable%20final_v1.0%20Merific.pdf

12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 21:29

  
Asia Pacific Fuel Cell Technologies  (APFCT)* a annoncé que l'un des scooters avec piles à hydrogène  de sa flotte de démonstration est  le premier à compléter 15,000 km sur la route.

La flotte de dix scooters est actuellement testée pour un
programme de démonstration et  de vérification de l'Industrie de l'Hydrogène Energy, parrainé par le Bureau de l'énergie, à Taiwan. Actuellement, six scooters sont alloués à un essai sur route de 5000 km. Un scooter a été testé sur la longévité pour 5000 km par le centre de Taiwan Automotive Research et Testing (APFCT), qui a été achevée en Octobre 2011. Les trois autres scooters doivent parcourir chacun 15,000 km sur la route; le deuxième scooter    doit atteindre l'objectif de cette semaine. Le projet sera achevé en Janvier 2012.

Le scooter zéro émission (SZE) à pile à hydrogène de
APFCT est développé pour la vente commerciale, principalement en Asie. Un accord pour développer un système de ravitaillement commercial utilisant la technologie  électrolyseur de l'ACTA** a été annoncé plus tôt ce mois-ci.

 


 

* Asie-Pacifique Fuel Cell Technologies, Ltd (APFCT) a été fondée en Mars 2000 avec une équipe de techniciens, de scientifiques et autres experts associés. Le Siège social est situé à Hsinchu Science Based Industrial Park, Chunan, hsien de Miaoli, Taiwan. Une succursale est située en Californie, Etats-Unis.
La mission de l'APFCT depuis sa fondation a été de faire avancer la membrane électrolyte polymère (PEM) des technologies de pile à combustible et de se concentrer sur la promotion de la commercialisation des piles à combustible pour les scooters et autres applications similaires du produit final. Grâce à la réalisation de ces objectifs, l'APFCT apporte une contribution significative à assainir l'environnement de la pollution et à la réduction du CO2, une plus grande efficacité d'utilisation des ressources de la terre et à agir comme un agent essentiel dans la viabilité des énergies renouvelables.


** Acta apporte la technologie générateur d'hydrogène sous pression, les systèmes compatibles accessibles aux consommateurs et facilite la société de l'hydrogène à travers la promotion d'un local, en réseau / infrastructure de l'hydrogène hors réseau conçu pour les consommateurs et les industries.

 

 

Informations sur Acta and APFCT:

www.actagroup.it

www.apfct.com

Repost 0
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 11:06

La région d'Argovie en Suisse va démontrer le déploiement de 5 bus électrique avec  pile à hydrogène dans les opérations régulières de transport public sous le financement européen, du projet CHIC.  

 

Hydrogenics Corporation a annoncé le 25 Novembre 2011 avoir été retenu pour  livrer une unité de production d'hydrogène HySTAT (TM) 60,  capable de produire 130 kg par jour d'hydrogène pur. Il fera partie d'un système complet de station de production - ravitaillement fournit par  Carbagas, une filiale entièrement détenue par le groupe Air Liquide. L'électrolyseur est prévu pour être livré à la ville de Brugg dans le canton d'Argovie, début 2012 pour l'utilisation de l'autobus.


La station de ravitaillement fournira de l'hydrogène vert à 350 bars, sera basé au garage de bus de Postauto* de Brugg et sera utilisé pour faire fonctionner le bus Citaro 5 FuelCELL.

 

* Postauto (www.postauto.ch) est le plus grand opérateur de bus publics en Suisse avec plus de 2.000 véhicules en service.

 

Durant les cinq années à venir, CarPostal testera la motorisation à pile à combustible et sera la première entreprise suisse de transports publics à utiliser l'hydrogène comme carburant. À partir du 11 décembre 2011, les cinq cars postaux à pile à combustible seront progressivement mis en service sur les lignes régulières.

Utilisation sur les lignes régulières

De par sa topographie et ses itinéraires, le réseau de lignes CarPostal de la région de Brugg, particulièrement dense, se prête à ce test. Les 5 cars postaux à pile à combustible seront exploités par l'entreprise CarPostal Voegtlin-Meyer AG. C’est au site de cette dernière à Brugg que les cinq cars postaux seront garés et ravitaillés. Le canton d’Argovie soutient le projet «car postal à pile à combustible» pour une durée de cinq ans à hauteur de 1,5 million de francs en tout, pris sur le fonds Swisslos.

Première station-service d’hydrogène pour bus

Dans les prochains mois, CarPostal construira à Brugg la première station-service d’hydrogène pour bus en Suisse. Sa mise en service est prévue pour le printemps 2012. Au début, cette station-service ne ravitaillera que les cars postaux à pile à combustible. Il est toutefois possible que d’autres véhicules s’y approvisionneront plus tard en carburant, dont les véhicules de recherche du l’Institut Paul Scherrer, autre partenaire de ce projet.

2000 tonnes de CO2 en moins

Ce test à long terme est axé sur le développement durable. La majeure partie de l’hydrogène sera produite à la station-service de Brugg. L’hydrogène est obtenu à 100 % grâce aux énergies renouvelables, telles que l’énergie hydraulique, le solaire, l’éolien ou encore la biomasse. IBB, fournisseur d’énergie à Brugg, fournira l’électricité pour la production qui est neutre en CO2. Son utilisation n’engendre pas de gaz d'échappement, la seule émission étant la vapeur d'eau, et le niveau de bruit est très faible. De plus, les cars postaux récupèrent de l’énergie lors du freinage – une énergie ensuite utilisée pour la conduite ou, par exemple, pour le chauffage ou la climatisation. CarPostal s’attend à une économie d’au moins 2000 tonnes de CO2 pendant les cinq ans de la phase de test.

Test des systèmes de propulsion hybride

Au bout de ces 5 années d’utilisation, nous devrions disposer de connaissances approfondies concernant l’utilisation prolongée dans la vie quotidienne de cette nouvelle technologie hybride à pile à combustible.

Depuis deux ans, CarPostal teste la motorisation diesel hybride. En étendant ces tests, la plus importante entreprise de transports publics par car compte promouvoir les modes de propulsion alternatifs. Ces objectifs sont également ceux de La Poste Suisse dans le cadre de la stratégie de développement durable du groupe.

Cinq bus Mercedes-Benz hybrides à pile à combustible

Les cinq bus hybrides Citaro FuelCELL de Mercedes-Benz, de conception identique, s'approvisionnent exclusivement en hydrogène. Ce dernier est transformé en énergie électrique pour la propulsion. Il s’agit d’un modèle à plancher surbaissé muni d’une motorisation hybride à pile à combustible de troisième génération. Le prototype a été lancé en 2009 et la fabrication en série pourrait commencer en 2016.

Les partenaires participent à l’investissement

Les investissements réalisés sont considérables. Rien que pour l’achat des cinq cars postaux, quelque 11 millions de francs sont budgétés. La réalisation de ce projet n’est possible que grâce au soutien financier d’institutions publiques et en collaboration avec des partenaires du monde de l'économie et de la recherche.

Les partenaires des cars postaux à pile à combustible:

  • CarPostal Suisse SA
  • La Poste Suisse
  • Union européenne: projet CHIC (Argovie, Bolzano, Londres, Milan, Oslo)
  • Canton d’Argovie
  • Office fédéral de l'énergie (OFEN)
  • Empa
  • Bus Daimler: EvoBus GmbH Mannheim et EvoBus (Suisse) AG
  • Institut Paul Scherrer, Villigen
  • IBB Holding AG, Brugg
  • Carbagas AG, Gümligen

Source: Communiqué de presse de PostAuto

Repost 0
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 17:10
Toyota dévoilera une voiture à pile à hydrogène au Salon automobile de Tokyo 2011, qui débute le 2 Décembre: le Toyota Motor Corp.  
Le concept car FCV-R est une berline de taille moyenne qui fonctionne à l'hydrogène à partir d'un réservoir de 700 bars d'hydrogène, avec une autonomie de près de 700 km avec un seul réservoir.  
Toyota vise  la commercialisation du véhicule en 2015.
Repost 0
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 10:04

Le centre sud-coréen des véhicules de technologie pile à combustible hydrogène de Hyundaï, a confirmé que la production en petite série de l'ix35 FCEV (Fuel Cell électric vehicle – véhicule électrique à pile à combustible) commencera à Ulsan l'année prochaine, où le modèle classique est actuellement produit. 1000 voitures seront produites pour la location entre 2012 et 2014 dont 10 000 la première année pour un lancement de la production commerciale en grande série prévue pour 2015. Un prix indicatif de 50 000 $ US a été fixé.

Il a suggéré que le déploiement devrait commencer en Corée du Sud et en Californie dans la période 2013-14 avant de s'étendre à l'Europe et à d'autres territoires à partir de 2015, avec un prix approximatif de £ 35 000 GBP (~ 55 000 $ US). Il y a donc un surcoût d'environ £ 10 000 ( 15 700 $ US) comparé à la variante essence haut de gamme, mais c'est un prix très compétitif pour un premier FCEV.

Le ix35, stigmatisé comme le Tucson aux Etats-Unis, dispose d'une pile à combustible de 100 kW, qui fournit 134 chevaux et représente un tiers du coût total du véhicule, qui est couplée avec une batterie Li-Ion de 21 kW. Ensemble, ils donnent une autonomie de 525 km et une vitesse maximale de 160 km / h. Ceux qui ont conduit la voiture de test ont donné un avis favorable: la voiture est souple, tout en douceur, et nous sommes impatients de la voir sur les routes.


 

Source: Fuel cell today (Traduction ERH2-Bretagne)

Repost 0
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 23:16

La F City H2, le premier véhicule électrique urbain à hydrogène en cours d’immatriculation en France, présenté pour la première fois au salon Mobilis.

 

A l’occasion du salon Mobilis, organisé les 15 et 16 novembre 2011, à Belfort, par le Pôle Véhicule du Futur, le véhicule électrique urbain F City H2 propulsé par pile à combustible sera dévoilé à la presse aussi bien qu’au grand public.

 

Il s’agit du premier véhicule électrique urbain à pile à combustible et stockage d’énergie sous forme d’hydrogène en cours d’homologation auprès du CNRV (Centre National de Réception des Véhicules). Ce projet F City H2 va permettre d’immatriculer pour la première fois en France un véhicule à hydrogène conformément au règlement européen CE 79/2009.

 

Ce véhicule est l’œuvre d’un travail mené en commun par cinq partenaires (voir aussi ci- dessous le descriptif complet) :

 

- Michelin, dont le centre d’innovation dédié à la mobilité propre a été chargé dans ce projet du module énergie à pile à combustible ;

 

- FAM Automobiles (Fabrication, Assemblage, Montage Automobiles) est en charge du véhicule lui-même, de la mécanique du caisson énergie et de son intégration dans le véhicule.

FAM est également en charge de la présentation à l’homologation du véhicule ;

 

- EVE System a pour mission l’adaptation de la chaîne de traction et de la gestion des batteries.

Cette société assure également l’intégration des batteries Lithium dans le module énergie ;

 

- FC LAB conduit l’analyse des risques et veille à la sûreté de fonctionnement. Ce laboratoire

conduit les tests environnementaux du module énergie, dans le respect de la réglementation, en

vue de la certification ;

 

- l’Institut Pierre Vernier, centre de transfert et de d’innovation est responsable des tâches de

communication et de dissémination des résultats du projet.

 

Le principe de ce projet F City H2 a été d’adapter le module énergie du véhicule urbain électrique F-City pour qu’il reçoive une pile à combustible (PAC) et un stockage d’énergie sous forme d’hydrogène tout en restant compatible avec l’existant (chaîne de traction inchangée).

 

 

Principales caractéristiques de la F-City H2

 

• Batterie lithium avec une capacité de 2.4 kWh

• Pile à combustible servant de prolongateur d’autonomie avec une énergie utilisable de 15 kWhe

• Poids du module énergie complet (structure comprise) : 120 kg

 

 

Les avantages comparés au véhicule électrique initial F-CITY 100% batteries (NiMh)

 

• Gain de poids : le poids du module énergie passe de 290 kg pour la version 100% batteries à 120 kg dans cette configuration petite batterie Lithium et Pile à Combustible

 

• Une densité d’énergie (Wh/kg) multipliée par 3,6 ce qui permet un gain d’autonomie de 50% ;

 

• Une recharge rapide : temps de remplissage en hydrogène similaire à celui d’un véhicule à carburant ;

 

• La chaleur générée par la Pile à combustible est utilisée pour chauffer l’habitacle (plus de nécessité à ’intégrer une fonction chauffage supplémentaire dans le véhicule puisant sur le capital d’énergie) ;

 

• Véhicule modulable au niveau du module énergie avec l’intégration potentielle de différents modules dits « plug-and-drive » : modules interchangeables suivant l’utilisation ciblée pour le véhicule ;

 

• Véhicule potentiellement commercialisable en petite série avec l’ensemble des certifications sécurité et réglementaires requises.

 

Ce projet a bénéficie du soutien financier des collectivités franc-comtoises dans le cadre du FRI, d’OSEO Franche-Comté et Rhône-Alpes, de financement européen (FEDER), et de financements du canton de Fribourg (Suisse) pour le centre de recherche de Michelin.

 

 

Descriptif des partenaires

 

EVE System (France), basée à Lyon, est une société spécialisée dans l’intégration de systèmes électriques embarqués pour véhicules électriques et hybrides depuis 2001.

EVE System dispose d’un savoir faire établi dans la conception de systèmes batteries, ainsi que dans la production hardware et software de calculateurs de supervision dédiés à ces véhicules.

 

FAM Automobiles, situé à Etupes dans le Doubs, sous-traitant de grands constructeurs depuis 26 ans, réalise des séries spéciales de véhicules. L’entreprise est aujourd’hui un partenaire industriel pouvant intervenir dans plusieurs étapes, de la conception à la réalisation du produit. La société devient constructeur en 2008 et obtient le code WMI avec le lancement de la F-City, véhicule urbain tout électrique.

 

FC Lab, situé à Belfort, mène depuis plusieurs années des projets de recherche sur les thématiques de l’expérimentation, de la durabilité et de l’intégration des systèmes à piles à combustible. Il se développe aujourd’hui comme plateforme d’évaluation de la technologie pile à combustible et de ses applications, d’aide à la certification et d’innovation collaborative, au service de l’ensemble des acteurs de la chaîne de valeur industrielle.

 

Passerelle entre les laboratoires de recherche et les entreprises, l'Institut Pierre Vernier, situé à Besançon en Franche Comté, prend en charge les démarches de transfert de technologies et se positionne comme un catalyseur des projets d'innovation à forte valeur technologique dans divers domaines d'applications tels que la mobilité, l'énergie, la défense, l'aéronautique, l'Horlogerie Bijouterie Joaillerie (HBJO), la santé.

 

Michelin Recherche et Technique, centre d’innovation du Groupe Michelin dans la mobilité propre, mène des programmes de conception de solutions de propulsions électriques. Ses moteurs roues électriques équipent des véhicules terrestres démonstrateurs et ses technologies H2 (piles à combustible et stockage de gaz) ont déjà été testées sur route et même en vol.

 

Le Pôle Véhicule du Futur

Labellisé pôle de compétitivité depuis 2005, et basé sur les régions Alsace et Franche-Comté, le Pôle Véhicule du Futur a pour finalité d’inventer les solutions pour les véhicules et les mobilités du futur dans une perspective de développement durable.

 

 

Pour en savoir plus: Présentation à Mobilis: www.mobilisconference.com/uploads/2010/bilan/B4-Bernard.pdf

Source: Communiqué de presse de Michelin

Repost 0
13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 23:45

Air Liquide et Plug Power uniront leurs forces pour développer le marché européen des chariots élévateurs à pile à combustible, ont annoncé les deux sociétés. L'intention est de créer une joint-venture basée en France, entre Plug Power et Axane, filiale d'Air Liquide.

 

Le chariot élevateur GenDrive Plug Power ® technologie de pile à combustible sera utilisé pour développer, fabriquer et commercialiser une gamme de chariots élévateurs avec piles à combustible hydrogène en Europe. Les chariots élévateurs seront déployés avec l'infrastructure d'hydrogène associée fournie par Air Liquide – un système complet à «énergie propre».

La propriété de l'entreprise conjointe proposée sera partagée, avec une participation initiale de Plug Power de 45%, qui aura l'occasion d'acquérir une participation majoritaire en 2016.

Plug Power cédera certaines licences de propriété intellectuelle à Axane, qui versera des acomptes provisionnels au cours d'une période de cinq ans. Dans un premier temps, les unités GenDrive ® seraient fabriquées à Latham Plug Power, au siège de New York et distribuées par le canal de vente et de service fournis par Axane, avec un potentiel de production basée en Europe à une date ultérieure.

Les sociétés prévoient des ventes d'environ 10.000 unités pour 2015. 325 000 chariots élévateurs à fourche sont vendus sur le marché européen chaque année, il y a donc un marché potentiel important. Plug Power et Air Liquide travaillent déjà ensemble sur des déploiements pour Walmart Canada, et Coca-Cola aux Etats-Unis. Plus de 2.300 chariots élévateurs fonctionnant à l'hydrogène seront en service en Amérique du Nord d'ici la fin de 2011.

 

 

Source: Fuel cell today

Repost 0
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 10:23
Repost 0
23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 07:19

L'Opérateur espagnol de voies ferroviaire FEVE (Ferrocarriles de Vía Estrecha; à voie étroite) a dévoilé un tramway alimenté par deux piles à hydrogène. Le tramway peut transporter 20 à 30 passagers à une vitesse supérieure de 20 kilomètres à l'heure.

 

http://www.fuelcelltoday.com/media/1552659/fuel_cell_tram_spain_349x262.jpg

 

Le prototype a été construit dans les ateliers de la société Pravia par Fenit Rail (dont FEVE détient une participation de 37,5%), et on espère qu'il entrera en service dans les Asturies l'année prochaine.

Développé pour un coût de 1 M € avec un wagon de 14,3 m Série 3400, le prototype de véhicule de 20 tonnes est alimenté par deux piles à combustible de 12 kW, alimentées en hydrogène à partir d'un rack de 12 bidons contenant 105,6 mètres cubes de gaz .

Le courant alimente quatre moteurs asynchrones de traction AC, chacun évalué à 30 kW. L'énergie produite lors du freinage est stockée dans trois modules de supercapacités HTM 125 de Maxwell ou des batteries lithium-ion évalué à 95 kW.

L'équipement électrique a été conçu par CIDAUT, un centre de recherche et de développement sur les transports et l'énergie créée en 1993 et s’appuie sur l'expertise de l'Université de Valladolid, en Espagne. Le financement du projet a été fourni par le gouvernement régional des Asturies.

 

Source: http://www.fuelcelltoday.com

Repost 0
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 09:19

 

Le 5 octobre 2011 était organisé les "Premiers tests Exclusifs en France de véhicules électriques à Hydrogène" sur le circuit automobile de Marcoussis.

 

La journée était Organisée par Air Liquide et par Michelin.

Un de nos adhérents à participé à cette présentation et nous adresse son compte rendu:

bonjour à tous,

j'ai vécu hier une journée hyper intéressante à Marcoussis en région parisienne " Premiers tests Exclusifs en France de véhicules électriques à Hydrogène" organisée par l'Air Liquide.
Cette journée a débutée par une présentation de l'Air Liquide des avancées dans le domaine de  la production et le stockage de l'hydrogène ainsi que sur les stations de distribution d'hydrogène bi-pression (350 et 700 bars) qu'elle a développées.

Ensuite 12 véhicules à hydrogène ont été présentés:

Daimler-Mercedes            2 Class B Fuel Cell
Honda                                2 FCX Clarity
Hyundai                             2 ix35 FCEV
Intelligenz Energy             1 Taxi Zero émission
                                           1 Scooter Suzuki Burgman Fuel Cell

GM-Opel                            2 HydroGen4 (dont une aux couleurs Air Liquide)
Peugeot                             1 307 coupé cabriolet projet FiSyPAC
Toyota                                1 FCHV-adv Hydrogen

Un débat a suivi ces présentations, il a été court car les participants s'étaient inscrits pour conduire ces véhicules sur le circuit de Marcoussis.
Ce débat a porté sur l'énergie propre de demain avec des véhicules qui ne génèrent aucune pollution. Utilisé dans une pile à combustible, l'hydrogène se combine à l'oxygène de l'air pour produire de l'électricité en ne rejetant que de l'eau. En 2001 Air Liquide à créé Axane, une filiale dédiée au développement des piles à combustible. Axane conçoit, fabrique et commercialise ces piles, dont les coûts de fabrication ont été divisés par 6 en dix ans. Le groupe a mis au point les stations de distribution qui permettent de remplir le réservoir des véhicules avec de l'hydrogène gazeux en moins de 5 minutes et à une pression allant jusque 700 bars.
Le débat a aussi porté sur la mobilité et la recherche de nouvelles solutions énergétiques car une seule énergie ne répondra pas à l'ensemble des besoins il faut définir un nouveau mix énergétique. S'ils ne peuvent prétendre répondre à l'ensemble des besoins de mobilité les véhicules électriques à hydrogène sont particulièrement performants pour les parcours longue distance qui représentent aujourd'hui 75% des émissions de CO2 du secteur transports. Avec Blue Hydrogen Air Liquide s'oriente résolument vers une décarbonisation progressive de sa production d'hydrogène dédié aux applications énergétiques.

Tous les véhicules étaient hybrides hydrogène + batteries Lithium-Ion,  la présence des batteries présente plusieurs avantages: une apport complémentaire d'énergie lors des accélérations et une autonomie plus élevée.
 J'ai pu moi-même en conduire 3: Toyota, Opel et Mercedès. C'est absolument fantastique, ces véhicules sont confortables, très silencieux et puissants avec des accélérations étonnantes. Les véhicules ont pu remplir leur réservoirs à la station de distribution d'hydrogène mise à disposition par l'Air Liquide. Le remplissage des réservoirs est d'une simplicité enfantine et très rapide (quelques minutes). La pression de l'hydrogène dépendait du type de véhicule et de la marque certains étaient à 350 bars d'autres à 700 bars. Le seul problème posé par le silence de ces véhicules est que les piétons n'entendent pas l'arrivée de la voiture et donc le conducteur doit avertir de son arrivée.....
En pièces jointes les photos des véhicules et des stations de remplissage à 350 bars et.ou à 700 bars.

Point important: la mise en place des stations de distribution en France.

Aujourd'hui il y a 200 stations installées dans le monde et de nombreux pays ont l'intention d'en mettre en service dans le futur.
Deux exemples:
Le Japon en prévoit 100 en 2015, l'Allemagne 500 en 2020, il faut dire que dans ce pays il a 10 voitures Opel à Berlin qui circulent et qui ont parcouru + 100000 kms depuis 2008.
En France il n'y a encore rien de réellement planifié mis à part Air Liquide qui prévoit des installations dans l'est de la France près de la frontière allemande pour créer un prolongement des installations en Allemagne.
La plupart des constructeurs automobiles prévoient une mise sur le marché des véhicules à hydrogène en 2015 mais pour pouvoir alimenter ces véhicules il est nécessaire de mettre en place les infrastructures nécessaires; aussi Air liquide, les constructeurs automobiles et d'autres associations (comme ERH2-Bretagne) se sont regroupées pour pousser la France à mettre en place une réglementation sur l'hydrogène.
- un cadre réglementaire adapté au déploiement en séries des stations de distribution (plusieurs centaines par an)
- une étude nationale pour déterminer les besoins en France
- accélérer la prise de décision

Un exemple: Toyota va mettre sur le marché en 2015 un véhicule FCHV ADV avec une vitesse de pointe de 155 km/h et une autonomie de 830 kms mais le véhicule ne sera pas disponible en France s'il n'y a pas d'infrastructures.
En ce qui concerne les véhicules la directive européenne CE 79/2009 permet la mise sur le marché de véhicules à hydrogène selon les normes imposées et la France ne peut s'opposer à cette directive mais s'il n'y a pas d'infrastructures le véhicule va rester dans le garage. De plus les constructeurs travaillent à faire baisser le prix des piles à combustible qui sont très élevés aujourd'hui (entre 100000 et 200000 euros) Il faut donc s'attendre qu'en 2015 ces véhicules soient réservés à une catégorie de population relativement riche puisque les prix vont tourner autour de 100000 euros la voiture.
cette fois j'ai tout dit n'hésitez pas à me contacter pour plus d'infos.

à bientôt
jean pierre seingier


Peut être lancera t-on prochainement des stations services hydrogène sur le territoire breton ?
Pour cela il faudrait que les pouvoirs publics envisage d'utiliser des véhicules hydrogène.

 

Repost 0
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 01:25

 

http://www.fuelcelltoday.com/media/1543754/bds_phantom_eye_400.jpg

Boeing prévoit de lancer des vols d'essai du drone longue distance Phantom Eye à hydrogène UAV (Unmanned Aerial Vehicle) en Californie à la fin Octobre ou début Novembre.

Le véhicule, annoncés fût d'abord testé en Juillet 2010, il est bi-moteur avec 150 pieds d' Envergure et une vitesse de croisières d'environ 150 nœuds. Les vols à venir visent à démontrer jusqu'à quatre jours de vol d'endurance à 65 000 pieds.

Image: Bruce Becker / Boeing

 

Source: Fuel Cell Today

 

Repost 0