Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Erh2-Bretagne

  • ERH2-Bretagne
  • THEME: L'énergie renouvelable, hydrogène et piles à combustible, réseaux énergétiques intelligents

SERVICES Proposés aux membres adhérents de l'association:
- Veille technologique, économique et réglementaire.
- Etudes technico-économiques.
- Projets de démonstration
  • THEME: L'énergie renouvelable, hydrogène et piles à combustible, réseaux énergétiques intelligents SERVICES Proposés aux membres adhérents de l'association: - Veille technologique, économique et réglementaire. - Etudes technico-économiques. - Projets de démonstration

Adhésions

Nouveau site internet: 

erh2-bretagne.strikingly.com

 

Demande d'adhésion: ERH2.Bretagne (at) gmail.com

 

Services proposés:

- Conférences, sensibilisation, formation (structures publiques et entreprises)
- Etudes générales et spécifiques sur l'hydrogène et les piles à combustibles
- Aides au montage de projets de stockage d'énergie renouvelable et de véhicules décarbonés
- Veille technologique, économique et règlementaire

 

Evénements

13-14 avril 2016
Fuel Cells Science and Technology 2016
Glasgow, Royaume Uni


25-29 avril 2016
Hannover Messe2016 - Hydrogen and Fuel Cells
Hanovre, Allemagne


29-30 avril 2016
24H de St Jo
Boulogne sur Mer


26-27 mai 2016
23rd FCDIC Fuel Cell Symposium
Tokyo, Japon


     
13-17 juin 2016
World Hydrogen Energy Conference 2016
Palais des Congrès et des Expositions, Saragosse, Espagne


14-17 juin 2016
Advanced Automotive Battery Conference (+ Fuel Cells) (16th aabc)
Detroit, USA


19-22 juin 2016
EVS29 - Electric Vehicle Symposium & Exhibition
Montréal, Québec


29-30 juin 2016
4e édition des Journées Hydrogène dans les Territoires
Grenoble

 

filière hydrogène et piles à combustible française

1) Rapport de l'Office Parlementaire d'Evaluation des Choix Scientifiques et Technologiques (OPESCT) de 2014: L'hydrogène; vecteur de la transition énergétique ?

 

Article de ERH2-Bretagne avec les 5 recommandations du rapport:

Résumé ERH2-Bretagne
 

Rapport: L'hydrogène; vecteur de la transition énergétique ?

 

Présentation pdf de l'AFHYPAC au SENAT le 7 novembre 2014
 

 

2) Mobility hydrogène France: Etude nationale sur le déploiement des voitures électriques à hydrogène et de l'infrastructure de recharge associée. (2014)

Présentation de l'étude: 

http://www.afhypac.org/images/documents/h2_mobilit_france_fr_final.pdf

 

3) Les piles à hydrogène une filière d'avenir pour la transition énergétique, Rapport DREAL Rhône Alpes (Nov 2012)

Présentation du rapport: 

http://www.rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/121030_-_DREAL_Hydrogene_-_Livret_de_promotion_cle149915-1.pdf

 

4) Les acteurs de la filière hydrogène et piles à combustible en région Rhone Alpes:

http://www.rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Fiche_Acteurs_H2PAC_nov_2012_cle545381-1.pdf

 

5) Les acteurs de la filière électromobilité hydrogène en région Midi-Pyrénées

Carte interractive: 

https://mapsengine.google.com/map/viewer?mid=zjC-x7q49Xec.kUDirMmLxpaQ

Etude de positionnement de la filière électromobilité H2 en région Pyrénées: 

http://blogs.enstimac.fr/phyrenees/Rapport_Phyre%CC%81ne%CC%81es_VF_HA%20pdf.pdf

Classement Des Articles Par Thématiques

Filière stockage des énergies marines (EMR) et renouvelables (EnR)

1) Etude stockage des énergies marines renouvelables en Bretagne, pour Bretagne Développement Innovation (BDI) dans le cadre du projet européen MEREFIC, par le bureau d'étude Indicta. (présentée le 22 novembre 2014 à la CCI du Morbihan).

Rapport d'étude: 

http://ressources.bdi.fr/telechargements/INDICTA_BDI_Stockage&EMR_Livrable%20final_v1.0%20Merific.pdf

3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 20:19

 

Les véhicules à hydrogène sont rapides, silencieux et respectueux de l’environnement.

Malgré le manque d’infrastructures pour le ravitaillement, les constructeurs automobiles souhaitent lancer ces véhicules sur le marché d’ici quelques années.Toutefois, les véhicules que la Commission européenne met en avant pour leurs faibles émissions n'intéressent qu'une niche de marché et risquent de ne pas avoir plus de succès avant des années.

Les ventes de véhicules à hydrogène en Europe devraient atteindre 100 000 unités d'ici 2015 et 1 million d'ici 2020. Ils pourraient représenter une part de 25 % du marché européen des voitures particulières en 2050, selon un récent rapport de McKinsey & Company. A l'heure actuelle, l'Europe compte pour un tiers des 50 millions de voitures produites chaque année dans le monde.

La Commission devrait bientôt présenter de nouvelles propositions visant à promouvoir l'hydrogène et les autres carburants non traditionnels. Elle souhaite également développer les moyens de transport moins polluants afin de réduire les émissions des véhicules. Elle devrait pour cela s'appuyer sur le livre blanc des transports publié l'année dernière qui définit une feuille de route européenne sur les transports du futur.

Le transport routier génère un cinquième des émissions de dioxyde de carbone de l'UE et est l'un des principaux responsables de la mauvaise qualité de l'air en milieu urbain.

Les défenseurs de l'industrie automobile attendent ces propositions avec impatience, arguant qu'un engagement accru de la part des autorités est nécessaire en ces temps d'austérité.

 

« Nous voudrions insister sur le fait que, selon nous, une partie de la solution pour la reprise de l'Europe réside dans les investissements efficaces en faveur de solutions à long terme », a déclaré Pierre-Etienne Franc, le président du conseil d'administration de Fuel Cells and Hydrogen Joint Undertaking, un partenariat public-privé.

 

De l'avenir, mais des problèmes d'infrastructure

Les piles à hydrogène présentent plusieurs avantages, selon des rapports de la Commission et de l'industrie. Les voitures sont alimentées par une pile à hydrogène qui fonctionne comme un chargeur intégré de moteur électrique, ce qui permet une plus grande puissance et une autonomie plus importante qu'avec des véhicules électriques alimentés par batterie sans pour autant polluer la planète.

 

Selon les constructeurs automobiles, les modèles existants pourraient être adaptés et contenir des réservoirs et des piles à hydrogène, tout en réduisant les coûts de conception. De nombreux grands constructeurs ont déjà créé des prototypes.

Malgré certaines préoccupations dans le domaine de la sécurité (l'hydrogène est très inflammable), les constructeurs affirment que les réservoirs respectent, voire dépassent, les normes de sécurité requises pour les réservoirs de gaz naturel et de pétrole.

L'un des principaux problèmes est que les infrastructures d'approvisionnement en hydrogène n'existent pas encore dans la plupart des pays d'Europe. La plupart des ventes visent donc les compagnies de livraison, les taxis ou les citadins ayant accès à des stations d'approvisionnement.

 

L'Allemagne et la Grande-Bretagne ont présenté des propositions pour développer ces stations suite à des initiatives similaires au Japon, en Corée du Sud et aux Etats-Unis. Mais en Europe, les projets de construction de stations à hydrogène restent rares.

 

Fuel Cells and Hydrogen Joint Undertaking (FCHJU) promeut les investissements dans les infrastructures pour que la société soit prête à faire face à l'entrée sur le marché de ces nouvelles voitures. L'hydrogène est facile à stocker et les réserves européennes sont abondantes. Ce secteur émergent compte également sur les dirigeants européens pour qu'ils mettent en place des incitations pour encourager les consommateurs à acheter des véhicules à hydrogène lorsqu'ils arriveront sur le marché.

 

Les carburants traditionnels restent prédominants

Malgré les avantages que présente la propulsion électrique, le moteur à combustion interne a encore une longue vie devant lui. Un récent rapport de l'Association de l'industrie pétrolière européenne note que le diesel et les autres carburants liquides génèrent une densité énergétique par unité consommée considérablement plus importante en comparaison à l'hydrogène et au gaz naturel. Les carburants fossiles sont donc plus efficaces pour les poids lourds et les longues distances.

 

La FCHJU fait également remarquer que le coût de fonctionnement d'un véhicule électrique aujourd'hui est plus de quatre fois plus élevé que celui d'une voiture alimentée au diesel : environ 7 euros par 100 kilomètres pour un véhicule au diesel contre plus de 30 euros pour une voiture électrique. La recherche et une meilleure aérodynamique amélioreront les économies de carburant et permettront de réduire les émissions du transport routier dans les années à venir, peut- on lire dans ce rapport. Les partisans de l'hydrogène reconnaissent que même si leurs véhicules sont respectueux de l'environnement, la production d'hydrogène et son transport ne sont pas totalement propres.

« Si vous souhaitez un hydrogène vert à 100 % produit à partir d'énergies renouvelables, vous n'en trouverez pas encore », a déclaré Thomas Brachmann, ingénieur senior chez Honda Research and Development Europe en Allemagne.

« Mais les efforts de chaque pays pour réduire les émissions de CO2 entraînent également l'introduction de plus en plus de sources renouvelables et il sera donc possible que ces énergies renouvelables soient utilisées pour générer de l'hydrogène. »

Les véhicules à hydrogène sont deux fois plus efficaces que les moteurs à combustion, donc même si la production d'hydrogène n'est pas tout à fait verte, « nous disposons d'un avantage exceptionnel », a affirmé M. Brachmann.

 

Source : Euractiv, Janvier 2012

 

La filière hydrogène et piles à combustible européenne FCHJU: http://www.fch-ju.eu/

Partager cet article

Repost 0

commentaires